Séismes, tsunami et catastrophes naturelles au Japon

Le 11 mars 2011 à 14h46, le Japon subissait le plus fort séisme de son histoire (magnitude 8,9 à 9.0 sur l'échelle de Richter) au large du Tohoku. Créant un tsunami monstrueux dont les vagues ont parfois atteint plusieurs dizaines de mètres, la catastrophe a ravagé toute une région côtière de l'est du Japon, emportant avec elle plus de 20.000 victimes mortes et disparues.

Situé sur la ceinture de feu du Pacifique, l'archipel japonais est toutefois habitué aux secousses et doit composer chaque année avec des milliers de séismes et des dizaines de typhons plus ou moins violents. Heureusement, l'architecture nipponne est à la pointe dans ces domaines et les normes très strictes de prévention dans les constructions modernes anti-sismiques permettent d'absorber sereinement l'immense majorité des catastrophes naturelles.

Toutefois, la nature japonaise rappelle régulièrement sa colère et les éruptions volcaniques viennent également compléter le tableau. Il y a, en effet, 110 volcans actifs au Japon dont 47 sont surveillés en permanence par l'agence météorologique japonaise (JMA). Le Mont Ontake entrait ainsi en éruption sans prévenir en septembre 2014, tuant plus de 60 randonneurs. Cela explique facilement que le Mont Fuji, Hakone et les autres soient constamment examinés avec vigilance.

Thématique intéressante ?
4.83/5 (24 votes)

Destinations au Japon pour Séismes, tsunami et catastrophes naturelles au Japon

Articles de la rédaction sur Séismes, tsunami et catastrophes naturelles au Japon

Informations pratiques

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

En japonais

地震と津波 (jishin & tsunami)

Hébergement

Choisissez un logement Airbnb (~30€ offerts)

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Accompagnement privé

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Pour aller plus loin