Château de Toyama (région Hokuriku)

Toyama

La capitale urbaine des Alpes du Nord

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Toyama est une capitale de préfecture adossée à la chaîne de montagne Tateyama et tournée vers à la mer du Japon, située dans la région de Hokuriku au Japon. Bien desservie par les transports, notamment par le train Shinkansen depuis Tokyo, elle sert de point d'ancrage pratique pour visiter les Alpes du Nord. Le centre-ville présente également quelques adresses culturelles à découvrir.

On a tendance à réduire la ville de Toyama à sa proximité géographique avec la populaire route alpine Tateyama-Kurobe. Considérée par les voyageurs comme une étape pratique et confortable dans la découverte de la région Hokuriku, elle est effectivement, depuis plus de mille ans, un lieu de passage important pour le pays. Malgré un centre-ville plutôt calme, Toyama figure parmi les grandes villes du Japon avec une population d'environ 415.000 habitants et cache un patrimoine historique et culturel à découvrir.

Château de Toyama (région Hokuriku) 3

Des samouraïs modernes au château de Toyama

Construit par une branche du clan Maeda, le monument d'origine date de 1543 et celui actuel de 1953. Seuls deux éléments peuvent être considérés comme authentiques :

  • une petite partie du mur de fortification en pierre préservée de l’époque Edo (1603 – 1868)
  • et la grande porte en bois qui remonte à la moitié du XIXe siècle.

L'atmosphère féodale se niche donc dans les détails, par exemple avec la collection de céramiques exposées à l'intérieur du château 🏯.

La promenade extérieure, qui ressemble plutôt à un parc public qu'un véritable jardin japonais, reste agréable à découvrir sous un beau soleil. Ce sont les amateurs de cosplay d'époque qui seront ravis de la balade car l'office de tourisme, situé sur place, propose la location de costumes de samouraï. L'essayage se révèle intéressant car on se rend compte, en situation réelle, de la manière dont les armures sont composées et portées, ainsi que leur poids relativement important.

La ville des médicaments et de la cuisine saine

Autre caractéristique historique : la ville est un vieux centre de production de médicaments depuis la fin de l’époque Edo, lorsque les seigneurs de Toyama ouvrirent une première fabrique sur leurs terres. Il s’agissait au départ d’un mélange de plantes censé soigner presque tout. Aujourd’hui, on trouve des petites pilules à base de gingembre, de swertia et de racine de Coptis qui soulagent les maux de ventre et d’estomac.

On peut assister à une petite démonstration de fabrication de pilules à la pharmacie Ikeda Yasubei Shoten qui accueille volontiers les curieux avec des explications en anglais. L'établissement vend ensuite sur place différents médicaments traditionnels depuis 1936.

À l'étage, on découvre un restaurant idéal pour une pause-déjeuner insolite. Le repas servi, de style kanpo ryori, est réputé sain et bon pour la santé, sans être entièrement végétarien. Parmi les plats les plus intéressants, on retient l'entrée composée de figues, de raisins, de tofu et de sésame, puis le plat principal avec un riz noir excellent. On ressent rapidement un certain bien-être à manger ce menu concocté aux petits oignons.

Musée du verre de Toyama (région Hokuriku)

L'art du verre mis à l'honneur

Situé non loin de la pharmacie et imaginé notamment par l’architecte Kengo Kuma, le musée du verre de Toyama se dresse un peu comme l'emblème architectural moderne de la ville. Sa façade extérieure, au design élégant mais relativement froid, laisse place à un vaste hall d'accueil chaleureux tout en bois et en verre. Ce dernier abrite à la fois une grande bibliothèque et les différentes salles du musée sur plusieurs étages.

Le développement de l’art verrier à Toyama découlerait de la manufacture de médicaments, qui utilisait de nombreuses fioles en verre pour leur production. En 1991, une école de souffleurs de verre réputée s'installe dans la ville et attire vers elle de nombreux artistes du verre japonais et internationaux. Le plus bel espace du musée est d'ailleurs dédié à Dale Chihuly, un artiste contemporain américain. Au-delà de l’aspect esthétique purement subjectif, le musée fait de la pédagogie concernant cet art artisanal difficile à maîtriser.

Au sud de la gare JR, ces différents sites touristiques de Toyama se visitent facilement sur une journée. On recommande également de passer par le Musée d’art et de design de la préfecture de Toyama et le parc Kansui, situés non loin au nord du centre-ville.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par le gouvernement métropolitain de Tokyo pour la promotion de la destination #HOKURIKU×TOKYO. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Toyama et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 14 septembre 2020