Sanja Matsuri, parade de mikoshi au Senso-ji

Sanja Matsuri

Le grand festival printanier d'Asakusa

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Sanja Matsuri est un grand festival shinto qui se tient le troisième week-end de mai, dans le quartier d'Asakusa à Tokyo. Il figure dans le top 3 des évènements shinto les plus importants de l'ancienne Edo. Autour des sites Asakusa-jinja et Senso-ji, la foule se presse avec allégresse pour suivre les processions des mikoshi et encourager les porteurs, au rythme entraînant des musiques traditionnelles.

🚧 Accès restreint

En raison de la pandémie de Coronavirus, l'édition 2020 du Sanja Matsuri est programmée le week-end du 17 et 18 octobre. Les évènements festifs sont pour la plupart annulés, notamment les processions de sanctuaires portatifs mikoshi.

Le festival actuel du Sanja Matsuri est précisément rattaché au sanctuaire d'Asakusa-jinja, que l'on pourrait situer dans l'enceinte du Senso-ji tellement les deux pavillons sont proches géographiquement et historiquement parlant. Ainsi, cet évènement shinto célèbre les divinités kami des trois fondateurs du Senso-ji, temple bouddhiste érigé en l'honneur de Kannon.

Sanja Matsuri, chars de musiciens pendant le festival

Un retour vers le passé

L'ambiance du Sanja Matsuri rappelle l'âge d'or de l'ancienne capitale à l'époque d'Edo (1603 - 1868). Les rues du quartier d'Asakusa, authentique représentant de la ville basse Shitamachi, fourmillent d'animations et de brouhaha comme lorsque qu'elles étaient le territoire privilégié des marchands et artisans.

Les porteurs de palanquins divins revêtent leurs habits de fête et pique-niquent sur les trottoirs, avant de se mettre en ordre de marche pour soulever leur mikoshi. Regroupé en mini-orchestre ambulant, chaque groupe de musiciens de flûte et de tambour taiko joue une partition folklorique. Quant aux visiteurs, galvanisés par cette atmosphère détendue, ils déambulent dans le quartier au gré des animations et des commerces habituellement ouverts. Beaucoup de familles avec enfants en bas âge participent au matsuri ou viennent assister aux festivités.

Sanja Matsuri, parade de mikoshi au Asakusa-jinja

Un week-end de trois jours de festivités

La fête débute dès le vendredi après-midi, le long de l'avenue Yanagi-dori à Asakusa, avec un premier défilé de participants habillés à l'époque d'Edo, baptisé Daigyoretsu. Des prêtres shintoïstes ainsi que des personnalités locales, des geisha, des musiciens et des danseurs traditionnels se succèdent en ce jour d'ouverture du bal déjà bien animé. En fin d'après-midi, il est possible d'apercevoir les premiers sanctuaires portatifs mikoshi sortir du sanctuaire.

Le samedi à midi se déroule la grande parade d'une centaine de mikoshi secondaires, représentant les 44 districts qui composent Asakusa. Le point d'orgue se concentre dans l'enceinte du Senso-ji et du Asakusa-jinja, où la foule rassemblée en masse et armée d'appareils photo 📷 et de smartphones 📱 profitent du spectacle et de la ferveur collective. Les stands de rue alignés pour l'occasion offrent de quoi se restaurer et boire. Une fois bénies au sanctuaire, les châsses portables repartent dans leur quartier.

Le dimanche, dernier jour du festival, se tient la parade des trois mikoshi principaux, baptisés simplement Ichinomiya, Ninomiya et Sannomiya. Les festivités durent du lever au coucher du soleil, lorsque les palanquins sacrés rejoignent définitivement leur sanctuaire. Il s'agit également du jour où l'on a le plus de chance de croiser des yakuza, venus également participer au portage des grands mikoshi. On aperçoit alors, sous les vestes happi, leur fameux et magnifiques tatouages irezumi, même si officiellement ils n'ont pas le droit de les exhiber.

Sanja Matsuri, rue Nakamise-dori pendant le festival en mai

Chaque année, le Sanja Matsuri attire quasiment deux millions de visiteurs, aussi bien des Japonais que des touristes étrangers. À cette période de l'année, le doux printemps 🌸 se termine pour laisser la place à l'été chaud et humide. Les températures, encore tout à fait supportables, encouragent les Japonais(es) à arborer de jolis et sophistiqués yukata 👘 festifs.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Sanja Matsuri et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 19 octobre 2020