Kur Park Nagayu (Taketa, Oita), intérieur du complexe thermal

Nagayu Onsen de Taketa

Le village aux sources gazeuses à Oita

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Nagayu Onsen désigne les sources chaudes gazeuses de la ville de Taketa, située au pied des monts Kuju dans la préfecture d'Oita, au nord-est de l'île de Kyushu au Japon. Bien développé ici, le tourisme thermal se décline en complexes modernes et autres ryokan traditionnels qui offrent ainsi un large choix d'hébergements et de bains aux vertus thérapeutiques.

La station thermale Nagayu Onsen ♨️ prend sa source à Naoirimachi, l'un des quartiers de la petite ville de Taketa. L'eau recherchée se montre riche en carbone et est donc naturellement gazeuse. Bonne pour la santé, la source Nagayu est réputée pour soulager les douleurs musculaires, l’hypertension artérielle, les rhumatismes, les raideurs articulaires, les maladies chroniques des intestins et les inflammations comme les entorses. Il est tout autant conseillé de s'y baigner que de la boire.

Le long de la rivière Serikawa, on retrouve l'essentiel des établissements de bains avec notamment quelques installations, publiques comme le bain en plein air Ganiyu (ou "bain crabe") en libre d'accès jour et nuit, ou encore le centre thérapeutique Gozenyu qui accueille les amateurs de onsen uniquement en journée. Voici, ci-dessous, une sélection de sites et d'activités à faire pour profiter de Taketa et de ses onsen.

Kur Park Nagayu (Taketa, Oita), intérieur du complexe thermal 2

Le complexe thermal Kur Park Nagayu

Ouvert depuis avril 2019, le centre Kur Park Nagayu est un vaste établissement thermal moderne qui propose également des cottages pour des séjours tout compris. Le centre s'inspire de la pratique des thermes en Allemagne et son appellation "kur" signifie "guérir" en allemand. Contrairement aux bains japonais classiques où l'on se repose quelques minutes dans des eaux très chaudes (autour de 40°C), les bassins du Kur Park Nagayu affichent une température de l'eau à 25°C en moyenne, ce qui permet d’y rester longtemps pour bien absorber le carbone de l’eau, cela sans craindre un coup de chaleur.

Une partie des bains est mixte et accessible en maillot de bain, avec la possibilité d'en louer un sur place. On trouve différentes installations tels qu'un jacuzzi et un couloir de marche ouvert sur l'extérieur. Des onsen traditionnels sont également disponibles pour un offre complète de bains à la japonaise et à l'occidentale.

Les bâtiments présentent une structure toute en bois, signée de l'architecte japonais Shigeru Ban, lauréat du prix Pritzker 2014 et réalisateur associé entre autres du Centre Pompidou-Metz. Le concept "d’une thérapie au cœur de la nature" est ici décliné avec des cottages épurés et chaleureux, ainsi qu'une salle de restauration commune qui propose chaque jour des repas sains et équilibrés.

Lamune Onsen (Taketa, Oita), bâtiment des bains

Les eaux pétillantes de Ramune Onsen

Lamune (ou Ramune) Onsen désigne les sources les plus effervescentes de Taketa avec un taux de 1.000mg de carbone par litre d’eau. Il suffit ainsi de tremper sa main pour voir et sentir les nombreuses fines bulles de dioxyde de carbone.

Cette eau gazeuse naturelle a été officiellement reconnue en 2005 comme ayant des propriétés bénéfiques pour le corps. Pour cela, on s'y baigne ou on la boit directement à la source ; sa conservation en bouteille n'étant pas optimum. Cette spécificité attire des Japonais de tout l'archipel mais ce sont bien les locaux d'un certain âge qui fréquentent quotidiennement le site.

Les bains Lamune se trouvent au sein de maisons dessinées par l’architecte Terunobu Fujimori, au début des années 2000. On les reconnaît aisément à leur style occidental et insolite, avec des façades striées noires et blanches ainsi que des toits en tuiles de bronze. Au sommet des charpentes sont plantées des branches de pins japonais, un symbole de longévité adressé aux visiteurs.

Chikuden Saryo (Taketa, Oita), intérieur d'une chambre du ryokan

Séjourner dans un ryokan de Taketa

On s'éloigne des bains Nagayu Onsen pour découvrir les autres paysages de la ville de Taketa. Non loin du centre-ville historique où l'on peut visiter les ruines du château 🏯 d'Oka, on choisit de tester l'établissement Chikuden Saryo, qui jouit d'une localisation très agréable sur les hauteurs de la ville, avec de beaux levers et couchers de soleil sur la vallée.

On apprécie la cuisine kaiseki au dîner puis au petit-déjeuner. Le menu change en fonction des produits de saison et tous les plats sont élaborés avec l'eau de source de Taketa. Une de leurs spécialités est le Tofu Dengaku : de délicieuses brochettes de tofu recouvertes de pâte miso puis grillées au feu de bois.

Les chambres sur tatami se montrent assez spacieuses, bien décorées et confortables. Les bains onsen restent classiques dans leur installation et conseillés après un bon repas pour s'endormir comme un bébé. Chikuden Saryo permet de s'immerger parfaitement dans le tourisme traditionnel de bien-être au Japon.

Monts Kuju (Taketa, Oita), domaine viticole 2

Escapade dans le parc national Aso-Kuju

Situé au pied des monts Kuju, Taketa se retrouve ainsi encadrée par cette haute chaîne montagneuse qui culmine à 1.700 mètres au dessus du niveau de la mer, ce qui lui vaut son surnom de "toit de l'île de Kyushu". On profite de l'occasion pour partir en randonnée dans le parc national Aso-Kuju afin de ressourcer également son esprit, après avoir réchauffé son corps dans les sources chaudes.

À une demi-heure en voiture 🚙 du centre-ville, on rejoint le domaine viticole de Kuju. Malgré les typhons 🌀 récurrents qui balayent la région, on cultive sur ces terres 6 hectares de vignes et 7 cépages de raisins différents comme le Muscat, le Bailey A ou le Yama Budo qui est 100% japonais. Parmi les vins mis en bouteille, on retient le Kushi Furu No Yume, typique de la région. Sur place, on admire l'immensité du paysage, un verre de vin à la main.

Nagayu Onsen et plus largement la ville de Taketa sont une belle illustration du tourisme dans la préfecture d'Oita, à la fois orienté sur la santé par les eaux thermales et la nature avec l'omniprésence des montagnes.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par la région de Kyushu (#visitkyushu) et spécialement la Préfecture de Fukuoka, la Préfecture d’Oita et la Préfecture de Kumamoto. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Nagayu Onsen de Taketa et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 03 septembre 2021