Zuisen-ji à Kamakura, Embranchement des chemins Otokozaka et Onnazaka

Zuisen-ji

Les plus beaux jardins Zen de Kamakura

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Zuisen-ji est un temple bouddhiste Zen situé au nord-est de Kamakura. Parfois aussi appelé "le temple des fleurs", il vaut le détour pour ses jardins qui prennent l’aspect d’une jungle en été. De plus, les floraisons de nombreuses variétés de fleurs et autres végétaux s’y succèdent tout au long de l’année. Il constitue également la dernière étape de la randonnée Tenen.

Le temple Zuisen-ji fut créé en 1327, à la fin de la période de Kamakura (1185-1333), lorsque la ville était capitale du Japon. Son fondateur, Muso Kokushi (1275-1351), était un moine bouddhiste et écrivain, connu pour avoir conçu de nombreux jardins Zen. Le Zuisen-ji est affilié au bouddhisme Zen de l’école Rinzai, tout comme le grand temple Engaku-ji à Kamakura. L’école Rinzai prône la méditation dans une position assise droite (le principe du zazen) et des enseignements par koan, des réflexions jouant avec des réponses a priori absurdes, pour atteindre l’éveil.

Zuisen-ji à Kamakura, Vue sur le pavillon principal Hondo

Simplicité du temple et végétation abondante

Entouré de verdure au cœur de Momijigayatsu ("la vallée des érables rouges"), une petite vallée reculée, ce lieu se prête en effet à la méditation. Son entrée est marquée par une jolie porte en plein milieu de la rue, dans un quartier résidentiel typique de la ville de Kamakura. Le petit kiosque en bois, qui abrite la billetterie, ne paye pas de mine. L'endroit est assez simple, sans structure imposante et rutilante. La nature, bien évidement parfaitement aménagée, prend ici le dessus sur le reste.

Derrière le kiosque, un petit chemin de pierre part sur la gauche. On se retrouve alors entouré d’hortensias, de pensées ou d’érables. Dès le départ, les amoureux des jardins luxuriants seront ravis, ainsi que les photographes qui pourront réaliser de belles images en jouant avec les couleurs offertes par la nature, notamment en été.

Zuisen-ji à Kamakura, Parcelles cultivées

Cultiver la nature pour cultiver son esprit

L’entrée principale par la porte Sanmon se découvre en continuant tout droit après le kiosque. De larges et anciens escaliers de pierre s’insèrent entre de magnifiques arbres, évoquant alors l’atmosphère d’un temple en plein milieu d’une forêt abandonnée. Après de nombreuses marches, une porte avec un toit en tuiles traditionnelles japonaises marque l’entrée du jardin.

Des dalles en pierre délimitent des parcelles où sont cultivées et entretenues de nombreuses plantes différentes. Se succèdent notamment tout au long de l'année :

Le site Internet 📶 du temple Zuisen-ji expose d’ailleurs de nombreuses photos du temple et de sa végétation prises à différents moments de l’année. On comprend l’attachement accordé à l’aménagement du jardin lorsque l'on sait que pour son créateur, Muso Kokushi, cela équivalait à cultiver soi-même son esprit.

Zuisen-ji à Kamakura, Grotte Tennyodo et étang Choseichi

Le jardin de rocaille Zen classé Bien culturel important

Les bâtiments de bois, camouflés en partie par la nature, se montrent assez sobres mais élégants. L’édifice principal Hondo abrite une grande statue de Jizo Bosatsu, le protecteur des enfants et des voyageurs, vénéré en ces lieux. D’autres représentations plus petites de plusieurs protecteurs du bouddhisme sont disposées à ses côtés.

À quelque pas, juste derrière le temple, se cache un paysage artificiel constitué de la grotte Tennyodo et du plan d’eau Choseichi. Conçu par le fondateur des lieux, cet espace constitue un petit jardin rocheux classé Bien culturel important du Japon. Les deux ponts en bois servent ici de connexion entre le petit étang et un chemin grimpant dans les collines. Ils symbolisent le lien entre les différents éléments de la nature.

La visite de ce temple impressionne par l’importance et le soin apportés aux jardins, qui éclipsent l’architecture, simple et distinguée. Le Zuisen-ji est donc une très belle étape pour les amoureux des petits endroits cachés.

À noter qu’il se situe également à la fin de la balade sur le sentier Tenen, commençant à Kencho-ji et passant par l'Engaku-ji. Il conclut donc ainsi parfaitement une promenade en hauteur entre les petites vallées au nord de Kamakura.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Zuisen-ji et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 03 juin 2020