Kosen-ji (Kusatsu), enceinte du temple sous la neige en hiver

Kosen-ji

Le petit temple perché de Kusatsu

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Kosen-ji est un temple de l'école bouddhiste Shingon situé sur les hauteurs de Kusatsu, dans la préfecture de Gunma au Japon. Ses petits pavillons qui surplombent le fameux bassin chaud Yubatake ont été visités par plusieurs poètes japonais classiques. Entre deux onsen, on entame l'ascension de cette enceinte sacrée pour une petite balade agréable et au calme.

Temple le plus important de Kusatsu Onsen ♨️, Kosen-ji est fondé en 1200, au début du Moyen-Âge japonais. Perché sur une colline qui fait face à la place centrale où trône l'impressionnant Yubatake, il domine paisiblement et semble ainsi veiller sur la station thermale, très populaire en hiver pour ses sources chaudes et ses jolis paysages enneigés. Posée délicatement sur les toitures en chaume des pavillons, la neige ❄️ confère d'ailleurs au site un certain charme. Petit et mignon, le temple paraît toutefois plus impressionnant vu d'en bas qu'une fois atteinte son esplanade principale.

Kosen-ji (Kusatsu), pavillon principal du temple

Ascension en face du bassin Yubatake

Un haut escalier en pierre bordé de lampadaires assure l'ascension jusqu'au site sacré et offre un agréable point de vue sur la place centrale de Kusatsu. À mesure que l'on grimpe, on passe devant une statue du bodhisattva Kannon pour arriver jusqu'au pied de la tour de la cloche du Kosen-ji.

Le temple mêle des bâtiments à l'architecture à la fois authentique (faite de bois brut sculpté et de chaume) ainsi que moderne avec l'usage notamment de la couleur vermillon rutilante. Ce n'est pas le hall principal qui retient le regard des visiteurs mais plutôt le petit pavillon Shaka-do situé à sa droite et surmonté d'un large et épais toit de chaume. Non loin, on découvre des représentations de Jizo, la divinité protectrice des enfants défunts et des voyageurs. Bien alignées, coiffées de leur bonnet rouge, recouvertes de mousse et avec les pieds dans la neige en hiver, ces statues offrent un instant de "mignonnerie" à cette visite de temple assez classique.

Kosen-ji (Kusatsu), rangées de statues de Jizo

Promenade avec les poètes japonais

Le cadre bucolique du Kosen-ji, à l'écart des établissements de bains et entouré par une petite forêt de pins, a attiré plusieurs poètes japonais qui ont poussé la visite de Kusatsu jusque-là durant leur séjour. On retrouve ainsi éparpillées dans l'enceinte des stèles qui témoignent du passage de ces intellectuels, notamment :

  • une stèle gravée d'un poème japonais haïku écrit par Kobayashi Issa (1763 - 1828) et qui signifie en anglais "Through the steam, Clearly seen, The shape of the moon", ce l'on peut traduire en français par "À travers les vapeurs des sources chaudes, On distingue clairement, Le disque lunaire" ;
  • et un autre monument dédié au célèbre poète Matsuo Basho (1644 - 1694) qui a voyagé jusqu'à Kusatsu et a bien apprécié la qualité des onsen.

Sous la neige et avec un joli rayon de soleil, la balade jusqu'au Kosen-ji reste agréable et facile à faire car en plein centre-ville de Kusatsu. Elle ouvre l'appétit et permet d'apprécier un peu plus encore l'immersion dans les bains chauds une fois rentré(e) à son hébergement.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Kosen-ji et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 10 décembre 2021