Tamukeyama Hachiman-gu, bâtiment principal du sanctuaire

Tamukeyama Hachiman-gu

Le sanctuaire protecteur du Grand Bouddha de Nara

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Tamukeyama Hachiman-gu est un ancien sanctuaire shinto situé à côté du Todai-ji, à la limite du parc de Nara et du mont Wakakusa, à l'extrémité est du centre-ville de Nara. Édifié en 749, le site est intimement lié à Usa-jingu, le chef de file des sanctuaires Hachiman du Japon, situé à Kyushu. Sa visite est particulièrement agréable en automne lorsque les feuilles des érables rougissent.

Tamukeyama Hachiman-gu est un sanctuaire secondaire, rattaché à un site shinto plus important : celui d'Usa-jingu situé dans la préfecture d'Oita à Kyushu. Tous deux sont dédiés au kami Hachiman, divinité de la guerre et protecteur du peuple japonais.

La légende raconte que les dieux du sanctuaire Usa Hachiman-gu seraient venus jusqu'à Nara pour supporter et protéger la construction du temple Todai-ji et de son Daibutsu-den (Grand Bouddha). Pour les remercier, le sanctuaire fut construit en 749. Depuis, les divinités y reviendraient chaque année en pèlerinage.

Le festival annuel du Tamukeyama Hachiman-gu retrace en partie cette histoire particulière, où l'on assiste notamment le 5 octobre à une procession de mikoshi (châsse portable sacrée) qui symbolise la visite des dieux d'Usa à Nara.

Bel exemple d'application du syncrétisme au VIIIe siècle, le sanctuaire est à l'origine baptisé Todai-ji Hachiman-gu. Ce n'est que bien des siècles plus tard, à la Restauration de l’ère Meiji en 1868 lorsque l'état impose la séparation du bouddhisme et du shintoïsme, que le site prend le nom de la montagne Tamuke-yama sur laquelle il se trouve désormais.

En plus de Hachiman, le site consacre plusieurs membres historiques de la famille impériale :

  • les empereurs Ojin, Chuai et Nintoku ;
  • l'impératrice Jingu et la princesse Okami.

Tamukeyama Hachiman-gu, porte torii principale et entrée du sanctuaire

Contempler les érables en période de koyo

Le mont Tamukeyama est connu depuis toujours pour ses beaux paysages d'automne 🍁, lorsque les feuilles des érables japonais virent au rouge et à l'orangé. Le célèbre poète Sugawara no Michizane (845 - 903) y fait d'ailleurs référence dans l'un de ses écrits classiques de poésie japonaise waka, répertorié dans le recueil Ogura hyakunin isshu ("Cent poèmes de cent poètes") :

このたびは, Kono tabi wa
幣もとりあへず, Nusa motori aezu
手向山, Tamuke yama
紅葉の錦, Momiji no nishiki
神のまにまに, Kami no mani mani

Ce que l'on peut traduire librement par :

Cette fois-ci, de retour de voyage à peine,
Je n'ai pas pu apporter de nusa en offrande (sorte de bâton en bois recouvert de longues bandelettes de papier pour rituel shinto)
Mais peut-être que ces feuilles d'automne du mont Tamuke
Aussi belles que du brocart
Seront au goût des dieux….

Tamukeyama Hachiman-gu ne fait pas partie des incontournables de Nara et ses bâtiments n'ont d'ailleurs rien d'exceptionnel en matière d'architecture. Mais sa localisation pratique entre deux monuments historiques importants, juste derrière le Todai-ji et en direction du sanctuaire Kasuga, fait que bon nombre de visiteurs passent devant sans vraiment s'en rendre compte. Alors pourquoi ne pas s'y arrêter quelques instants afin de payer le respect aux anciens empereurs et impératrices consacrés, et laisser son souhait écrit sur une plaquette ema pour que les dieux du sanctuaire le réalisent ?

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Tamukeyama Hachiman-gu et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 05 octobre 2020