Carte Immigration Japon Recto

Comment remplir les bordereaux d'entrée au Japon

Environ une heure avant l'atterrissage de l'avion ✈️ sur le sol japonais, le personnel de bord distribue systématiquement aux passagers des petites cartes. Ces bordereaux obligatoires, en japonais et en anglais, doivent être remplis en vue du passage à l'immigration et à la douane 🛂 japonaises.

Envasés par dix heures ou plus d'air pressurisé, les voyageurs peuvent parfois y perdre leur latin, d'autant que les hôtesses se révèlent souvent occupées à ce moment du vol. Parce que les agents du gouvernement nippon ne badinent pas avec la moindre petite rature ou inexactitude, mieux vaut compléter très correctement ces documents afin de passer les portes du Japon sereinement et sans perdre de temps.

Note -- Le contenu proposé sur cette page l'est uniquement à titre d'exemple. Le remplissage des bordereaux dépend de la responsabilité de chaque voyageur et Kanpai ne saurait être mis en cause de quelconque manière que ce soit.

Carte d'immigration

De son nom original 外国人入国記録 gaikokujin nyûkoku kiroku, aussi appelée "Japan Disembarkation Card for Foreigner" en version internationale.

Elle est à vrai dire constituée de deux parties :

  • le premier tiers, à gauche, constitue un talon qui est agrafé au passeport par l'agent d'immigration et qui sera dégrafé en sortant du territoire japonais ; Ce n'est plus le cas.
  • le reste, à droite, constitué d'un recto et d'un verso, sera récupéré à l'immigration avant de voir votre passeport tamponné.

Le contenu concerne votre identité et votre séjour sur l'archipel.

L'une des questions que nous recevons le plus concerne l'adresse et le numéro de téléphone 📱 de votre lieu de résidence au Japon. Souvent les voyageurs se retrouvent circonspects car ils changeront plusieurs fois d'hébergement au cours de leur séjour. Il vous suffit d'indiquer les coordonnées du premier hôtel 🏨 ou appartement dans lequel vous logerez (donc, notez-les ou imprimez-les avant le départ). Pour d'autres voyageurs, il est plus judicieux d'indiquer l'hébergement où vous resterez le plus longtemps, même si ce n'est pas le premier.

Au dos de la carte, on risque de vous soumettre un interrogatoire plus rigoureux si :

  • vous répondez "oui" à l'une des trois premières questions ;
  • et/ou vous déclarez voyager avec plus d'un million de Yens 💴 (~8.339€) par personne.

Depuis 2016, l'immigration japonaise a commencé à déployer les passages rapides pour les voyageurs fréquents ("de confiance") via le Trusted Traveler Program. Ce programme permet, sous certaines conditions, d’accélérer les formalités douanières à l’entrée du Japon, grâce à des portails électroniques.

Toutefois, ce service n’est utilisable qu’à condition de s’y inscrire à l’avance et reste soumis à l’approbation des autorités japonaises lors de la première entrée dans le pays.

Le site officiel de l’Agence de l’immigration Japonaise indique la marche à suivre (en anglais).

Déclaration de douane

Ce deuxième bordereau sera remis à la douane, comme son nom l'indique, une fois récupérés vos bagages en soute.

L'agent des douanes qui réceptionne la carte et la consulte peut choisir d'inspecter ou non votre valise et/ou vos sacs, même si votre déclaration reste dans les limites autorisées.

Depuis août 2019, la déclaration électronique de douanes (Electronic Customs Declaration Gate System) ou e-Gate, est disponible au Terminal 3 de l’aéroport de Narita. Le service devrait être étendu aux Terminaux 1 et 2 de Narita, et aux aéroports d’Haneda, du Kansai, de Chubu, de Fukuoka et de New Chitose d’ici le printemps 🌸 2020.

Pour utiliser l’e-Gate, il faut télécharger l’application Customs Declaration App (disponible seulement en japonais pour le moment) et compléter le formulaire électronique. Un QR Code sera alors généré avec vos informations, et il devra être scanné, ainsi que votre passeport sécurisé sur une borne électronique. Lors de cette opération, une photographie de votre visage sera également prise. Ces opérations terminées, vous pourrez récupérer vos bagages et quitter l’aéroport.

Le site officiel des douanes japonaises a mis en ligne une BD expliquant la procédure.

Pour rester dans le "duty-free" (sans taxe d'entrée à affranchir), chaque adulte peut voyager avec au maximum :

  • 3 bouteilles d'alcool (d'environ 75ml) ;
  • 100 cigares ou 400 cigarettes ou 500 grammes de tabac (Attention : à partir d'octobre 2021, le maximum autorisé sera de 50 cigares ou 200 cigarettes ou 250 grammes de tabac) ;
  • environ 60ml de parfum (2 onces) ;
  • 200.000¥ (~1.667,90€) de valeur totale d'objets, sans compter les objets de moins de 10.000¥ (~83,39€) de valeur individuelle.

Si vous dépassez ces montants, les taxes de douane restent raisonnables, par exemple : 500¥ (~4,17€) par litre de rhum ou 13¥ (~0,11€) par cigarette !

Les produits interdits d'entrée sur le territoire japonais sont les suivants :

  • quelconque drogue (même douce) ;
  • armes à feux, munitions, explosifs, armes chimiques ;
  • contrefaçons ;
  • pornographie de toute sorte.

La douane prend très au sérieux cette liste et les sanctions peuvent vite devenir importantes le cas échéant.

Veuillez noter que certains produits peuvent faire l’objet de restrictions d’importation, comme :

  • les plantes ;
  • les animaux vivants ;
  • la nourriture et les boissons ;
  • les médicaments et les cosmétiques.

Règles communes

Écrivez tout en majuscules.

Ne trichez pas : restez toujours honnête dans le remplissage de ces bordereaux car vos réponses peuvent nécessiter des précisions demandées par les agents japonais.

Ne faites pas de ratures. Les hôtesses peuvent généralement vous fournir de nouveaux documents vierges dans l'avion, sinon des piles entières sont accessibles dans la salle où l'on fait la queue à l'immigration, avant d'entrer sur le sol japonais.

Recopiez l'ensemble de vos prénoms même s'ils ne sont pas d'usage. Les documents doivent correspondre exactement à ce qui est indiqué sur votre passeport.

---

Nous avons rempli pour aider nos lecteurs concernés des specimens de bordereaux, à consulter dans la galerie qui accompagne notre article.

Se préparer

Accès

Trouver un vol pour Japon

Rester connecté

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Voyager assuré

Assurance en cas d'accident

Sur place

Tarifs

Retirez vos Yens sans frais

Guide privé

Par Kanpai Publié en septembre 2015 - mis à jour en novembre 2019