Pruniers Japonais Ume 7

Pruniers japonais : la première floraison

La parade des saisons japonaises oublie rarement sa régularité quasi pendulaire. En début de printemps les cerisiers japonais, appelés sakura 🌸, attirent tous les projecteurs durant (o)hanami, la contemplation de leurs sublimes fleurs.

Ils écrasent parfois malheureusement une floraison préalable non moins intéressante : les pruniers japonais (Prunus Mume) que de nombreux distraits confondent d'ailleurs avec leurs homologues de quelques semaines plus tard.

Les 梅 ume (prononcez "umé"), de leur nom japonais, fleurissent en effet à la fin de l'hiver, annonçant le printemps.
D'une senteur plus forte et plus remarquable, les pruniers peignent les jardins et les parcs nippons de leur teinte souvent très rose, tirant parfois vers le blanc ou le jaune selon les espèces. La plupart d'entre eux sont constitués de cinq pétales.

Le fruit, quant à lui, se positionnera plutôt entre nos prunes et abricots (dont le nom plus courant d' "abricotier du Japon"). Acide, celui-ci se consomme principalement transformé toutefois, en particulier dans des alcools tel que le célèbre 梅酒 umeshu. Les Japonais apprécient également les 梅干 umeboshi, des prunes salées dont l'acidité revigore.

Calendrier de floraison des pruniers de janvier à mars

Dans les zones les plus courues telles que Tokyo ou le Kansai, on les admirera souvent dès le mois de février, jusqu'aux environs de la mi-mars lorsque les sakura leur succèdent.

Selon les régions et les degrés de latitude sur l'archipel, cette floraison peut intervenir dès le début de l'année (au sud) et s'étaler parfois jusqu'à début mai (dans le nord).

Où contempler les Ume matsuri ?

Représentants des premiers bourgeons de l'année, les fleurs de pruniers permettent la tenue de festivals dédiés (appelés ume matsuri) en particulier dans certains temples et sanctuaires du Japon ; notamment ceux dédiés à Sugawara no Michizane (Tenjin) dont c'était la fleur favorite.

Voici quelques exemples de festivals ou lieux célèbres pour admirer la floraison des pruniers japonais :

  • À Tokyo, on citera notamment le parc Hanegi à Setagaya (700 arbres), les jardins Koishikawa Korakuen, Kyu Shiba Rikyu, Shinjuku Gyoen et Baji Koen, ou encore les sanctuaires Yushima Tenjin et Ushi Tenjin Kitano : de début février à début mars.
  • Kairakuen de Mito, l'un des trois plus beaux jardins japonais (à une bonne heure de train au nord de Ueno) : le festival se tient de mi-février à fin mars chaque année pour contempler les 3.000 arbres.
  • Le parc Umeno à Ome (à une petite heure de train à l'ouest de Shinjuku) et ses 1.500 arbres dont un vieux de trois-cents ans. Dans le même coin, Yoshino Baigo contient 25.000 arbres de cent variétés différentes.
  • Le parc Taura de Yokosuka alias Ume no Sato (dans la baie de Tokyo) et ses 2.700 pruniers.
  • À Kyoto, le principal représentant sera Kitano Tenmangu et ses plusieurs milliers de concernés. On visitera également Jonangu pour sa forêt de pruniers pleureurs.
  • À Osaka, le pourtour du château se fait voler la vedette par le parc Banpaku au nord (150 variétés différentes). Domyoji Tenmangu vaut également le détour.
  • Dans le Kansai, on visera prioritairement le château de Hikone ou le parc de Nara.
  • À Wakayama, le magnifique Minabe Bairin dans la montagne couvre, selon lui, le plus d'espace de pruniers.
  • Autour du Mont Fuji, la ville d'Odawara tient chaque année un célèbre Ume Matsuri, ainsi qu'à Shizuoka avec Atami Baien.
  • Dans le sud, enfin, le Tenmangu de Daizafu près de Fukuoka arbore pas moins de 6.000 abricotiers japonais !

À noter qu'on parlera peu de hanami concernant les pruniers, ce terme étant traditionnellement réservé aux seuls cerisiers.

Se préparer

Comment s'y rendre ?

Commandez vos Japan Rail Pass (dès ~253€)

Trouver un vol pour Japon

Sur place

Quand partir ?

Fin de l'hiver dans les régions les plus touristiques du Japon

Comment dit-on en japonais ?

梅 (ume)

Prunus Mume (nom scientifique latin)

En anglais : "plum blossoms"

Combien ça coûte ?

Retirez vos Yens sans frais

Guide privé

Destinations associées

Dernière mise à jour le 28 février 2020