Alpes japonaises

Les belles excursions des montagnes nipponnes

Les Alpes japonaises regroupent trois chaînes de hautes montagnes parfois volcaniques au centre de l’île principale Honshu, à 200 kilomètres environ au nord-ouest de Tokyo. Il s’agit des monts Hida au nord, des monts Kiso au centre et des monts Akaishi au sud, qui s’étendent sur les préfectures de Nagano, Gifu, Toyama, Niigata, Yamanashi et Shizuoka.

Les Alpes japonaises offrent un cadre naturel de toute beauté qui change en fonction des saisons. Destination touristique prisée des citadins à la recherche de grand air et de climat frais, elles attirent également les visiteurs étrangers en quête de paysages vertigineux et de patrimoine historique.

Alpiniste professionnel, le missionnaire anglais Walter Weston introduit ce sport extrême aux Japonais et fait ainsi connaître au monde occidental, à la fin du XIXe siècle, l’existence de ces montagnes aux accents alpins. Reconnaissant, le pays célèbre chaque printemps sa mémoire lors de l’ouverture de la saison de l’alpinisme au Japon.

Les crêtes montagneuses des Alpes japonaises rivalisent avec le mont Fuji, situé non loin au sud-est. Ainsi, plusieurs sommets dépassent les 3.000 mètres d’altitude. Citons :

  • Kita-dake : 3.193m, deuxième plus haute montagne du Japon
  • Hotaka-dake : 3.190m, pour le pic plus élevé
  • Aino-dake : 3.189m
  • Yari-dake : 3.180m
  • Higashi-dake : 3.141m
  • Akaishi-dake : 3.120m
  • Notori-dake : 3.026m

Les sportifs amateurs trouvent leur bonheur toute l’année entre les stations de ski en hiver et les chemins de randonnées ouverts entre le printemps et l’automne. Les villages nichés proposent, quant à eux, un décor traditionnel entre maisons aux toits de chaumes, châteaux féodaux, bains chauds onsen et agriculture locale…

Le territoire se montre de plus en plus prisé et apprécié des visiteurs étrangers qui y trouvent une pause bienvenue entre les deux principales zones touristiques du littoral : Tokyo et le Kansai.

Que faire dans les Alpes japonaises

Randonnées

Période : sentiers ouverts d’avril à novembre lors de la fonte des neiges

  • Route Alpine Tateyama Kurobe : 90km de trajet à travers la montagne avec 4 moyens de transport différents – accessible depuis Toyama ou Nagano (Omachi)
  • Jigokudani : visite d’un parc naturel réservé aux singes – accessible depuis Nagano, à faire de préférence en hiver
  • Kamikochi : vallée forestière de 15km le long de la rivière Azusa – accessible depuis Matsumoto ou Takayama
  • Cirque Karasawa : vallée à 2.300m d’altitude réputée pour ses couleurs d’automne début octobre – accessible depuis Matsumoto
  • Utsukushigahara : plateau avec vue panoramique sur les montagnes environnantes et musée d’art en plein air – accessible depuis Matsumoto
  • Magome – Tsugamo : itinéraire pédestre de 8km le long de l’ancienne route d’Edo dans la vallée Kiso – accessible depuis Matsumoto

Stations de ski

Période : uniquement en hiver, de décembre jusqu’à avril

  • Hakuba ou Shiga Kogen – accessible depuis Nagano
  • Tateyama Sanroku – accessible depuis Toyama
  • Domaine de Takasu – accessible depuis Gujo (Gifu)

Stations thermales Onsen

Période : toute l'année, plus agréable en hiver

  • Nosawa Onsen, Shibu Onsen : bains chauds naturels en pleine montagne – accessible depuis Nagano
  • Shirahone Onsen : présence d’un bain laiteux en plein air mixte – accessible depuis Matsumoto
  • Bessho Onsen : ville d’eaux et temples – accessible depuis Ueda
  • Gero Onsen : ryokan et bains de pieds publics – accessible depuis Takayama

Visites culturelles

Période : toute l’année

  • Matsumoto : château japonais préservé – accessible depuis Nagano
  • Takayama : ancienne cité à l’architecture féodale avec un matsuri célèbre – accessible depuis Nagoya ou Kyoto
  • Hida Furukawa : balade le long du canal Setogawa avec des bâtiments aux murs blancs - accessible depuis Takayama
  • Shirakawa-go : villages historiques aux toits de chaume - accessible depuis Takayama
  • Daio : grande ferme dédiée à la culture du wasabi – accessible depuis Azumino

Vaste territoire, les Alpes japonaises accueillent plusieurs parcs nationaux ; Chubu Sangaku reste le principal et se situe essentiellement dans les Alpes du Nord avec les monts Tateyama et Hotaka. On trouve aussi une partie du parc Joshin'etsu-Kogen toujours au nord et au sud, le parc Minami Alps qui comprend notamment le mont Kita.

Notez cette destination
5/5 (8 votes)
L'avis Kanpai
Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Alpes japonaises et autour.

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Alpes japonaises

Principales villes accessibles en train JR : Nagano, Matsumoto, Takayama et Toyama

Deux aéroports à Matsumoto et Toyama

Sur place, les principaux sites sont accessibles en bus ou en voiture de location lorsque cela est permis

Destination accessible avec le JRP : commandez vos Japan Rail Pass (dès ~216€)

Trouvez un vol pour Tokyo

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Durée / période de visite

Compter deux à cinq jours

Hébergement à Alpes japonaises

Réservez votre hôtel via Booking ou Hotels.com

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Site officiel de 7 villes des Alpes japonaises du Nord (en anglais)

Site officiel de la Route Alpine Tateyama Kurobe (en anglais)

Site officiel de Kamikochi (en anglais)

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

10 circuits Japon thématiques

Que visiter à Alpes japonaises

Que voir depuis Alpes japonaises (Chubu)