Gare de Nagano, porte principale, "Zenkoji Exit" en anglais

Nagano

La plus élevée des capitales de préfectures japonaises

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Nagano est la capitale de la préfecture éponyme située dans les Alpes japonaises du nord dans la région du Chubu, au centre de l’île principale de Honshu au Japon. Entourée par des montagnes, la ville compte un peu moins de 400.000 habitants et est réputée pour son domaine skiable.

Nagano a accédé à la notoriété internationale en accueillant les Jeux Olympiques 🏅 d'hiver de 1998. Ceux-ci ont bénéficié de sa position avantageuse, nichée au cœur de montagnes culminant à près de 3.000 mètres d’altitude entre le Parc National Joshin Etsukogen et le Parc National Myoko-Togakushi Renzan.

Un des premiers temples bouddhistes du Japon

À son origine au XVIIIe siècle, Nagano n'était qu'un petit village construit autour de son temple bouddhique principal : Zenko-ji. Ce temple fondé au VIIe siècle abriterait la première statue bouddhiste importée au Japon. Plusieurs de ses bâtiments sont classés Trésor National du Japon et il bénéficie encore aujourd’hui d’une grande popularité auprès des Japonais, qui sont nombreux à le visiter.

La visite du temple Zenko-ji au centre-ville est complétée par :

  • La longue avenue pavée Zenko-ji Omotesando, bordée de bâtiments aux formes traditionnelles abritant cafés et boutiques, s’étend sur plus d’un kilomètre. Cet accès principal au temple est illuminé lors des soirées de novembre décembre.
  • Le parc Joyama à proximité constitue un petit Ueno avec son zoo et l’architecture contemporaine du musée Shinano Art Museum, consacré notamment à la peinture japonaise contemporaine.

La nature sauvage aux portes de la ville

Au nord-ouest de Nagano, à environ une heure de route, le mont Togakushi propose des excursions particulièrement enchanteresses en automne 🍁 :

  • Le vaste complexe shinto Togakushi-jinja, vieux de 2.000 ans, construit en l’honneur de la déesse de la mythologie japonaise Amaterasu. Il comprend cinq sanctuaires, distants d’environ 2km chacun, dispersés dans la forêt de montagne. C’est aussi un haut lieu de la pratique ascétique du Shugendo.
  • Le lac Kagami-ike, "l’étang-miroir", tire son nom du parfait reflet de la montagne dans ses eaux par temps calme. C’est une petite étendue d’eau dont on peut faire rapidement le tour au pied du Mont Togakushi.
  • Dans la même zone, on trouve également un musée (Togakushi Ninja Museum) et quelques attractions (Ninja Karakuri Yashiki et Chibikko Ninja Mura pour les enfants) consacrés aux ninjas (fermés en hiver).

La région est aussi connue pour sa production de fruits, mais surtout de sarrasin. Les lieux disposent donc de plusieurs restaurants servant des nouilles soba, la spécialité locale. L’autre spécialité à base de sarrasin est l’oyaki, un chausson fourré aux légumes et au soja.

Outre le château 🏯 de Matsushiro, au sud de la ville, Nagano offre peu d'attraits touristiques. Cependant elle constitue une étape sympathique et un relai pratique aux voyageurs partis à la découverte des perles à son nord-ouest, telles que Kanazawa ou Takayama.

C’est aussi la ville d’origine du compositeur Joe Hisaishi.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Nagano et autour.
Par Kanpai Updated on 11 mars 2021 Nagano