Hiroshima Orizuru Tower, terrasse d'observation décorée à l'automne

Hiroshima Orizuru Tower

La tour origami pour la paix

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Hiroshima Orizuru Tower désigne un immeuble doté d'une terrasse d'observation qui offre une vue dégagée sur le centre-ville historique de Hiroshima au Japon. Dressée juste derrière le dôme de la bombe A, la tour d'une 50aine de mètres de haut propose également la confection de grues en papier origami et quelques attractions interactives.

Baptisée en anglais Hiroshima Hills (ひろしまの丘 Hiroshima no oka), la terrasse d'observation de la tour Orizuru a été pensée à l'image du sanctuaire Itsukushima sur l'île de Miyajima. Entièrement réalisé en bois et structuré par des poteaux, le large promontoire ouvre un nouveau regard sur le centre historique de Hiroshima.

Hiroshima Orizuru Tower, vue panoramique sur le dôme de Genbaku et le parc de la Paix

Point de vue Zen sur Hiroshima

On prend un peu de hauteur pour se retrouver spectateur d'un centre-ville à la fois historique, moderne, urbain et où la nature a gardé toute sa place. Le panorama se montre effectivement très vert avec les nombreux arbres qui habillent le parc du Mémorial de la Paix et qui changent progressivement de couleur à l'automne 🍁. On se rend également bien compte de la géographie de la ville : traversée par plusieurs rivières et encadrée par les montagnes en toile de fond. En ce qui concerne les monuments historiques, on obtient ici une vue imprenable sur le dôme du Genbaku situé à quelques mètres à peine puis, un peu plus au loin, on distingue le Musée pour la Paix ainsi que le château 🏯 de Hiroshima.

La plateforme comprend des filets de protection disposés à la place de barrières ainsi qu'un jeux de miroirs sur les côtés pour concentrer la vue sur le paysage le plus emblématique. Des installations éphémères peuvent également être mises en place sur le toit-terrasse selon les saisons.

On apprécie le sentiment de sérénité qui règne au sommet de la tour Hiroshima Orizuru Tower. Le prix d'entrée volontairement élevé rationne ainsi le nombre de visiteurs pour qu'il n'y ait jamais trop de monde. Ce parti-pris est d'ailleurs à l'origine un souhait de Tetsuya Matsuda, le CEO de l'entreprise Mazda à l'époque du rachat de l'immeuble d'affaires. Ce dernier a conduit une rénovation écologique du bâtiment et l'a ouvert au public en 2016.

Hiroshima Orizuru Tower, confection virtuelle d'une grue Orizuru

Confection de grue en papier

Pour une vue sans filet, on descend au 12ème étage où les grandes baies vitrées offrent le même panorama. Après avoir fait quelques photos, on découvre l'espace Orizuru Hiroba (おりづる広場) consacré à la grue en papier plié. Chaque visiteur est invité à réaliser son propre origami traditionnel et à le laisser ici en message de paix. Pour quelques centaines de Yens 💴 supplémentaires, on peut faire tomber sa grue le long de la façade vitrée de l'immeuble et participer à la création collective d'un mur à grues multicolores.

On s'oriente ensuite vers les attractions interactives qui retracent notamment l'histoire récente de la ville, avant et après la bombe atomique. Un écran propose également la confection virtuelle d'une grue orizuru.

Le café Akushu ainsi qu'une boutique de souvenirs occupent le rez-de-chaussée du bâtiment que les visiteurs de l'observatoire rejoignent :

  • via une pente douce en colimaçon composée de quelques escaliers ;
  • ou bien via des toboggans pour une descente plus divertissante.

Avec une entrée assez chère, Hiroshima Orizuru Tower constitue l'un des seuls observatoires urbains sur la cité de la paix.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Hiroshima Orizuru Tower et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 18 novembre 2022