Shirane-jinja (Kusatsu), Torii et pavillon de culte du sanctuaire

Shirane-jinja

Le sanctuaire gardien de Kusatsu Onsen

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Shirane-jinja est un petit sanctuaire shinto situé sur les hauteurs de la station thermale de Kusatsu, dans la préfecture de Gunma au Japon. Installé au cœur d'un parc boisé dans un quartier résidentiel, il offre une balade au calme et empreinte de littérature japonaise classique.

On s'éloigne quelques instants de l'agitation touristique autour du bassin fumant du Yubatake pour découvrir les rues résidentielles de la ville et visiter les petits sanctuaires et temples de quartier. Shirane-jinja figure parmi eux, perché au sommet d'une colline boisée au nord de la place centrale de Kusatsu Onsen ♨️. On y accède après avoir grimpé un escalier assez raide surmonté d'une porte torii ⛩️ et situé juste à côté du restaurant de nouilles soba Matsumi (松美), le long de la rue Yutaki-dori.

Shirane-jinja (Kusatsu), allée du sanctuaire sous la neige 2

Source d'inspiration pour la littérature japonaise

Un chemin pavé bordé de lanternes 🏮 dessert les différents pavillons shinto et indique le chemin à suivre. Le sanctuaire Shirane consacre Yamato Takeru no Mikoto, prince légendaire et fils de l'empereur Keiko, dont les aventures et les exploits guerriers sont largement contés dans les célèbres chroniques classiques Kojiki et Nihon Shoki. Considéré comme le gardien de Kusatsu, il aurait selon la légende locale découvert pour la première fois les sources chaudes issues du mont sacré Shirane.

On continue la visite de l'enceinte avec la présence de stèles dédiées à de grands noms de la littérature japonaise tels que l'écrivain Jippensha Ikku (1765 - 1831) ainsi que les poètes Matsuo Basho () et Kotaro Takamura (1883 - 1956). Le cadre pittoresque de Kusatsu Onsen constitue depuis longtemps une source d'inspiration pour de nombreux artistes qui viennent ici passer quelques jours de repos et profiter des eaux chaudes bienfaisantes.

On s'arrête notamment devant le monument où est inscrit un poème japonais haïku écrit par Basho à propos de la station thermale et de son attractivité :

夏の夜や木魂に明る下駄の音

Natsu no yo ya kodama ni akuru geta no oto

Traduit en anglais par :

Lively Echo of Wooden Sandals in the Summer Night

Ce qui signifie en français :

L’écho vivant des sandales de bois les soirs d’été

Nikko-ji (Kusatsu), temple de la secte Nichiren à côté du sanctuaire Shirane

Marche digestive à l'écart de la foule

La découverte des alentours se poursuit avec notamment le petit temple vermillon Nikko-ji de la secte bouddhiste Nichiren et dont l'enceinte semble se confondre avec les jardins des maisons alentours. On apprécie la rencontre authentique avec les locaux et leur lieu de vie quotidienne. Enfin, on redescend tranquillement en direction du Yubatake en passant devant quelques beaux hôtels 🏨 et autres établissements de bain.

En hiver sous la neige ou bien au printemps 🌸 lorsque les rhododendrons sont en fleurs, la visite du Shirane-jinja reste agréable avec cette sensation de se retrouver seul en pleine nature à quelques minutes à peine du centre-ville touristique de Kusatsu.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Shirane-jinja et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 10 mars 2022