Guide de la salle de bains japonaise

Le 風呂 furo, ou sa forme la plus polie お風呂 Ofuro, désigne un "bain" et communément la "salle de bains" japonaise. Se baigner au quotidien fait partie intégrante du mode de vie des Japonais. On trouve ainsi des baignoires privées dans la plupart des hébergements touristiques et des habitations, même celles avec une surface exiguë. Le rituel du bain au Japon n'a pas grand-chose à voir avec celui pratiqué en Occident.

Dans les deux religions dominantes au Japon que sont le Shintoïsme et le Bouddhisme, l’eau est un élément de purification qui permet de se débarrasser de toutes les souillures, aussi bien physiques que spirituelles. Le bain au Japon serait une pratique initialement développée par les moines afin d'écarter toute maladie. Ces derniers auraient ensuite enseigné et permis au peuple de venir profiter des bienfaits de ce rituel. Au fil du temps, les bains collectifs se sont donc démocratisés dans les villes et villages afin que tout le monde puisse en bénéficier facilement. On distingue ainsi deux types d'établissements qui existent toujours : les bains publics sento et les sources d’eau chaude naturelle onsen, également nommées sources thermales japonaises.

Le rituel du bain au Japon est avant tout destiné à la relaxation ainsi qu'au bien-être du corps et de l'esprit, au-delà de l'hygiène basique quotidienne. Le procédé habituel veut que l'on se lave intégralement juste avant de pénétrer dans l'eau chaude de la baignoire. La conception des salles de bains au Japon possède ainsi quelques particularités liées à cette tradition.

Organisation de l'espace de bain

La salle de bains se compose de deux parties distinctes :

  • Un coin vestiaire prévu pour se déshabiller, qui accueille en général un lavabo avec miroir, des rangements et un espace réservé pour le lave-linge. Ce premier espace peut être fermé par une porte ou simplement caché par un rideau, selon les logements. Sa superficie peut varier de 2 à 8 m² environ.
  • Une sous-pièce humide complètement étanche, fermée par une porte jointée et intégralement composée de PVC et/ou carrelage du sol au plafond. D'une dimension moyenne de 5 à 8 m², elle se divise elle-même en deux espaces non séparés :
    • Une première zone qui sert à se laver et comprend une pomme de douche, une bassine, un petit tabouret (les Japonais se frottent souvent assis) et les différents savons (gel douche et shampoing principalement). Un miroir anti-buée peut aussi être présent, ce qui se révèle bien pratique à l'usage.
    • La baignoire 湯船 yubune, profonde avec ses parois droites, de forme généralement haute et plutôt courte en longueur. On s'y tient assis jambes pliées et l’eau chaude atteint facilement les épaules et le haut des genoux. Attention, la baignoire est uniquement un lieu de relaxation, c'est-à-dire que l'on ne s'y tient pas debout et l'on n'y ajoute aucun produit nettoyant. Au-dessus de la baignoire, des fixations peuvent permettre de faire sécher son linge ; la pièce est en général équipée d'un bon système de ventilation pour évacuer l'humidité.

Dans les logements, les toilettes sont habituellement séparées dans une petite pièce dédiée, non loin généralement de la porte d'entrée. Au-dessus de la chasse d'eau, un robinet permet de se laver directement les mains après usage. En revanche, dans les chambres d'hôtel et les toutes petites surfaces, le WC est intégré dans la salle de bains et l'espace douche absent.

À découvrir également :

Guide des toilettes japonaises

Bien utiliser la baignoire au Japon

Dans les foyers japonais, il n’est pas rare que les jeunes enfants (jusqu’au primaire) prennent le bain avec leur père ou leur mère, ce qui resserre également les liens entre eux. En général, le bain dure environ une demi-heure et se prend le soir pour se détendre de la journée passée et vider idéalement son esprit avant le coucher.

Chaque jour, l’eau du bain est la même pour tous les membres de la famille. Par ailleurs, comme elle demeure propre même après le passage des individus car elle n'a pas servie à se laver, elle est donc souvent réutilisée pour le lave-linge. Ce dernier, situé juste à côté, est ainsi relié par un tuyau flexible que l'on vient placer simplement dans la baignoire, afin de pomper l’eau qui va donc servir en dernier lieu à laver les vêtements. À noter que tous les Japonais ne suivent pas systématiquement ce schéma et certains jettent l’eau du bain après avoir terminé.

Dans les familles où tout le monde ne prend pas son bain en même temps, on appose un couvercle baptisé futa au-dessus de la baignoire pour conserver la chaleur de l’eau. Autrement, il est possible de faire réchauffer l’eau refroidie via un système de pompage qui fait circuler l’eau stagnante dans un chauffe-eau intégré dans la baignoire et géré par un panneau de contrôle fixé au mur. Il arrive également que les personnes seules réutilisent l’eau pour le bain le lendemain.

Pour rappel, la nudité au Japon n’est pas taboue, que l'on soit entre proches ou avec des inconnus dans un bain public. Il n'y a pas de regard insistant et tout cela reste naturel. Cette pratique permet également d’effacer les différences de classes sociales et donc parfois de favoriser les échanges entre individus "sans uniforme". Bien évidemment, les bains communs sont séparés entre les hommes et les femmes et il existe des versions privatives pour les couples et les familles. En tant que touriste et étranger, il reste très important de respecter ces règles d’usage afin de ne pas déranger ni offusquer les Japonais.

Au premier abord, la salle de bains japonaise peut sembler un peu trop sophistiquée techniquement. En tant que voyageur, on peut très bien utiliser uniquement la partie douche et éviter ainsi de se retrouver nez à nez avec une télécommande toute en japonais pour réussir à remplir la baignoire. Toutefois, celles et ceux qui souhaitent goûter aux joies du bain depuis leur hébergement trouveront ci-après la traduction d'un panneau de contrôle d'une baignoire classique au Japon.

Vocabulaire

Panneau de contrôle de la baignoire

panneau contrôle baignoire au Japon

En japonais Transcription Signification
運転 Unten Allumage/extinction du système
自動 Jidou Remplissage automatique (s’arrêtera lorsque le niveau est atteint)
給湯 Kyuutou Température du jet de douche
ふろ Furo Température de recyclage de l’eau du bain
おいだき Oidaki Activation du réchauffage de l’eau du bain
たし湯 Tashiyu Ajout eau chaude via l’arrivée directe dans la baignoire
給湯温度 Kyuutou ondou Réglage + ou – de la température du jet de douche
時刻 Jikoku Réglage horloge
Ji Heures
Pun Minutes
ふろ予約 Furo Yoyaku Programmation horaire du remplissage du bain
音量 Onryoo Volume Sonore (voix On/Off)
ぬるく Nuruku Refroidir (si l’eau du bain est trop chaude ajoutera de l’eau froide)
保温時間 Hoon jikan Maintien de la température du bain (durant un temps sélectionné)
ふろ水位 Furo suii Réglage du niveau d’eau dans la baignoire (pour remplissage automatique)
ふろ温度 Furo ondou Réglage + ou – de la température du bain
Article intéressant ?
4.84/5 (31 votes)

Galerie photos

  • Salle de bain japonaise en maison de location
  • Baignoire japonaise en appartement de location
  • Panneau de contrôle de baignoire au Japon
  • Baignoire japonaise en usage quotidien
  • Panneau de contrôle de baignoire au Japon 2
  • Salle de bain japonaise à l'hôtel 3
  • Salle de bain japonaise à l'hôtel 4
  • Salle de bain japonaise à l'hôtel 5
  • Salle de bain japonaise à l'hôtel
  • Salle de bain japonaise à l'hôtel 2
  • Baignoire japonaise traditionnelle onsen

Informations pratiques

En japonais

浴室 (yokushitsu lit. "salle de bains")

風呂 (furo lit. "bain")

お風呂 (Ofuro lit. "bain")

Hébergement

Réservez votre hôtel via Booking ou Hotels.com

Accompagnement privé

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Apprendre les Kana japonais en 3 jours

Kanpai vous suggère également ces articles