Kumamoto

Le cœur féodal de Kyushu

Kumamoto est la capitale de la préfecture éponyme située dans le centre-ouest de l'île de Kyushu. Elle compte parmi les plus grandes agglomérations japonaises avec une population de plus d'un million d'habitants. Côté tourisme, on la connaît surtout pour son majestueux château et sa proximité avec le Mont Aso. La région, qui garde encore des stigmates de la série d'importants séismes survenus en avril 2016, continue d'accueillir avec bienveillance les visiteurs de passage.

Encadrée par plusieurs chaînes montagneuses dans la partie centrale de l'île de Kyushu, Kumamoto est une ville dans les terres, traversée par la rivière Shirakawa mais sans façade maritime. Elle se développe assez tôt dans l'histoire du Japon : dès le Moyen-Âge marqué par les guerres de clans et le besoin de fortifier les positions acquises. La cité s'étend autour de son château construit puis agrandi entre les XVe et XVIIe siècles. Kumamoto connaît alors une longue période d'essor culturel et militaire sous le règne de la puissante famille Hosokawa pendant l'ère d'Edo (1603 – 1868). Cet âge d'or révolu, la ville vit ensuite les époques modernes de façon moins glorieuse : victime régulière de tremblements de terre et scène malheureuse de plusieurs conflits, elle perd peu à peu de son influence au profit de Fukuoka qui devient ainsi la première ville du sud Japon.

Le centre-ville abrite toujours plusieurs sites authentiques de l'époque féodale. Pour les voyageurs de passage, on recommande particulièrement les trois adresses suivantes :

  • Le jardin japonais Suizenji Jojuen : un peu excentré à l'est, cet espace vert qui date du XVIIe siècle mérite amplement le détour, avec en prime une version miniature et verte du Mont Fuji !
  • Le château de Kumamoto : durement touché par les séismes d'avril 2016, il n'est pas possible pour le moment de pénétrer à l'intérieur de l'enceinte des bâtiments (ré-ouverture programmée du donjon au printemps 2021). Une plateforme d'observation est toutefois accessible du 5 au 14 octobre 2019 à l'occasion de la Coupe du Monde de Rugby au Japon. L'esplanade restera ensuite ouverte les dimanches et jours fériés.
  • Le temple Honmyo-ji : dédié à la secte Nichiren, la visite du complexe bouddhiste offre un joli point de vue hauteur et au loin sur la ville.

Par ailleurs, la préfecture travaille également sa "touche", ou faudrait-il plutôt dire sa "patte" kawaii sous les traits de sa désormais célèbre mascotte Kumamon. Cet ours mignon aux délicieuses joues roses est présent partout dans la région, mais l'une de ses adresses officielles, où l'on peut se procurer toutes sortes d'objets à son effigie, se trouve à Kumamoto : Kumamon Square dans le centre commercial Tsuruya.

Côté gastronomie, Kumamoto est notamment réputée pour ses spécialités à base de viande comme les ramen au bouillon de porc, de poulet et d'oignons frits, ainsi que le bœuf tendre wagyu rouge cuisiné sous plusieurs formes.

Grande agglomération régionale, Kumamoto dispose de toutes les commodités en termes de transports en commun. La ville est facilement accessible en avion ou en train Shinkansen depuis les autres îles du Japon. Sur place, on se déplace en bus, en tram ou à vélo pour les plus sportifs. On trouve également plusieurs musées locaux et des arcades couvertes pour le shopping et les loisirs citadins.

La ville se révèle ainsi un bon choix pratique pour une halte culturelle entre deux explorations de sites naturels.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par la Préfecture de Fukuoka, la Préfecture d’Oita et la Préfecture de Kumamoto dans le cadre de la CDM Rugby 2019 et le Championnat du Monde Féminin de Handball 2019. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
Notez cette destination
4.8/5 (5 votes)
L'avis Kanpai
Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Kumamoto et autour.

Informations pratiques

Utiliser Google Maps
Agrandir la carte
Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Kumamoto

En train -- Environ 40 minutes en Shinkansen depuis Fukuoka (environ 2.130¥ / ~17,97€ ou gratuit avec le Japan Rail Pass)

En avion -- L'aéroport de Kumamoto pour les vols domestiques (1h45 depuis Tokyo ou 1h10 depuis Osaka) est situé au nord-est de la ville, à environ 1h de bus

Destination accessible avec le JRP : commandez vos Japan Rail Pass (dès ~250€)

Trouvez un vol pour Tokyo

Durée / période de visite

Compter un à trois jours

En japonais

熊本市

Hébergement à Kumamoto

Réservez votre hôtel via Booking ou Hotels.com

Travaux

La gare de Kumamoto est en rénovation et un nouveau bâtiment en plus sera inauguré en 2021.

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Thématiques associées

Ressources

Site officiel de la ville (en japonais)

Guide touristique officiel de la ville (en anglais)

Guide touristique officiel de la préfecture (en anglais)

Que visiter à Kumamoto

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article

Que voir depuis Kumamoto (Kyushu)