Tokyo (Kanto), Panorama nocturne sur Roppongi et Tokyo Tower depuis l'observatoire Shibuya Sky

Kanto

La région la plus peuplée du Japon

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le Kanto est une région japonaise, située à l'est sur l'île principale de Honshu. Elle regroupe sept préfectures au total (Tokyo, Chiba, Gunma, Ibaraki, Kanagawa, Saitama et Tochigi) et abrite les deux plus grandes villes de l'archipel en termes de démographie (la capitale et Yokohama). Il s'agit du territoire le plus peuplé, le plus industrialisé et l'un des plus touristiques.

Le Kanto est la principale porte d’entrée du Japon, et sans doute la région (au même titre que le Kansai) qui cristallise le plus d'intérêt auprès des voyageurs au Japon grâce à son concentré de destinations représentatives de l’archipel, dont sa capitale.

Composé pour moitié d’une grande plaine urbanisée, le Kanto est bordé par les montagnes de la région du Chubu à l'ouest, le Tohoku au nord et l'océan Pacifique au sud et à l'est.

Comment se déplacer dans la région ?

Deux grands aéroports internationaux, Haneda et Narita, sont établis de part et d’autre de Tokyo. Ils accueillent également de nombreux vols domestiques connectant tout le Japon.

La région bénéficie d’un réseau assez dense de trains et de liaisons par bus. De nombreux pass de transport permettent de la découvrir facilement, à commencer par le Japan Rail Pass, qui concerne tout le pays. Il existe aussi divers pass régionaux, ciblant des circuits ou zones spécifiques dans le Kanto.

La voiture 🚙 est recommandée pour accéder à certains endroits en montagne, mais les dessertes par transports public sont généralement assez bonnes.

Le climat est globalement tempéré, mais naturellement un peu plus frais dans les hauteurs.

Pourquoi découvrir le Kanto ?

La capitale Tokyo est bien sûr la première destination, mais des villes plus traditionnelles font aussi partie des incontournables comme Nikko, Kamakura et l’ile d’Enoshima, certaines stations thermales pittoresques, voire des parcs d’attractions comme Tokyo Disney Resort.

La visite du Kanto est idéale en toute saison : au printemps 🌸 pour les floraisons, en automne pour les momiji 🍁. Les montagnes disposent de stations de ski enneigées en hiver et les amateurs de farniente apprécieront les plages 🏖 de la baie de Sagami en été. La région peut satisfaire tout autant les touristes urbains que les randonneurs en pleine nature.

Tokyo (Kanto), vue sur Marunouchi et les douves impériales de Tokyo

La préfecture de Tokyo

Tokyo, avec près de 14 millions d’habitants, est une préfecture à elle seule. Capitale du Japon depuis le début du XVIIe siècle, d’abord sous le nom d’Edo, elle s’étend sur d’anciens marais au bord de la baie de Tokyo. Elle rayonne autour du Palais Impérial quasiment en son centre et la ligne de train circulaire Yamanote relie les quartiers les plus appréciés de la mégalopole. Sa partie occidentale, plus résidentielle, s’est développée le long de la ligne Chuo.

Avec la variété de visites possibles, des musées, sites sacrés et jardins en passant par les parcs de loisirs ou les randonnées, la préfecture de Tokyo pourrait justifier un séjour à elle seule, même s’il serait dommage de s’y limiter.

Yokohama (Kanto), vue sur Minato Mirai et Cosmo World depuis Landmark Tower

La préfecture de Kanagawa

Kanagawa s’étend du sud de Tokyo jusqu’au nord de la péninsule d’Izu et la ville de Hakone dans son extrémité occidentale et autour de la baie de Sagami. Elle comprend Yokohama, la deuxième ville la plus peuplée du Japon (3,7 millions d’habitants), Kamakura et l’ile d’Enoshima.

La préfecture présente essentiellement des paysages urbains et industrialisés, en particulier au sud de Tokyo, mais dispose également d’une belle offre balnéaire avec la côte Shonan à environ une heure de la capitale et la péninsule de Miura. Le Mont Fuji 🗻 y est même visible lors d’excursions dans le massif volcanique autour du Lac Ashi.

Nikko (Kanto), Toshogu avec grand torii et pagode à 5 étages Gojunoto

La préfecture de Tochigi

Située dans les terres au nord-est de Tokyo, l’ancienne province de Shimotsuke a pour capitale Utsunomiya. La préfecture est le premier producteur de fraises au Japon, et la moitié de son territoire est couverts de forêts, favorisant la sylviculture et la culture de champignons shiitake. Elle accueille aussi Kiyohara, un des plus grands complexes industriels du pays.

C’est à Tochigi que se trouve un site incontournable du Japon : la ville de Nikko, haut lieu de spiritualité depuis le VIIIe siècle, qui a pris de l’ampleur avec la construction du mausolée du shogun Tokugawa Ieyasu au XVIIe siècle, et lieu de villégiature d’été de l’empereur et de l’aristocratie par la suite. La zone d’Okunikko regorge de merveilleux paysages naturels et de sources chaudes.

Kusatsu (Kanto), vue sur le centre-ville avec bassin Yubatake

La préfecture de Gunma

Gunma, au cœur de Honshu, occupe la partie la plus au nord-est de la plaine du Kanto et est limitrophe de la préfecture de Tochigi. Cette zone très montagneuse en bordure des Alpes Japonaises dispose de hauteurs appréciées pour leurs domaines skiables, la randonnée, mais surtout ses sources chaudes, comme Kusatsu Onsen ♨️, un des plus beaux villages à onsen du Japon et régulièrement classé parmi les 3 meilleurs, situé à moins d’une heure de Tokyo en Shinkansen 🚅. Début janvier, la ville de Takasaki accueille un populaire festival dédié aux Daruma.

Saitama (Kanto), parc d'Omiya et ses cerisiers en fleurs au printemps

La préfecture de Saitama

Saitama est enclavée entre les préfectures de Gunma et Tochigi et au nord de Tokyo. Elle abrite notamment Kawagoe, au centre-ville datant de l’époque d’Edo, et le festival nocturne Chichibu Yomatsuri en décembre. L’arrondissement d’Omiya, le cœur touristique de sa capitale Saitama, présente le Musée du chemin de fer, le Village du bonsaï et le sanctuaire Hikawa. Quant au quartier d’Iwatsuki, il possède un musée de la poupée japonaise traditionnelle, dont celles exposées pour Hina Matsuri 🎎.

Nokogiriyama (Kanto), vue sur la péninsule de Bôsô depuis le téléphérique

La préfecture de Chiba

Son territoire comprend la péninsule de Bôsô qui ferme la baie de Tokyo sur sa partie orientale et est essentiellement montagneux, sauf le nord qui appartient à la plaine du Kanto. C’est la plus grande zone industrielle du pays, et elle dispose d’importants ports industriels et de pêche.

On y trouve l’aéroport de Narita, le parc d’attractions Tokyo Disney Resort, ou encore le Mont Nokogiri.

Ushiku (Kanto), grand Bouddha et pruniers en fleurs

La préfecture d’Ibaraki

La préfecture d’Ibaraki occupe le nord-est de la plaine du Kanto, et dispose d’une façade maritime sur l’océan Pacifique. Mito, sa capitale datant de l’époque féodale, est une des attractions, grâce au jardin Kairaku-en. La préfecture abrite également un grand Bouddha à Ushiku, le grand parc floral d’Hitachi et est célèbre pour sa production de nattô, une spécialité de soja fermenté.

---

De manière anecdotique, le Kanto est également la première région visitée de l'île dans plusieurs jeux Pokémon.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Kanto et autour.
Par Kanpai Updated on 11 Mai 2021 Kanto