Aeroport Narita

Douane et import japonais

Connaître les règles pour bien profiter de son voyage

Chaque voyageur étranger arrivant sur le sol nippon doit remplir un bordereau d’entrée qui comprend une section dédiée à la douane 🛂. Le gouvernement japonais est assez strict concernant les produits importés physiquement sur son territoire.

Entrée sur le territoire japonais

Classiquement, les effets personnels ne sont pas taxés tant que les quantités sont qualifiées de raisonnables pour une consommation régulière sur une période déterminée (maximum 90 jours pour un visa touristique français). Un adulte majeur peut apporter sans taxe pour son séjour :

  • Jusqu’à 3 bouteilles d’alcool, 400 cigarettes ou 56 ml de parfum (à partir d’octobre 2021 les quantités autorisées seront réduites de moitié),
  • Des produits dont la valeur marchande totale ne dépasse pas 200.000¥ (~1.518€). Au-delà, une déclaration écrite est requise,
  • De l’argent liquide si la somme est inférieure à un million de yens (~7.589€).

Les produits considérés comme dangereux restent interdits à l’importation, en particulier toutes les drogues, même celles dites "douces". Les sanctions encourues peuvent être importantes (prison) et les autorités japonaises ne plaisantent pas : des chiens renifleurs inspectent régulièrement les bagages fraîchement débarqués dans les aéroports.

Retour du Japon / Achats en ligne

Lors du trajet retour, les visiteurs peuvent ramener dans leurs valises des souvenirs du Japon sans subir de droits de douanes, si le montant total reste en-deçà de la franchise fixée à 430€.

Les touristes au Japon peuvent bénéficier de l’exemption du paiement de la TVA japonaise (10%) grâce au Duty Free à partir 5.000¥ (~37,95€) dépensés dans le même magasin. Attention, de nombreuses exceptions existent selon le type d’article et sa consommation ou non au Japon.

Concernant les achats effectués à distance, depuis Internet 📶 par exemple, la règlementation sur l’import depuis le Japon peut exiger des frais de douane et/ou de TVA qui sont déterminés par chaque pays, suivant la nature et la valeur des articles.
En France, le Ministère de l’Economie et des Finances se charge des barèmes et propose des estimations de frais de douane pour les achats hors UE que l’on retrouve sur le site du gouvernement.

Dans tous les cas, il convient de vérifier auprès des autorités de son pays d’origine les modalités d’importations de produits japonais.

⬇️ Ci-dessous, découvrez nos articles et destinations sur le sujet
Votre note sur Douane et import japonais
4,55/5 (22 votes)