Téléphérique de Tateyama entre Daikanbo et Kurobedaira

Route Alpine de Tateyama Kurobe

Les Alpes Japonaises accessibles à tous

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

La Route Alpine de Tateyama Kurobe est une attraction touristique située au nord des Alpes Japonaises. Elle permet de relier les préfectures de Toyama et de Nagano via un itinéraire particulier qui traverse la montagne sacrée Tateyama et monte jusqu'à 2.450m d'altitude. Les visiteurs, invités à emprunter différents transports en commun, découvrent au fur et à mesure du trajet des paysages naturels grandioses.

Très prisé des Japonais, le mont Tate est l'une des trois montagnes sacrées du Japon (三霊山 Sanreizan) aux côtés du Fuji-san 🗻 et du mont Haku. Plus précisément, Tateyama désigne une chaine de montagnes constituée de trois pics :

  • le mont Oyama (3.003 mètres d'altitude) ;
  • le mont Oonanjiyama (3.015m) ;
  • et le mont Fuji-no-oritate (2.999m).

Le site appartient également au parc national de Chubu Sangaku.

Aux débuts des années '70 voit le jour un parcours aménagé qui traverse de part en part la montagne, via notamment deux tunnels de plusieurs kilomètres. Ce défi humain et technique donne ainsi naissance à l'une des destinations les plus connues des Alpes Japonaises : la Route Alpine Tateyama Kurobe. Conduits jusqu'au-dessus des nuages, les visiteurs ont l'impression de fouler le toit du Japon. La route en elle-même devient alors un spectacle saisissant.

Funiculaire entre Tateyama et Bijodaira sur la Route Alpine 2

Cinq modes de transport pour traverser la montagne

La Route Alpine court sur environ 37 kilomètres et monte jusqu'à 2.450m d'altitude. Afin de préserver la nature environnante et de garder le contrôle en terme de fréquentation touristique, cet itinéraire est accessible uniquement en transports en commun ; tout véhicule privé est donc interdit à la circulation. On emprunte cinq moyens de transports différents pour parcourir d'un bout à l'autre la distance :

  • deux funiculaires (tramways), en extérieur et creusé dans la roche ;
  • un téléphérique, au dessus de la vallée ;
  • deux lignes de bus classiques, le long de la route en lacets ;
  • un bus électrique + un trolleybus, dans les tunnels souterrains ;
  • et la marche, pour admirer le paysage.

Détail des transports de la Route Alpine Tateyama Kurobe ©alpen-route.com

Quels sont les sites naturels à voir le long de la Route Alpine ?

Selon de quel côté on se situe par rapport à la chaîne de montagnes Tateyama, on peut diviser le parcours en deux zones géographiques :

  • le côté Ouest vers la gare de Tateyama, qui regroupe le plus de sites naturels à voir (sûrement la portion de route la plus intéressante) ;
  • et le côté Est vers les gares d'Ogizawa (pour les bus) et de Shinano-Omachi (pour le train), qui donne accès à la zone de Kurobe.

Voici ci-après une sélection des plus belles visites à faire le long de la Route Alpine en partant depuis Tateyama.

Les cascades Shomyo

Il s’agit tout simplement des plus grandes cascades du Japon. En fonction de la saison, on peut apercevoir une à trois chutes d’eaux qui tombent à plus de 350 mètres de haut. On les observe aisément depuis un pont au-dessus de la rivière.

On accède aux cascades Shomyo par une ligne de bus dédiée depuis la gare de Tateyama (hors itinéraire de la Route Alpine). Environ une demi-heure à pied est ensuite nécessaire pour rejoindre le point de vue.

La forêt primaire de Bijodaira

Cette forêt à flanc de montagne se distingue par une nature luxuriante qui pourrait faire penser à une jungle tropicale. Plusieurs sentiers pédestres serpentent à travers des cèdres et des hêtres vieux de plus de 1.000 ans. Certains troncs sont tellement massifs que l'on peut pénétrer à l'intérieur. Une soixantaine d’espèces d’oiseaux vivent dans cet espace naturel.

Cette randonnée est accessible depuis la station Bijodaira, en haut du funiculaire de Tateyama. Les circuits varient entre une et deux heures et demie de marche.

La zone humide de Midagahara

Ce plateau situé entre 1.600 et 2.100m d'altitude a été formé par la lave du volcan 🌋 Tateyama. Aujourd’hui, ce site marécageux compte d’innombrables petits étangs et de nombreuses variétés de fleurs et plantes alpines à découvrir à la belle saison.

Les sentiers de randonnée sont plutôt plats et bien balisés, avec des passages sur pilotis pour ne pas abîmer la flore locale préservée. La brume, qui peut s'inviter sur cette lande en fonction de la météo, rend ce paysage encore plus lunaire et coupé du monde.

Le mur de neige Yuki-no-Ootani

L'un des symboles de la Route Alpine, le mur de neige Yuki-no-Ootani, n'est pourtant visible que pendant une courte période : de mi-avril à mi-juin, lorsque le site rouvre avec l'arrivée du printemps 🌸. Deux tracteurs bulldozers vont, pendant sept à dix jours, creuser dans la neige pour retrouver le bitume et dégager ainsi le chemin. L'énorme couche de neige tombée pendant l'hiver apparaît alors le long de la route, sous forme de grandes parois blanches qui peuvent monter jusqu'à vingt mètres de haut les meilleures années.

Une portion de la route réservée pour les bus devient piétonne pour l'occasion. Très prisé, le mur de neige attire bon nombre de touristes ; l'on conseille d'y arriver le plus tôt possible le matin pour profiter du calme des lieux, d'autant plus que le site ferme en milieu d’après-midi.

Non loin, une vue panoramique permet également d'observer la promenade en entier. Un abri entièrement creusé dans la neige ainsi qu’un labyrinthe pour petits et grands sont aménagés pour amuser les visiteurs.

La station de Murodo

Il s'agit du point le plus haut en altitude de la Route Alpine, à 2.450m d'altitude. Cette station de montagne offre de nombreux choix de randonnées, en plus de son aspect pratique avec hôtel 🏨 et restaurants.

On peut choisir de rester se balader dans la zone balisée pour une marche agréable et facile avec plusieurs points de vue sur les massifs, ou bien partir de Murodo pour s'attaquer à l'ascension de sommets comme celui du mont Oyama.

Station Kurobedaira sur la Route Alpine Tateyama Kurobe

L’observatoire Daikanbo

Du côte est de la chaîne de Tateyama, dos à la montagne, l'observatoire Daikanbo dévoile toute la beauté de cette région escarpée. Passage obligatoire pour pendre le téléphérique, cette plateforme perchée à 2.316m d'altitude tient toutes ses promesses avec une vue en plongée sur la vallée et le lac formé par le barrage de Kurobe en contrebas.

Deux balcons sont accessibles aux visiteurs et l'on recommande celui qui est le plus haut, car il comprend de grandes tables pour pique-niquer en plein air et profiter notamment des superbes couleurs automnales.

Le barrage de Kurobe

Le plus haut du Japon, le barrage de Kurobe représente la seule portion de la Route Alpine que l'on traverse à pied, pour rejoindre le mont Akazawa-dake situé en face de Tateyama.

Outre son franchissement, on observe ce gigantesque ouvrage (qui déverse dix tonnes d’eau à la seconde) depuis différentes plateformes disposées sur les deux côtés du barrage.

---

La Route Alpine de Tateyama Kurobe cumule plusieurs records d'altitude et figure ainsi parmi les chemins les plus pittoresques du Japon, au sommet des Alpes Japonaises. Afin de profiter de la diversité des sites naturels à voir et du calme de la montagne lorsqu'il n'y a personne, on recommande de faire cet itinéraire sur deux jours au minimum et de dormir par exemple une nuit à Murodo.

La saison automnale, entre mi-septembre et début octobre, constitue l'une des meilleures périodes pour parcourir la route avec une fréquentation touristique raisonnable, des couleurs vives qui réchauffent le paysage et les dernières belles journées ensoleillées avant l'arrivée de l'hiver et la neige.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par le gouvernement métropolitain de Tokyo pour la promotion de la destination #HOKURIKU×TOKYO. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Route Alpine de Tateyama Kurobe et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 14 septembre 2020