Branche de cerisier japonais précoce Tsubaki kan-zakura en fleurs en mars

Sakura : les cerisiers en fleurs du Japon

🌸 (o)Hanami, la tradition du début de printemps

⏱ 8 minutes

Sakura est le mot japonais qui correspond aux cerisiers du Japon et à leurs fleurs. Parmi les nombreuses variétés, le cerisier blanc légèrement rosé somei yoshino est le plus répandu. Les sakura ont une présence très forte dans la société et la culture japonaise ; leur floraison au printemps est célébrée à travers tout l'archipel (on appelle cela hanami ou ohanami) et offre des paysages absolument superbes.

Les bulletins météorologiques les abordent très fréquemment pendant cette période (on parle de 桜前線 sakura 🌸 zensen) et il existe des sites qui donnent quasiment en temps réel le pourcentage de floraison des sakura dans tout le Japon, pour profiter au maximum des vues offertes.

Les familles et les amis se rassemblent pour les photographier et investissent les parcs pour pique-niquer : manger et boire (de la bière 🍺 ou du saké 🍶) sous les cerisiers, sur leurs fameuses bâches bleues réservées parfois longtemps à l'avance. On appelle cette tradition 桜お花見 sakura ohanami, ce qui signifie littéralement "la contemplation des fleurs de cerisiers", où les Japonais passent souvent plus de temps à lever leur coude qu'à réellement admirer !

Voici un montage vidéo de différents cerisiers en fleurs, réalisé par nos soins lors de voyages au Japon :

Types de sakura et présence culturelle

Il existe différents types de sakura au Japon (plusieurs centaines de variétés au total, à vrai dire) dont la teinte des fleurs peut varier du blanc pur à un rose très prononcé, en passant par un jaune plus ou moins pâle :

  • L'espèce la plus courante et peut-être la plus appréciée est somei yoshino, une variété blanche aux tons rose pâle dont les fleurs s'ornent de cinq pétales.
  • Certaines, comme shidare-zakura, concernent une forme précise ; en l'occurrence, les pleureurs.
  • D'autres encore sont reconnaissables à leur nuance particulière : jaune, dans le cas des ukon.
  • Enfin on en trouve des fourmillantes baptisées yae-zakura et à floraison globalement plus tardive (quelques jours après les sakura yoshino) souvent accompagnée de jeunes feuilles, telles que :
    • ichiyô à 20 pétales rose pâle ;
    • kanzan-zakura entre 30 et 50 pétales rose vif ;
    • ou les kiku-zakura qui peuvent avoir jusqu'à 100 pétales et rappellent ainsi les fleurs de chrysanthèmes !

Cerisiers japonais à floraison précoce

Les fleurs de cerisiers peuvent être confondues avec celles des pruniers ume ou des pêchers pour un œil non averti. À noter également que la floraison précoce de certaines variétés (kawazu-zakura, okame-zakura, kan-zakura et kan hi-zakura) se produit dès la fin de l'hiver, en même temps que celle des pruniers. Pour les reconnaître, les sakura poussent en grappes sur les branches et ont des pétales en encoche (pas ronds comme les pruniers ou en goutte d'eau comme les pêchers) ; de plus leur tronc est zébré.

Marketing rose saisonnier

Pour les Occidentaux qui les contemplent, les cerisiers japonais correspondent à l'espèce ornementale "Prunus Serrulata", qui ne produit pas de cerise. En revanche, de nombreux produits alimentaires au Japon se déclinent en "goût sakura", en particulier au printemps. Parmi les plus célèbres, on citera :

  • les mochi, de délicieux desserts gluants ;
  • des KitKat spéciaux ;
  • ou même une gamme saisonnière de la bière Asahi, le soda Pepsi, le Frappuccino Starbucks ou encore le McFlurry.

La fleur de sakura est si célèbre qu'on la trouve d'ailleurs au dos des pièces de 100¥ (~0,59€) ! Enfin, Sakura est également un prénom japonais.

Chaque année en février, Starbucks sort une nouvelle collection "sakura" pour ses produits dérivés (mugs, tasses, Thermos, carnets) que les Japonais(es) s'arrachent en quelques semaines.

Quoi qu'il en soit, il s'agit d'une tradition que nous recommandons évidemment à tous ceux qui voyagent au Japon en cette période, d'autant que le printemps est une saison absolument idéale pour profiter de ce pays.
Attention toutefois au nombre de touristes extrêmement important qui peut rendre certaines visites désagréables.

Fleurs de sakura japonais au début du printemps

Quand admirer les floraisons du printemps 2024 ?

Pour planifier votre voyage au Japon au printemps et profiter des sublimes paysages offerts par ses cerisiers en fleurs, il est indispensable de connaître le calendrier de floraison moyen.

Les sakura fleurissent selon les régions du Japon et la météo des semaines précédentes, globalement entre fin mars et tout début avril chaque année, pour beaucoup des régions touristiques du Japon. Cela commence toutefois dès fin janvier à Okinawa qui bénéficie d'un climat plus tropical, et se poursuit sur fin avril, et parfois même jusqu'à début mai au nord de Honshu et sur Hokkaido qui sont nettement plus fraîches.

À noter que ces dernières années, les premiers bourgeons étaient arrivés en moyenne 2 à 5 jours avant la date de démarrage généralement constatée, avec un pic de floraison des cerisiers parfois dès la fin du mois du mars (au lieu de début avril) dans certaines grandes villes touristiques.

Voici le 11ème bulletin prévisionnel avec les dates de floraison hanami en 2024, fournies par l'Association de météorologie japonaise (qui collecte ces données statistiques depuis 1953). En raison d'une météo capricieuse en mars, les dates de floraisons estimées se sont décalées au fur et à mesure de l'arrivée du printemps :

  • elles sont en avance dans le nord du pays ainsi que sur le littoral de la mer du Japon ;
  • elles sont finalement plutôt dans la moyenne des années dites "normales" à Kyoto et dans le Kansai ;
  • elles sont retardées à Tokyo, Nagoya et dans le sud :
Ville Début estimé Pic estimé
Sapporo 27 avril 30 avril
Aomori 15 avril 18 avril
Sendai 2 avril 6 avril
Tokyo 29 mars 4 avril
Nagoya 28 mars 5 avril
Kanazawa 1er avril 5 avril
Nagano 5 avril 10 avril
Kyoto 29 mars 5 avril
Osaka 30 mars 5 avril
Hiroshima 25 mars 5 avril
Fukuoka 27 mars 2 avril
Kagoshima 29 mars 7 avril

floraison sakura japon 2024

La pleine floraison, appelée 満開 mankai, ne dure ainsi que quelques jours. Au cours de celle-ci, certains lieux les plus courus des touristes proposent 夜桜 yozakura (ou light-up) : un éclairage des arbres le soir dès la nuit tombée pour les apprécier sous un angle nouveau.

Lorsque les pétales commencent à se détacher des branches de cerisiers, cela crée une impression de "tempête de neige ❄️", c'est pourquoi l'on parle de 花吹雪 hanafubuki ou de 桜吹雪 sakurafubuki.

Une fois la floraison terminée, les intempéries ayant balayé les fleurs, les cerisiers laissent éclater le vert puissant de leurs feuilles ; on les appelle alors 葉桜 hazakura ("cerisiers en feuilles").

En octobre 2018, un phénomène rare a eu lieu : la floraison de 350 cerisiers hors saison dans tout le Japon, liée au réchauffement climatique et aux forts typhon 🌀 ayant balayé le Japon cette fin d'été.

Parc Kema Sakuranomiya (Osaka), cerisiers en fleurs début avril 2

Où faire hanami au Japon ?

Voici un résumé des sites touristiques à ne pas manquer, par villes et régions, pour profiter au maximum de la beauté des sakura en fleurs au printemps. Certains des sites listés ci-dessous proposent un sakura matsuri ("festival des cerisiers") où faire ohanami pendant la très haute saison.

Pour suivre au mieux la (courte) période de floraison, il est fortement conseillé de se déplacer à l'aide du Japan Rail Pass.

Tokyo et alentours

  • Tokyo : Shinjuku Gyoen (très vaste), parc de Ueno (le plus peuplé), Chidorigafuchi (location de pédalos), canal de Naka-Meguro (Meguro-gawa) ou Shakujii-gawa, parc Sumida d'Asakusa, Rikugi-en (et son immense pleureur), parc Mori à Roppongi, cimetière Yanaka...
  • Kamakura : Tsurugaoka Hachiman-gu, Kencho-ji, Kotoku-in (Grand Bouddha), Komyo-ji, Ofuna Kannon-ji
  • Yokohama : parcs Sankei-en, Motomachi, Yamashita, Kamonyama, Mitsuike et Mitsuzawa, forêt du parc de Negishi, promenade Kishamichi, rivière Ooka, temple Shomyo-ji
  • Tachikawa : parc Showa Kinen Koen
  • Izu : festival Kawazu-zakura (dès début février)
  • Chiba : parc de Chiba

Kyoto et le Kansai

Mont Yoshino (Nara), forêt de sakura en fleurs en avril 2

Mont Fuji et alentours

Au centre

  • Kanazawa : Kenroku-en, château
  • Nagano : parc Takato-joshi
  • Okazaki : autour du château
  • Gifu : Takayama, rivière Shinsakai, Usuzumi
  • Nagoya : parc Tsurumai, château
  • Aichi : parc Okazaki

Au nord

  • Hokkaido : parcs Goryokaku (1.600 cerisiers en forme d'étoile) à Hakodate, Odori à Sapporo, Makomanai, Moerenuma et Matsumae, Shizunai Nijukken (Hidaka)
  • Aomori : parcs Hirosaki et Ashino
  • Akita : Kakunodate
  • Iwate : Kitakami Tenshochi
  • Fukushima : le gigantesque Miharu Takizakura, parc Hanami-yama, mont Shinobu
  • Miyagi : Ogawara / Shiroishi-gawa Tsuzumi (1.200 sakura sur 8 kilomètres le long de la rivière)
  • Niigata : autour du château / parc Takada
  • Yamagata : parc Kajo

À l'ouest

  • Hiroshima : parc de la paix, parc Senkoji, parc Ueno, château, jardin Shukkei-en, parc Ebayama, parc Hijiyama, jardin botanique
  • Miyajima : sanctuaire Itsukushima
  • Iwakuni : pont Kintai-kyo
  • Mihara : sanctuaire Mitsuki Hachimangu, Mont Fudekage
  • Onomichi : parc Senkoji
  • Fukuyama : parc du château
  • Kure : parc Ondo no Seto
  • Tottori : parc Utsubuki, Minatoyama
  • Okayama : château Tsuyama, Korakuen
  • Shikoku : parc Ritsurin, parc central de Tokushima, Shiude-yama (Kagawa), parc Hirakiyama / parc Matsuyama Shiroyama (Ehime)

Heian-jingu (Kyoto), cerisiers pleureurs en fleurs début avril

Kyushu

  • Fukuoka : parc Maizuru, château, sanctuaire Atago, parc Nishi, parc Katsuyama
  • Kumamoto : château, Isshingyo
  • Nagasaki : parc Omura
  • Miyazaki : Saitobaru Kofungun, Goryohakamae
  • Kitakyushu : parc Katsuyama (château Kokura)
  • Saga : Mifuneyama Rakuen, parc Ogi
  • Akizuki : Akizuki Sugi no Baba
  • Fukutsu : Miyajidake Jinja
  • Kurume : Asai no Ipponzakura, parc Hyakunen, parc Hosshin, ruines du château
  • Nakama : parc Habu
  • Itoshima : parc Kafuri
  • Kagoshima : rivière Kotsuki

Okinawa Honto

  • château de Nakijin sur la péninsule de Motobu
  • parc Yogi à Naha

... Et tant d'autres lieux disséminés dans tout l'archipel (voir la carte du Japon)

Pour l'anecdote, le plus vieux cerisier du Japon se trouve au temple Jisso-ji, dans la préfecture de Yamanashi, quasiment à mi-distance entre le Mont Fuji 🗻 et Matsumoto. On l'appelle 神代桜 Jindai Zakura, il aurait plus de 2.000 ans et la circonférence de son tronc atteint 13,5 mètres !

Pour contempler au mieux ces magnifiques paysages, nous vous suggérons de consulter notre eBook Itinéraires et budgets de séjour au Japon, où un circuit détaillé complet leur est dédié.

Mis à jour le 05 avril 2024 - Sakura: Japanese Cherry Blossom