Bouddha Kamakura 6

Religion et spiritualité au Japon

Il y a deux religions principales dans la société nipponne : shintoïsme et bouddhisme. La spiritualité et leur appartenance ne sont pas exclusives, ainsi la grande majorité des Japonais s'identifie naturellement aux deux.

C'est d'autant plus vrai que la présence religieuse fait partie intégrante de la vie quotidienne au Japon, à commencer par la présence d'innombrables temples et sanctuaires. Ainsi, depuis tout petits jusqu'à leur mort, les Japonais vénèrent des représentations de Bouddha et des kami (les dieux shinto) à travers de nombreux rites et traditions.

Alors que depuis les années 1970, les Japonais étaient plutôt shinto que bouddhistes, en 2015 il y avait un nombre à peu près équivalent de croyants aux deux religions : environ 89 millions pour chacune.

Les écoles bouddhistes les plus populaires actuellement au Japon sont :

  • le Shingon, école ésotérique fondée par le moine Kukai au IXe siècle ;
  • la Terre Pure, également appelée la secte Jodo et doctrine qui découle de l'école ésotérique Tendai ;
  • le Bouddhisme Zen qui comprend plusieurs branches dont le courant Rinzai ;
  • et la secte Nichiren, qui date de XIIIe siècle.

On compte également environ deux millions de chrétiens au Japon, ainsi qu'une minorité de musulmans et de juifs.

⬇️ Ci-dessous, découvrez nos articles et destinations sur le sujet
Votre note sur Religion et spiritualité au Japon
4,69/5 (42 votes)