Yadoya, maison Higashi-Asakusa Rikyu, salon

Yadoya (avis)

Les superbes maisons de vacances à Tokyo

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Yadoya est une enseigne hôtelière japonaise qui propose une quarantaine d'hébergements à Tokyo, tous concentrés dans l'arrondissement de Taito, au nord-est de la capitale. Elle propose à la location un parc conséquent de maisons japonaises modernes aux accents traditionnels, un excellent moyen pour les touristes de se plonger dans la vie locale.

L’arrondissement de Taito à Tokyo, fier représentant de l'ancienne ville basse Shitamachi à l'époque d'Edo (1603 - 1868), est un bon point de départ pour découvrir toute l’histoire et la richesse culturelle de ce qu'était autrefois la capitale à l'ère féodale.

Loger en maison dans le vieux Tokyo

Légèrement excentré de la Yamanote, Taito-ku a des allures d'antan, à l’opposé des quartiers d’affaires et commerçants ultra-modernes comme Shibuya qui n’ont jamais cessé d’évoluer. L’ambiance et le rythme de vie plus tranquille de ses habitants conservent l’empreinte du passé. L'arrondissement se montre également pratique d'accès en train 🚅 depuis les gares de :

C’est donc logiquement à Taito que l’enseigne Yadoya a fait le choix de se déployer afin d’offrir à la location vacancière des maisons individuelles très confortables, réparties dans tout l’arrondissement. Ces hébergements répondent aux différents besoins des voyageurs selon qu'ils soient en couple, en groupe ou en famille même nombreuse, avec :

  • 34 maisons individuelles à louer et qui présentent des capacités de couchage variables, de maximum 2 personnes pour le plus petit bien jusqu’à 11 occupants réunis sous le même toit de la plus grande résidence ;
  • 4 hôtels 🏨 à taille humaine qui peuvent héberger entre 13 et 37 personnes chacun, selon les capacités des chambres. Le plus grand établissement baptisé Uguisu bénéficie en plus d'un magnifique toit-terrasse sur lequel il est possible d'organiser un barbecue sur réservation.

Yadoya, maison Higashi-Asakusa Rikyu, vue de la résidence

Profiter d'un hébergement privatif de haute qualité

Parmi les points forts de Yadoya, nous avons été frappés par le soin apporté au raffinement et à l’élégance des pièces d'habitation. En effet, les maisons sont arrangées avec goût dans un style qui marie subtilement confort moderne et éléments traditionnels, avec notamment la présence de :

  • fusuma (portes japonaises) ;
  • shoji (parois en papier washi) ;
  • tatami (revêtement de sol traditionnel) ;
  • kotatsu (table basse chauffante installée en hiver) ;

et parfois :

  • hinoki-buro (baignoire en bois de cyprès du Japon) ;
  • ou un petit jardin japonais à l'ambiance zen.

Ce sont autant de parti-pris design qui baignent l’hôte instantanément dans la culture nipponne.

Focus sur la maison Higashi-Asakusa Rikyu

Nous avons séjourné au sein de la maison Higashi-Asakusa Rikyu qui s’est avérée fort agréable à vivre. On la rejoint facilement à pied, à 1 kilomètre de la petite gare de Minami Senju ou 1,4 kilomètres depuis celle d'Asakusa. Il est néanmoins préférable de faire ce court trajet en taxi si l'on est chargés de valises (compter moins de 750¥ /~5,83€ pour la course).

Nichée en plein cœur d’un quartier très calme, l'habitation reste à proximité des commerces (supermarché alimentaire et centre commercial Rox) et du populaire temple Senso-ji, attraction majeure des environs.

Le logement, qui peut accueillir jusqu'à 11 personnes, convient très bien à un groupe ou une famille de 4 personnes. La présence du bain traditionnel hinoki-buro en guise de baignoire constitue à nos yeux un réel plus, ce qui distingue cette offre des autres locations de maisons.

Yadoya, maison Higashi-Asakusa Rikyu, baignoire traditionnelle hinoki-buro

Les pièces de vie équipées à la japonaise

On retrouve au sein des hébergements de Yadoya un même niveau de finitions. L’équipement complet de la cuisine permet de réaliser soi-même ses repas et d'éviter par exemple de se rendre systématiquement au restaurant. On trouve donc les appareils électroménagers ainsi que tous les ustensiles nécessaires pour cuisiner et manger au quotidien. De plus, comme les logements se situent au sein de quartiers résidentiels, il y est assez facile de trouver supermarchés et supérettes dans un environnement proche à pied, souvent à moins de 5 minutes.

L'espace salle de bains 🛁 est configuré à la japonaise et se montre bien fourni en produits de toilette avec des brosses à dent à usage unique, du shampoing et du gel douche, des serviettes de bain propres et un sèche-cheveux. Autre gros avantage, la présence d’un lave-linge permet de s’affranchir d'une virée en laverie automatique ou de prendre trop de vêtements dans ses bagages. Une petite dose de lessive est gracieusement mise à disposition, il conviendra ensuite de s'en procurer au supermarché pour un long ou moyen séjour.

On apprécie également les toilettes japonaises 🚽 modernes dites "washlet". Notez bien qu’une paire de chaussons différente y est placée car il est de coutume de changer de chaussons lorsqu’on utilise les toilettes au Japon.

La partie couchage est prévue en général à l’étage au sein d'une grande pièce que l'on peut compartimenter avec des portes coulissantes fusuma. Des lits jumeaux à l'occidentale très confortables pourront être complétés selon le nombre total d'occupants par des futons rangés dans les placards et à placer directement sur le sol en tatami.

Parmi la liste des équipements de chaque maison, on trouvera également :

  • une climatisation réversible dans le séjour et dans les chambres ;
  • un aspirateur ;
  • un accès à Internet 📶 en Wi-Fi (code de connexion disponible sur place) ;

À noter : les résidences sont 100% non-fumeur et pour le confort de la clientèle non japanophone, un effort salvateur a été effectué au niveau des panneaux de contrôle et étiquettes pourvus d’une traduction anglaise.

Yadoya, maison Higashi-Asakusa Rikyu, jardin japonais

S'enregistrer en toute autonomie

Les maisons Yadoya ouvertes à la location de vacances ne fonctionnent pas comme les hôtels et sont dépourvues de personnel. Il est donc nécessaire de réaliser soi-même l'enregistrement (check-in en anglais) afin de prendre possession des lieux.

Ainsi, quelques jours avant la date de son arrivée, on reçoit un mail qui détaille l'accès à la location et contient le code d'entrée de la maison (porte verrouillée par un code digital et non une clé). Il faut également, tel qu’imposé par la loi japonaise, fournir une copie des passeports de chaque occupant.

Une fois sur place, un guide d'utilisation de la maison en japonais et en anglais est mis à disposition sur la table du séjour, que l'on recommande de bien lire au préalable. En effet, la réussite de son séjour dépendra également de son comportement en société et du respect des règles d'usage, par exemple le tri de ordures, le respect du calme pour le voisinage et le fait de se déchausser dans le hall d’entrée (genkan).

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour financé par Yadoya. Kanpai a été invité mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Yadoya et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 18 janvier 2021