Okayama, vue sur le château depuis le pont Yuejian sur la rivière Asahi

Okayama

La ville de Momotaro

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Okayama est une ville côtière, chef-lieu de la préfecture éponyme dans la région de Chugoku. Elle se trouve à peu près à mi-distance entre Osaka et Hiroshima, proche de la mer de Seto qui coupe Shikoku de l'île principale Honshu. Ancienne cité seigneuriale, elle est connue pour abriter Koraku-en, l'un des trois plus beaux jardins de l'archipel et son château noir U-jo.

La ville en elle-même ne se présente pas comme un haut-lieu touristique du Japon mais elle possède trois visites éminemment intéressantes qui méritent bien qu'on y passe une journée :

  • U-jô, un impressionnant château noir qui recèle une petite surprise à l'intérieur ;
  • Koraku-en, un superbe jardin japonais connu comme l'un des plus beaux dans tout le Japon ;
  • Kibitsu-jinja, un grand sanctuaire shinto associé à la légende populaire locale, situé au nord-est du centre-ville.

Okayama, parc Ishiyama le long de la rivière Asahi

Le château et le jardin japonais au bord de la rivière Asahi

Avantage non négligeable : le château 🏯 et le jardin sont situés l'un en face de l'autre, autour de la rivière Asahi.

Pour y arriver, en sortant de la gare d'Okayama, il faut marcher vingt bonnes minutes à travers de classiques arcades à la japonaise, où l’on peut facilement faire du shopping et goûter à la cuisine locale. Mais il est possible aussi de monter dans le petit tram d'Okayama qui vous conduira sur les berges de la rivière Asahi en quelques minutes. Les jours de fortes chaleurs, l'option s'avère plutôt bienvenue.

Okayama, statue de Momotaro devant la gare JR

La légende de Momotaro au cœur de la plaine de Kibi

On s’éloigne ensuite du centre-ville pour découvrir le paysage plus rural de la plaine de Kibi. Sur place, on recommande de louer un vélo 🚲 sur place afin de parcourir la randonnée de 17 kilomètres entre les petites gares JR de Bizen-Ichinomiya et Soja.

Le long de cet itinéraire, on trouve plusieurs sanctuaires liés à l’ancien royaume de Kibi et à la légende du Prince Kibitsuhiko-no-Mikoto. Ce dernier qui aurait vaincu l’ogre démoniaque Ura est également considéré comme le senpai qui aurait inspiré Momotaro, le fameux garçon légendaire à la pêche que tous les Japonais connaissent !

Kibitsu-jinja, le sanctuaire le plus important de la région, témoigne de cette histoire légendaire et présente également une architecture préservée de style kibitsu-zukuri ainsi que l’un des plus longs corridors en bois du Japon.

Pour ceux qui ont l'occasion, il ne faut pas hésiter à passer par la ville d’Okayama pour une journée de balade décontractée, d'autant qu'elle reste facilement accessible depuis les grandes villes alentours (Osaka, Kyoto et Hiroshima) et, qu’elle sert également de porte d’entrée vers de belles destinations régionales comme Kurashiki et les îles artistiques de la mer intérieure de Seto.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Okayama et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 17 décembre 2020 Okayama