Kawasaki

La cité-dortoir du Kanamara Matsuri

Kawasaki est une ville de la préfecture de Kanagawa, située à l'embouchure de la rivière Tama, entre Tokyo et Yokohama. Connue pour ses industries portuaires, la cité s'est peu à peu muée en une vaste zone résidentielle dont la population ne cesse de grossir. Début avril, la fréquentation de Kawasaki explose à l'occasion du Kanamara Matsuri, son festival de la fertilité populaire et haut en couleurs.

À la fois banlieue sud de Tokyo et banlieue nord de Yokohama, la ville de Kawasaki peine à tirer son épingle du jeu en matière de réputation. Sans réel patrimoine naturel à faire valoir, la cité prend le tournant de l'urbanisation dès l'Ère Meiji (1868–1912) et se développe dans les industries lourdes. Elle accueille ainsi sur sa façade est, le long de la baie de Tokyo, une partie de l'immense zone régionale industrielle Keihin. On ne fait alors souvent que traverser ce paysage dont on aperçoit, derrière la vitre du train, la ribambelle d'usines fumantes.

Malgré tout bien située, en plein centre de la mégalopole japonaise, elle finit par gagner de nouveaux habitants qui posent alors leurs valises dans de grands immeubles d’habitation érigés pour l'occasion. Ces dernières années, l'accroissement de la population tokyoïte couplé avec l'augmentation du prix des loyers n'a fait qu'accentuer le phénomène. Selon des chiffres fournis par la ville elle-même, en 2019 Kawasaki se hisse ainsi aux premiers rangs des plus grandes villes du pays, au même niveau que Kobe ou Fukuoka avec plus d'1,5 millions d'habitants.

Le temple Kawasaki Daishi comme cœur touristique

On ne vient pas à Kawasaki pour découvrir la ville en elle-même. Il n'existe pas vraiment de centre-ville historique auquel se rattacher, à part peut-être le temple Kawasaki Daishi et ses environs.

Non loin de l'embouchure de la rivière Tama, le site bouddhiste est fondé par l'école Shingon en 1152. Totalement rasés lors de la Seconde Guerre Mondiale, les bâtiments actuels sont successivement reconstruits à partir de la fin des années cinquante. On découvre ainsi de magnifiques et vastes édifices comme la porte d'entrée Dai-Sanmon, suivi de l'imposant pavillon principal Dai-Hondo et d'une haute pagode octogonale encore rutilante.

La rue commerçante qui relie la gare la plus proche Keikyu au temple comprend des restaurants de cuisine japonaise traditionnelle et des boutiques de souvenirs qui vendent notamment des poupées Daruma de toutes les tailles. Une fois le complexe visité, la balade se poursuit vers le sud jusqu'au parc public Daishi. Relativement simple, il est pratique pour s'accorder une pause pique-nique. En son sein, le jardin Shinshu-en se déploie autour d'un plan d'eau et abrite des pavillons d'inspiration chinoise. Enfin, on remonte vers la gare en passant par le petit sanctuaire Kanayama-jinja.

Le festival animé du Kanamara Matsuri

D'habitude calme et peu fréquenté, le sanctuaire Kanayama est exclusivement connu des touristes étrangers pour son fameux festival de la fertilité. Chaque premier dimanche d'avril, en pleine saison des sakura, des vagues de spectateurs se déversent depuis les trains pour participer à la parade insolite de deux sculptures de pénis qui déambulent dans les rues. Le quartier prend des allures de fête en plein air et tous les sites se retrouvent bondés le temps d'une journée.

Les parcs de loisirs et les musées du côté de Tama

En direction des terres, à l'extrémité ouest de la ville, Kawasaki abrite également quelques musées et parc d'attractions qui séduiront les amateurs. On peut citer :

  • le musée Fujiko F. Fujio dédié au personnage de Doraemon,
  • l'exposition grandeur nature de maisons traditionnelles à toit de chaume au Nihon Minkaen,
  • et le parc Yomiuriland avec ses manèges à sensation et ses superbes illuminations hivernales.
Notez cette destination
4.29/5 (7 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Kawasaki

  • Temple Kawasaki Daishi pendant le Kanamara Matsuri en avril
  • Temple Kawasaki Daishi pendant le Kanamara Matsuri en avril 2
  • Temple Kawasaki Daishi pendant le Kanamara Matsuri en avril 3
  • Temple Kawasaki Daishi pendant le Kanamara Matsuri en avril 4
  • Temple Kawasaki Daishi pendant le Kanamara Matsuri en avril 5
  • Temple Kawasaki Daishi pendant le Kanamara Matsuri en avril 6
  • Rue commerçante entre la gare Keikyu et Kawasaki Daishi
  • Rue commerçante entre la gare Keikyu et Kawasaki Daishi 2
  • Parc attractions Yomiuriland à Kawasaki

Informations pratiques

Utiliser Google Maps
Agrandir la carte
Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Kawasaki

En train -- ~10 minutes depuis Shinagawa (sud de Tokyo) ou Yokohama, lignes JR Tokaido, Keihin-Tohoku ou ligne Keikyu, arrêts Kawasaki ou Kawasaki Daishi

Destination accessible avec le JRP : commandez vos Japan Rail Pass (dès ~251€)

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Durée / période de visite

Compter une demi-journée à un jour

En japonais

川崎 (Kawasaki-shi)

Météo à Tokyo

Aujourd'hui
2 / 12°C
Demain
4 / 14°C
Consulter les prévisions météo pour Tokyo

Accompagnement privé

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Site officiel (en anglais)

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article

Que voir depuis Kawasaki (Kanto)