Bonnes pratiques dans les onsen et sento au Japon

Bains publics japonais : les bonnes manières

Lors de nos voyages au Japon, nous sommes nombreux à vouloir expérimenter les bienfaits des bains chauds qu'offrent les onsen (sources thermales naturelles) ou les sento (bains publics en intérieur). Ceux-ci, comme beaucoup d'autres services japonais, possèdent un certain nombre de codes qu'il convient de respecter. Pourtant, ces bonnes manières sont rarement expliquées ou affichées sur place. Cet article vient donc faire le point sur les pratiques à connaître pour bien se comporter dans les onsen et sentô.

Tout d'abord, si ce n'est pas indiqué sur un panneau ou que ce n'est pas visible sous vos vêtements, demandez systématiquement à l'entrée si les tatouages sont autorisés, éventuellement en montrant votre tatoo. En entrant dans le vestiaire, s'il ne s'agit pas d'un établissement aux bains mixtes (ce qui reste relativement rare) ne vous trompez pas de côté ! Les kanji sont respectivement 男 et 女 pour "hommes" et "femmes", parfois accompagnés de codes couleurs simples comme le bleu et le rose.

Entrer et bien se comporter dans les bains

Voici comment profiter au mieux de l'expérience onsen ou sento :

  1. Enlevez tous vos vêtements et munissez-vous simplement d'une petite serviette (généralement fournie) pour entrer dans la salle des bains. Comme autour des piscines, il ne faut pas courir près des bains. Si vous avez des cheveux longs, pensez à les attacher.
  2. Lavez-vous le corps tout entier dès en arrivant et surtout avant de rentrer dans l'eau, grâce aux espaces prévus à cet effet : souvent munis de douches, de miroirs et de petits tabourets. Rincez-vous en entier avec de l'eau chaude : on appelle cela 掛け湯 kakeyu.
  3. Pour entrer dans un bain, ne sautez pas ou ne plongez pas. Puisque la température est souvent très élevée, il est d'ailleurs conseillé de procéder par étapes ; cela évite également les malaises vagaux. Si vous avez des problèmes cardio, de circulation ou autres insuffisances et conditions médicales, consultez votre médecin au préalable. La première étape consiste en 半身浴 hanshin-yoku, se tremper à moitié (jusqu'au niveau du ventre environ), puis 全身浴 zenshin-yoku, descendre pour faire monter l'eau aux épaules. Ne trempez pas votre serviette dans l'eau ; vous pouvez la poser sur votre crâne. Veillez à ne pas parler fort et respecter le calme des lieux.
  4. Lorsque vous transpirez au niveau du front, il est temps de sortir. Quittez doucement le bain sans vous rincer pour profiter des effets minéraux du onsen ou sento.
  5. Essuyez-vous avec la serviette avant de retourner vers les casiers pour vous rhabiller.
  6. Buvez de l'eau abondamment pour vous hydrater.

L'expérience onsen ou sento se vit totalement nu(e) et certainement pas en maillot de bain. Si vous êtes pudique, vous pouvez garder votre serviette autour des zones voulues le temps de vous déplacer, et la retirer juste avant de vous immerger. Les Japonais sont très à l'aise avec la nudité dans ces situations, mais ce n'est pas une raison pour se balader de manière ostentatoire ! Par ailleurs, il est inutile de prévoir quelque sorte d'épilation que ce soit. Selon la composition et le ph de l'eau, certains bains "laiteux" offrent plus d'intimité. Quoi qu'il en soit, il va sans dire, abstenez-vous d'uriner dans l'eau et autres joyeusetés.

En tant que gaijin (étranger), on risque de vous regarder, en particulier si vous êtes blond(e) ou roux(/sse), mais cela restera probablement peu insistant et en tout cas non-agressif dans l'écrasante majorité des cas. Au pire il reste la solution de louer un onsen privé, idéale pour les couples ou les familles avec enfants, mais elle s'avère beaucoup moins courante et reste plus coûteuse.

Article intéressant ?
4.79/5 (62 votes)

Informations pratiques

Tarif

Selon les établissements mais, en général, quelques centaines de Yens

En japonais

温泉 (onsen), 銭湯 (sentô)

Kanpai vous suggère également ces articles