Mukojima Hyakkaen 2

Mukojima Hyakka-en

Le jardin ancien aux cent fleurs d'Edo

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Mukojima Hyakka-en est un grand jardin floral d'une superficie de plus d'un hectare, situé dans l'arrondissement de Sumida, au nord-est de Tokyo. Aménagé par un riche propriétaire privé au XIXe siècle, il se compose de nombreuses et différentes espèces d'arbustes et de fleurs, qui garantissent une agréable visite toute l'année.

Ouvert officiellement le 8 juillet 1939, Mukojima Hyakka-en bénéficie pourtant d'une histoire bien antérieure. On doit sa construction originelle à l'initiative de l'antiquaire Sawara Kiku et son intérêt très fort pour les différentes floraisons. Le nom de "Hyakka-en" signifierait d'ailleurs "le jardin au cent fleurs des quatre saisons". Avec près de 11.000m2 au total, dont la grande majorité pour ses jardins, il est le seul conservé de l'époque Edo, avec la particularité de n'être pas lié à une résidence de notable local.

D'abord jonché quasi exclusivement de pruniers (environ 360 !), le jardin se pare de nombreuses autres espèces au fil des années. Enseveli par les eaux pendant la grande crue de la rivière Sumida en 1910, il est cédé pour sa préservation à la municipalité de Tokyo en 1938, qui l'ouvre au public l'année suivante. En 1945, il se voit brûlé par les bombardements de la seconde Guerre mondiale. Le jardin rouvre en 1949 avec des collections automnales pour l'agrémenter. En 1978, enfin, il est désigné Site d'importance historique par l'État japonais.

Mukojima Hyakka-en s'organise autour de deux espaces. Tout le long de la partie la plus à l'est, un étang très étiré et surplombé de deux ponts fait le bonheur des canards et autres carpes koï. En fond, la plus récente Tokyo SkyTree se dévoile très largement. Sur le reste du parc, la flore profite donc d'une impressionnante variété : outre 870 grands arbres et 570 arbustes, on y compte 230 espèces de plantes et plus de 600 différentes fleurs qui se succèdent au rythme des saisons.

Calendrier de floraisons

Ainsi, le jardin profite d'agréments presque tout au long de l'année :

  • de début février à début mars, c'est le festival des ume, les abricotiers du Japon (une vingtaine d'espèces présentes), avec même des éclairages spécifiques à la tombée du jour ;
  • les hortensias se révèlent fin juin et sur juillet ;
  • en août, des nocturnes sont organisées : on admire la pleine lune au milieu du mois, tandis qu'en fin c'est l'écoute des grillons et sauterelles qui est à l'honneur ;
  • la pergola de bambous sur 30 mètres de long affiche ses glycines violettes début mai, ses erythroniums rouges en été, puis ses fruits pourpres avant l'automne pour le festival Hagi ;

Légèrement excentré d'Asakusa, pas desservi directement par les transports, Mukojima Hyakka-en reste peu référencé par les guides et circuits touristiques, ce qui lui confère une atmosphère appréciable, plutôt calme et particulièrement agréable à découvrir.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Mukojima Hyakka-en et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 03 décembre 2019