Hanamaki Onsen 5

Onsen et bains publics au Japon

Il faut bien séparer les deux types de bains au Japon :

  • onsen : les sources thermales naturelles par excellence dont l'eau provient de sources volcaniques naturelles, souvent situées en extérieur (on les appelle alors rotenburo) voire en pleine nature, qui remonteraient à la fin du VIIe siècle ;
  • sento : les bains publics de quartier, beaucoup utilisés avant l'arrivée des salles de bain individuelles avant la seconde moitié du XXè siècle, mais toujours en vogue aujourd'hui, même dans les grandes villes.

Ces pratiques traditionnelles sont particulièrement appréciées des Japonais qui s'avèrent très à l'aise avec la nudité dans ces situations.

La plupart des bains publics japonais sont non-mixtes et interdits aux personnes tatouées (même très discrètement) ; la solution du onsen privatif s'avère donc parfois indispensable pour profiter de l'expérience.

Au Japon, le 26 avril est le "jour du bain" (non férié).

Notez Onsen et bains publics au Japon
4,71/5 (48 votes)