Villa Tamozawa Nikko 16

Parc mémorial de la Villa impériale Tamozawa

La résidence d'été de l'Empereur à Nikko

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le Parc commémoratif de la Villa impériale Tamozawa est une résidence historique, située à Nikko, dans la préfecture de Tochigi. Édifiée en 1899, elle fut occupée jusqu'en 1947 et hébergea ainsi trois générations d'Empereurs dont Taisho. Les visiteurs traversent pas moins de 106 chambres dans cette vaste propriété de vacances, qui donnent sur un esthétique et charmant jardin japonais.

Découverte historique et insolite, la visite de la villa Tamozawa ne laisse aucun touriste indifférent. Et pour cause, c'est l'une des seules adresses au Japon qui invite à parcourir les intérieurs du pouvoir ; en comparaison aux Palais Impériaux de Tokyo et Kyoto, où l'on reste cantonné aux façades extérieures.

De construction plurielle, cette très grande maison est le fruit de l'harmonisation originale de bâtiments existants, d'époques et de styles différents. On y retrouve ainsi :

  • une ancienne résidence féodale d'Edo (1603 - 1868) qui abrite les appartements de l'Empereur dans la plus pure tradition japonaise, tout en bois et portes coulissantes ;
  • les restes d'une villa privée érigée sous l'ère Meiji (1868 - 1912), propriété, ainsi que le terrain sur lequel elle repose, de la riche famille locale Kobayashi ;
  • et les extensions ajoutées pendant le règne Taisho (1912 - 1926) afin d'accueillir les serviteurs.

Le début de l'exploration peut laisser perplexe, avec des pièces transformées en musée éclectique entre meubles classiques, billard américain et moquettes florales. En effet, la résidence Tamozawa témoigne à merveille du Japon au début du XXe siècle et de son ouverture au monde occidental, qui influence alors une certaine manière de vivre et de se divertir chez la noblesse nipponne.

Avec somme toute peu d'aménagement intérieur, l'accent est mis sur l'architecture des bâtiments et la symbolique de la décoration. On apprend ainsi pas mal de choses sur l'importance des motifs des tissus de tatamis, ou encore des cache-vis sur les poutres. L'intérêt de la visite se trouve dans les détails : matériaux utilisés, techniques d'assemblage et choix des finitions. La villa est donc conseillée en premier lieu à un public adulte averti, ou tout du moins sensible au dépouillement de l'esthétisme japonais traditionnel.

Sur un plan d'observation plus large, on retient les espaces verts, élément important qui concourt sans conteste à la beauté de cette visite. La forêt alpine assure la confidentialité des lieux, tandis que le jardin japonais s'invite naturellement dans les chambres, ou serait-ce l'inverse... On ne sait plus, tellement les multiples et larges fenêtres de chaque pièce donnent à contempler une vue magnifiée sur un extérieur entretenu.

Non loin des complexes templiers ultra-cotés, Nikko surprend une fois de plus avec cette villa, riche en authenticité et en enseignement historique. Les visiteurs intéressés sont ravis des explications traduites en anglais et de la fréquentation correcte des lieux qui permet de s'y promener à son rythme.

Cette fiche de visite a été réalisée dans le cadre d'un séjour organisé et financé par la ville de Nikko. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Parc mémorial de la Villa impériale Tamozawa et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 04 décembre 2019