Château de Matsue

Château de Matsue

L'authentique château du pluvier

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le château de Matsue est un monument fortifié entouré par des douves, situé dans la ville éponyme à l'ouest du Japon. Il figure parmi les douze derniers châteaux japonais authentiques que compte le pays. Régnant de toute sa hauteur, le donjon préservé est le symbole de la ville mais aussi le seul présent dans la région de Sanin.

Achevé en 1611 après cinq ans de travaux, le château est l'oeuvre du daimyo (seigneur) Yoshiharu Horio, fondateur de Matsue. Le donjon a survécu à ce jour à toutes les catastrophes naturelles de la région, les feux et incendies ainsi qu’au grand démantèlement des bâtiments féodaux lors de la restauration de Meiji à partir de 1868. Compte tenu de l’époque de sa construction, le château n’a jamais connu la guerre, même si son architecture en hauteur lui confère cette caractéristique défensive.

Depuis 2015, le bâtiment est de nouveau classé comme Trésor National du Japon. De couleur noire, le bois n'est pas peint mais enduit d'une préparation élaborée à partir de kakis non mûrs et macérés pendant cinq ans. La visite s'effectue aussi bien en intérieur qu'en extérieur.

Un grand parc arboré

Tout d'abord, les visiteurs foulent un vaste parc de seize hectares bien arboré qui abrite plusieurs sanctuaires shinto. L'arrivée par les douves s'avère tout à fait charmante avec l'impression de débarquer sur une île sacrée. Les amateurs sont alors ravis de cette belle et remarquable entrée en matière, plongés dans un décor historique si vivant.

Un premier édifice se dresse ; il s'agit d'une maison coloniale verte construite par l'Empereur lors de l'ère Meiji et baptisée Kounkaku. Elle servait de lieu d'accueil et d'hébergement pour de hauts représentants.

Le donjon principal

Puis, une fois les dernières murailles franchies, le donjon de Matsue se dévoile. L'on y pénètre via l'entrée principale. L'ascension jusqu'au sommet est ponctuée à chaque étage par une mise en scène intérieure soignée, notamment ces armures de samourai qui permettent de se projeter à l'époque féodale. On découvre également un puits intérieur, vestige assez rare.

En règle générale, un château japonais 🏯 est construit autour de deux troncs d'arbre imposants plantés dans le sol. Ici et pour des raisons financières, les piliers sont composés de plusieurs tronçons et l'on peut observer les différents morceaux de bois agrafés entre eux. Ouvert à 360 degrés, le dernier étage propose un joli panorama photogénique sur :

  • la ville de Matsue,
  • le lac Shinji,
  • et les alentours (avec notamment une montagne en forme de Bouddha couché).

En comparaison avec ses homologues, le château de Matsue offre une vision peut-être plus représentative de ce qu’étaient la vie et l'organisation dominante des familles féodales au temps de leur apogée.

Cérémonie du thé

Afin de contempler un peu plus longtemps ce paysage agréable, les amateurs sont invités à prendre le thé. Des cérémonie du thé sont régulièrement données au pied du château par l'une des douze écoles de la ville. De plus, l'on conseille de se rendre au Pavillon de thé Meimei-an, situé non loin, de l'autre côté des canaux.

Perchée sur une colline, l'ancienne petite maison, construite au XVIIIe siècle par Matsudaira Harusato (septième seigneur de Matsue), possède un toit de chaume bien épais pour se protéger de la neige. Confortablement installé dans une pièce plus moderne, l'on déguste un bon thé matcha accompagné d'une pâtisserie wagashi, à l'issue d'une cérémonie traditionnelle et réputée appelée Fumai-ryu. La vue sur le château reste inchangée depuis l'époque Edo.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par l'Office du Tourisme de la préfecture de Shimane. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Château de Matsue et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 09 juin 2020 Matsue Castle