Louer une voiture et conduire au Japon

La location d'une voiture au Japon peut s’avérer intéressante voire indispensable si vous souhaitez atteindre des lieux reculés mal desservis par les transports en commun. Elle permet de visiter des régions moins chargées en touristes et encourage la sérendipité.

Conduire au Japon s'avère relativement facile car le réseau routier est de bonne qualité. À cause de la topographie du pays, on trouve de nombreux tunnels. On y roule quasi exclusivement avec des voitures de marque japonaise, telles que Nissan, Honda, Mitsubishi ou Toyota, bien qu'il arrive de croiser quelques modèles occidentaux. Il y a toutefois un certain nombre de préparatifs à effectuer et à connaître avant de se lancer.

Sachez avant tout que vous devez obligatoirement justifier d’une traduction en japonais de votre permis de conduire pour pouvoir circuler sur les routes de l'archipel et même tout simplement louer une voiture.

À découvrir également :

Utiliser son permis de conduire au Japon

Spécificités de la conduite nipponne

Au Japon, on roule à gauche et principalement avec des boîtes de vitesse automatiques. Cela demande un double temps d’adaptation qui peut rebuter certains habitués à la conduite à droite avec une boîte manuelle. Attention également aux inversions clignotants / essuie-glaces !

La vitesse est généralement limitée très basse, à :

  • 40km/h en ville,
  • 60km/h sur route,
  • et 100km/h maximum sur autoroute (pour la première fois depuis l'ouverture d'une autoroute au Japon en 1963, cette limite est rehaussée à 110km/h à partir du 1er novembre 2017, sur une base de test sur un tronçon de 50 kilomètres à Iwate dans le Tohoku, pour être potentiellement portée à 120km/h nationalement à l'avenir).

Point d'attention : les Japonais ne respectent pas les limitations de vitesse. Quasiment l'intégralité des véhicules sur la route les dépassent et parfois allègrement (il n’est pas rare que le flot de la circulation soit à 90 ou 100 km/h au lieu des 50 ou 60 autorisés !).

Attention : les panneaux d’indication ne sont pas toujours traduits en anglais, notamment en-dehors des grandes villes. En situation de conduite, on n’a pas forcément le temps ni les connaissances nécessaires pour déchiffrer des kanji et trouver son chemin. D’ailleurs les GPS, très démocratisés, sont encore assez souvent en japonais uniquement, ce qui n’aide pas ceux qui ne parlent pas la langue, et ce même si l’on peut trouver une adresse en entrant seulement le numéro de téléphone correspondant.

Il convient donc de réserver une voiture chez un loueur habitué aux étrangers, donc sur Internet.

Sur quel site louer son véhicule ?

Parmi les sites les plus reconnus dans ce domaine, nous suggérons le méta-moteur Tabirai pour plusieurs avantages indéniables en particulier :

  • facilité de réservation ;
  • tarifs extrêmement compétitifs ;
  • toutes les voitures équipées de GPS en anglais ;
  • une large gamme de choix de modèles ;
  • des destinations couvertes relativement exhaustives au Japon.

Il est également possible de faire appel à une agence de voyages française comme Keikaku, qui possède son propre bureau au Japon et peut effectuer la réservation pour vous avec paiement en Euros.

Tarifs de location de voiture japonaise

Le tarif demandé pour une location de voiture dépend de plusieurs paramètres :

  • Le modèle de véhicule et son type (compact, berline, SUV, monospace, sportive...). Attention : les taille des véhicules japonais sont plus petits que ceux occidentaux.
  • La durée et le lieu de location.
  • La saisonnalité : on paiera naturellement plus cher en août qu'en février.
  • La restitution dans la même agence qu'au départ ou dans une autre région (un système peu courant au Japon et très coûteux)

Le prix demandé est parfois relativement élevé, en agence de voyage depuis l'étranger ou sur place au Japon. Le réseau de transports en commun étant très développé et économique pour les étrangers en voyage (notamment grâce au Japan Rail Pass), le budget peut s’avérer tout autre. Si vous souhaitez louer une voiture au Japon, nous vous conseillons donc de vous y prendre avant de partir auprès d'un des spécialistes indiqués plus haut.

Pour que cela vous coûte moins cher, le conducteur doit avoir plus de 25 ans et la restitution du véhicule se fait à l’agence de départ. Mais il faudra souvent compter un minimum de 70€ de location par jour pour une voiture compacte, sans compter les frais annexes tels que l’essence. Les péages sont également très chers au Japon : en général, leur tarif est de plus de 20¥ (~0,17€) du kilomètre, ce qui donne le trajet Tokyo - Kyoto à près de 10.000¥ (~83,55€) de frais d’autoroute !

Dans certaines régions, vous pouvez également louer des scooters de 50cm3 ou des motos de 125cm3 et plus, mais il vous faudra également justifier des permis de conduire ad’ hoc.

Article intéressant ?
4.58/5 (48 votes)

Galerie photos

  • Louer Conduire Voiture Japon 2
  • Louer Conduire Voiture Japon 5
  • Louer Conduire Voiture Japon 6
  • Louer Conduire Voiture Japon 3
  • Louer Conduire Voiture Japon 4
  • Louer Conduire Voiture Japon 1
  • conduire-voiture-japon

Informations pratiques

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Accompagnement privé

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Guide de conversation audio au Japon

Kanpai vous suggère également ces articles