Tokyo Skytree 15

Observatoires au Japon

Les vues panoramiques sur l'archipel

Les grandes villes japonaises, en particulier la mégapole de Tokyo, sont construites de manière très verticale.

Bien que les quartiers de gratte-ciels soient plutôt rares, le Japon aime bâtir des tours et immeubles très élevés. Ces derniers sont souvent divisés comme suit : les premiers étages ouverts au public sont consacrés aux boutiques en tout genre, puis ce sont un enchaînement de bureaux administratifs pour entreprises privées. Il n'est pas rare que le(s) dernier(s) étage(s) recèlent un observatoire, gratuit ou payant, permettant d'admirer les zones urbaines à plusieurs centaines de mètres d'altitude. Les vues nocturnes sur la ville représentent une sortie de choix pour les couples en quête de romantisme.

Parfois, ce sont des monuments bien plus naturels qui offrent un point de vue sur leur environnement, souvent des hautes collines ou des montagnes. Les plus sacrées abritent à leur sommet un temple ou un sanctuaire qui bénéficie d'un panorama dégagé sur le paysage alentour ; une belle récompense attend alors les visiteurs au bout de l'ascension. On privilégie une météo favorable, du printemps 🌸 à l'automne 🍁, pour partir en randonnée et poser un autre regard sur le Japon vu d'en haut.

⬇️ Ci-dessous, découvrez nos articles et destinations sur le sujet
Votre note sur Observatoires au Japon
4,50/5 (22 votes)