Yushi-en, Fleurs de pivoines disposées sur l'eau

Yushi-en

Le jardin de pivoines

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Yushi-en est un jardin japonais situé sur l'île de Daikonshima, au milieu du lac Nakaumi, au nord-est de la ville de Matsue. Réputé au printemps pour son festival de pivoines puis en automne pour ses feuilles d'érables, cet espace vert traditionnel se visite toute l'année et compte parmi les incontournables de la région.

La préfecture de Shimane recèle d'anecdotes historiques encore actuelles. L'île de Daikonshima, à l'origine lieu de culture du ginseng, n'y fait pas exception. Importée par les Coréens, cette plante impose une agriculture à très long terme, avec un premier cycle de pousse d'une durée de sept ans pour ensuite laisser reposer la terre pendant une quinzaine d'années. Pour éviter de se faire voler ce précieux butin végétal, l'île est baptisée "radis blanc" afin de détourner l'attention vers un produit de consommation plus commun. Par ailleurs et en attendant les premières récoltes de ginseng, les paysans se mettent également à faire la culture de pivoines. Aujourd'hui, cette plantation persiste et s'exporte même à l'international ; l'enseigne Truffaut se fournit ici en partie, pour un coût de revente entre 40 et 50 Euros par bulbe.

Afin de garder des bulbes vigoureux, les fleurs de pivoines doivent être coupées à chaque floraison. Pour ne pas les gâcher, elles sont magnifiquement mises en scène sur les plans d'eau du Yushi-en. Soutenues par un grillage, elles semblent flotter telles des nénuphars aux couleurs vives et chaudes. Ce très joli spectacle s'expose une fois par an, chaque printemps entre avril et mai. Au dernier jour de la Golden Week, les fleurs jaunes (les dernières à fleurir) y sont déposées.

Le reste de l'année, un des pavillons intérieurs, Botan-kan, offre la possibilité d'admirer de nombreuses espèces de pivoines grâce notamment à l'utilisation d'une chambre froide qui préserve la floraison. En hiver et en extérieur, les fleurs s'habillent d'un mignon chapeau de paille qui les protège de la neige.

Commencé dans les années 1970, le jardin Yushi-en, d'abord privé, sert à omotenashi, l'hospitalité japonaise de ses propriétaires, la famille Kadowaki. Il faut attendre plusieurs années pour que cet espace vert prenne son ampleur actuelle et s'ouvre au public. La porte d'entrée genkan, comme dans une grande maison japonaise, rappelle l'architecture boisée du bâtiment de bains dessiné par Miyazaki dans Le Voyage de Chihiro.

Beau en toute saison, l'aménagement du jardin présente des airs de Matsue et Izumo en miniature. Il se découvre au gré d'une agréable promenade, à travers ses deux étangs, ses nombreux massifs fleuris et ses tapis de mousses. On retrouve ainsi les plantes et arbres phares des saisons au Japon, par exemple cerisiers 🌸 et azalées au printemps, hortensias au début de l'été, érables en automne 🍁 ou camélia en hiver.

Pour continuer à contempler ce décor de carte postale, un restaurant de pas moins de 600 places propose un déjeuner traditionnel kaiseki. À préciser : la visite du Yushi-en s'avère calme toute l'année, excepté pendant son temps fort printanier.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par l'Office du Tourisme de la préfecture de Shimane. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Yushi-en et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 05 Mai 2020 Yushi-en Garden