Nikko, pont Shinkyo au printemps

Nikko

La montagne aux portes de Tokyo

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Nikko est une petite ville de 80.000 habitants environ, située à 150 kilomètres au nord de Tokyo, dans la préfecture de Tochigi. Elle est très réputée pour la beauté naturelle de ses paysages montagneux, ses multiples sources chaudes onsen, l'architecture de ses temples et sanctuaires dont certains sont classés au Patrimoine mondial de l'Unesco.

La région montagneuse très agréable de Nikko en fait une sortie appréciée depuis la capitale et en s'y préparant correctement, il est possible de visiter plusieurs de ses points d'intérêt essentiels en une seule bonne journée. Il est également envisageable de passer une nuit sur place pour profiter de ses nombreux onsen ♨️ (sources d'eau chaude naturelles) et prolonger le plaisir de l’exploration.

Fondée au VIIIe siècle par le moine Shodo Shonin, la ville de Nikko est marquée par la spiritualité et devient rapidement un lieu sacré du Shintoïsme, mais aussi du bouddhisme. Ce qui poussera plus tard le fondateur de la dynastie des shoguns Tokugawa à y faire élever son mausolée, le Toshogu (1636). Tout au long de l’époque d’Edo (1603 – 1868) la petite cité s’est développée en un lieu de pèlerinage directement relié à la capitale par la route Nikko-kaido.

Nikko, porte Yomeimon du Toshogu

Le patrimoine historique à Nikko

En sortant de la gare, le plus simple est de commencer par se diriger vers le pont Shinkyo en remontant à pied pendant un petit quart d'heure. Depuis celui-ci, entrez dans le Parc National de Nikko pour accéder à l’ensemble des principaux temples et sanctuaires classés au patrimoine mondial de l’humanité :

  • Le sanctuaire Toshogu,
  • Le temple Rinno-ji (Taiyuin et Sanbutsudo),
  • Le sanctuaire Futarasan-jinja.

En continuant vers l’ouest en bus, on rejoint le Parc Mémorial de la Villa Impériale Tamozawa, et l’abysse de Kanmangafuchi et ses innombrables statues de Jizo.

Okunikko, lac Chuzenji et mont Nantai en hiver

Les splendeurs de la nature à Okunikko

La zone d’Okunikko est la partie la plus occidentale de Nikko, au pied du Mont Nantai, et est accessible en bus depuis ses deux gares. Elle déploie de merveilleux éléments naturels dont les principaux sont :

  • Le lac Chuzenji,
  • Les chutes de Kegon et le belvédère d’Akechidaira,
  • La cascade de Ryuzu,
  • Les marais de Senjogahara.

L’ombre spirituelle du fondateur de Nikko est toujours présente notamment au sanctuaire Futarasan Chugushi et au temple Chuzenji Tachiki-Kannon, qui complètent agréablement le tour du lac.

Nikko, grâce à son altitude et ses forêts omniprésentes, bénéficie de températures agréables en été, ce qui en a fait un lieu de villégiature apprécié des nobles, comme en témoigne la Villa Impériale Tamozawa, mais aussi des dignitaires étrangers, dont on trouve la trace à la Villa de l’Ambassade d’Italie.

Un peu plus au nord, les onsen de Yunishigawa accueillent les amateurs de bains chauds et d’histoire des samouraïs.

Les gourmets apprécieront les spécialités locales comme le yuba, de la peau de lait de soja (ou peau de tofu) déclinée en de nombreux plats très imaginatifs ou les incontournables nouilles de sarrasin soba.

Nikko est magnifique en toute saison et permet également de voir de la neige facilement pour qui en recherche lors de son séjour au Japon.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Nikko et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 27 Mai 2021 Nikko