Kamakura, vue sur la ville de la baie de Sagami depuis le temple Hase-dera

Kamakura

La charmante petite ville côtière de la mégalopole Tokyoïte

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Kamakura est une ville côtière de la baie de Sagami, située dans la préfecture de Kanagawa. A 50 kilomètres au sud de la capitale du Japon, elle sert de lieu de villégiature pour les Tokyoïtes et touristes étrangers qui viennent en journée visiter ses multiples temples, son grand Bouddha et profiter de la plage. Elle est considérée comme faisant partie du Shonan, zone balnéaire au bord de l'océan Pacifique.

Située à quelques dizaines de kilomètres à peine de Tokyo, la ville de Kamakura est l'une des sorties de la capitale les plus appréciées des visiteurs. Il est en effet possible de profiter de ses charmes et de la visiter en une seule journée, ou encore de la combiner avec l'île d'Enoshima toute proche.

Kamakura est surtout connue pour sa grande statue de Bouddha assis, mais elle comprend de nombreux autres lieux intéressants à visiter. La plupart des attractions se concentrent autour des 3 gares principales de la région :

  • Kamakura et Kita-Kamakura (toutes les deux sur la ligne JR) ;
  • Hase (sur la ligne Enoden pour "Enoshima Dentetsu").

Le tarif appliqué sur les lieux touristiques n'étant pas abusif, on peut s'en tirer facilement pour une journée à budget décent.

Kamakura, grand Bouddha du temple Kotoku-in

Ancienne capitale du Japon

Kamakura est un des cœurs du Kanto traditionnel, avec Nikko, et une destination que les amateurs d’Histoire apprécieront.

A la suite de la guerre opposant les clans Minamoto et Taira, Kamakura a vu naître et est devenu le cœur du Moyen-Age japonais. Minamoto no Yoritomo (1147-1199), héritier exilé, s’y installa au début de la décennie 1180 et après moult batailles et avoir reçu le titre de shogun, y régna de 1192 à 1199.

Il inaugure ainsi la période de Kamakura (1185 – 1333) durant laquelle la petite bourgade fut la capitale du Japon. Par la suite, elle a retrouvé sa discrétion, mais pendant son âge d’or d’un siècle et demi, elle a développé un riche patrimoine religieux, aussi bien Shinto que bouddhiste, et est devenue en particulier un haut-lieu du bouddhisme Zen.

Kamakura, entrée du sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu

Un écrin de verdure et d’histoire

La ville espère son inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO, notamment grâce à son Grand Bouddha au temple Kotoku-in ou au sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gu. Kamakura recèle de découvertes, qu’il s’agisse :

  • De temples et sanctuaires, dont Zeniarai Benten, la deuxième destination la plus touristique de la ville ;
  • De la Randonnée Tenen, un des nombreux chemins forestiers vallonnés moins fréquentés, qui relient entre eux les principaux temples en passant par les collines de Kamakura ;
  • L’ancien Musée d’art moderne de Kamakura à l’architecture moderniste, reconverti en Tsurugaoka Museum, abrite des sculptures d’Isamu Noguchi, mais surtout des objets d’art de l’époque de Kamakura et des Biens Culturels appartenant au sanctuaire Hachiman-gu.

Malgré l’affluence de touristes, la nature de Kamakura est luxuriante, ce qui rend sa visite particulièrement agréable à la belle saison, du printemps 🌸 à l’automne 🍁. C’est notamment une belle destination en juin pour les hortensias, période pendant laquelle l'humidité accentue le vert de la végétation. On peut également profiter de sa plage 🏖.

Voici notre découverte de Kamakura en vidéo :

Les Japonais sont les premiers touristes de leur propre pays et dans les grandes villes et à Tokyo en particulier, les gaijin (étrangers) se fondent dans le flot des autochtones et il peut arriver de passer une journée sans même croiser un autre étranger. À Kamakura, la part d'occidentaux dans les points d'intérêt touristiques est assez impressionnante, et cela s'en ressent d'ailleurs sur les tarifs pratiqués dans les petits restaurants japonais.

Attention : depuis le printemps 2019, il est interdit de manger en marchant à Kamakura.

Quoi qu’il en soit, Kamakura est un incontournable offrant un aperçu du Japon traditionnel complémentaire d’une visite de Kyoto.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Kamakura et autour.
Par Kanpai Updated on 07 juin 2021 Kamakura