Izumo Taisha

Le grand sanctuaire de Shimane

Izumo Taisha est complexe shintoïste, estimé comme l’un des berceaux fondateurs du Japon, situé dans la ville d’Izumo au bord de la mer du Japon, dans la préfecture de Shimane. Il s’agit d’un des plus anciens sanctuaires dont les origines remontent au VIIIe siècle. Son actuel et grand bâtiment principal a été construit en 1744 dans le style taisha-zukuri ; il est classé Trésor national depuis 1752.

Lorsque que l’histoire rencontre la mythologie, c’est à Izumo que cela se passe. Haut lieu religieux et de pouvoir ancestral, Izumo Taisha se présente comme le deuxième plus important sanctuaire shinto du Japon, après celui d’Ise. Il est dédié à Okuninushi, dieu créateur des nations, des esprits, des affaires et de la médecine mais aussi du croisement des destins en-musubi, très présent dans la région.

Ainsi chaque visiteur, même novice, ressent immédiatement le côté sacré de ce lieu. L’architecture imposante du complexe renvoie un sentiment mêlé entre vulnérabilité de la vie sur terre et éternité des divinités kami. Les yeux levés vers le ciel, les fidèles admirent les immenses portes torii qui marquent l’entrée dans l’enceinte. Ensuite, la très grosse corde shimenawa de 4,5 tonnes suspendue au haiden, ainsi que le pavillon principal qui, avec ses 24 mètres, constitue le plus haut bâtiment shinto du pays, assurent un spectacle vertigineux. À noter que les fouilles archéologiques indiquent que l'ancienne version du sanctuaire s'élevait à 48 mètres de hauteur, posé sur de nombreux et larges piliers en bois.

Bien que le sanctuaire Izumo Taisha fit allégeance à celui d’Ise détenu par le clan Yamato, il présente toujours bien des particularités concernant son culte. Tout d’abord, la première allée Shinmondori qui rejoint le centre pavillonnaire est en descente lorsque la majorité des sites présentent un chemin ascendant. La divinité Okuninushi se prie de la façon suivante : l’on s’incline deux fois, puis l’on tape quatre fois (et non pas deux) dans ses mains pour finir par s’incliner une dernière fois.

Evènement unique à l'automne : le sanctuaire accueille tous les kami du pays qui viennent "en séminaire", discuter du destin et des récoltes pour l’année à venir. Pour cela, ils arrivent par le couloir central de l’allée de pins, Matsu no Sando ; que le commun des mortels n’emprunte que par les côtés extérieurs. Ils siègent le long du bâtiment honden sur des estrades baptisées Jukusha. Ce rassemblement a lieu chaque année pendant le mois des dieux (神在月 Kamiarizuki) qui correspond au dixième mois du calendrier lunaire. Plusieurs cérémonies shinto sont alors célébrées par les prêtres du site.

Éparpillées dans l’enceinte, les statues de lapins rappellent la légende d’Okuninushi qui est inscrite dans le Kojiki, recueil qui retrace la fondation mythologique du Japon. Elle débute lorsqu’Okuninushi sauva la vie de l’intrépide dieu-lapin Inaba qui lui assura alors la conquête de sa première épouse Yakami-hime, face à ses quatre-vingts frères. Descendant du dieu des tempêtes Susanoo, Okunimushi dut ensuite s’imposer auprès de son aïeul pour gagner sa deuxième épouse Suseri-hime et son trône de seigneur de la province d’Izumo.

Tous les soixante ans, le complexe subit d’importants travaux de rénovations, notamment les toits en écorces kibuki des édifices. Les derniers échafaudages ont été enlevés récemment (en 2013). L’imposante corde shimenawa est remplacée plus souvent, tous les quatre à cinq ans, par des artisans de la préfecture.

Non loin, l’on peut visiter le sanctuaire Ko qui délivre des ema pour la prévention routière. Il est entretenu par l’une des deux anciennes familles qui se partageaient la gestion du grand sanctuaire jusqu’à l’ère Meiji. De plus située à deux pas, la plage Inasanohama est reconnaissable par son rocher hébergeant le mini-sanctuaire Benten-jima avec son torii.

Sortie historique et culturelle à l'aura extraordinaire, l’on conseille vivement de se rendre à Izumo par le train Ichibata pour son joli paysage côtier, lors du trajet depuis Matsue.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par l'Office du Tourisme de la préfecture de Shimane. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
Notez cette destination
4.67/5 (6 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Izumo Taisha

  • Izumo Taisha 14
  • Izumo Taisha 1
  • Izumo Taisha 2
  • Matsu no Sando, allée centrale réservée aux dieux et à l'empereur
  • Izumo Taisha 4
  • Edifice de cérémonie haiden et shimenawa à Izumo 2
  • Izumo Taisha 6
  • Vue sur les toits de style taisha-zukuri
  • Izumo Taisha 8
  • Izumo Taisha 9
  • Izumo Taisha 10
  • Jukusha, résidence pour les divinités shinto
  • Izumo Taisha 12
  • Izumo Taisha 13
  • Corde shimenawa à Izumo Taisha
  • Benten-Jima sur la plage Inasa
  • Izumo Taisha 17
  • Sanctuaire Ko Izumo Taisha 1
  • Sanctuaire Ko Izumo Taisha 2
  • Sanctuaire Ko Izumo Taisha 3

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Izumo Taisha

Depuis Matsue :

  • ~1 heure de train Ichibata depuis la gare Matsue Shinjiko Onsen jusqu'à Izumo-Taisha mae via Kawato (~810¥ / ~6,10€ par trajet ou gratuit avec le "Enmusubi Perfect Ticket" ) puis ~5 minutes à pied
  • ou ~35 minutes de train JR depuis la gare principale jusqu'à Izumoshi puis ~25 minutes de bus (~520¥ / ~3,91€ par trajet)

Destination non accessible avec le JR Pass

Réservez une voiture de location au Japon

Tarif

Gratuit

Hall des trésors : 300¥ / ~2,26€

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Ouvert en journée toute l'année

Hall des trésors : ouvert tous les jours de 8h30 à 16h30

Durée / période de visite

Compter au moins deux à trois heures sur place

En japonais

出雲大社

Autre(s) nom(s)

Izumo Oyashiro

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Site officiel du sanctuaire (en japonais)

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article

Que voir depuis Izumo Taisha (Chugoku)