takamatsu-4

Takamatsu

La grande ville de Shikoku

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Takamatsu est la capitale de la préfecture de Kagawa située en bordure la mer intérieure de Seto au nord de Shikoku, la plus petite des quatre grandes îles du Japon. Ville principale de la région, elle s’étend sur 375 km² et compte environ 420.000 habitants. Son point fort touristique est le parc Ritsurin, l’un des trois plus beaux jardins de l’archipel.

Elle peine à attirer les touristes étrangers en-dehors des rares pèlerins Henrô qui se lancent dans le tour des 88 temples. Il s'agit en effet d'une ville portuaire très calme, car la moyenne d'âge y est assez élevée. Il n'y a pas beaucoup d'activité sur l'île et même si Takamatsu cherche à se dynamiser (la région est très réputée pour son art moderne, notamment à Naoshima), il semble que les jeunes aient tendance à s'en échapper s'ils le peuvent.

Par exemple, les magasins ferment très tôt : un samedi après-midi dans le centre-ville est déjà loin d'être bondé, mais la plupart des magasins ferment à 17 ou 18h. La dernière séance de cinéma est à 21h45 le samedi soir et encore, il faut aller courir à Aeon, le seul grand centre commercial de la région accessible surtout en voiture 🚙 (comptez une petite demi-heure à vélo 🚲 depuis le centre, via une route franchement pas très glamour).

Quant aux arcades de shopping, si elles s'avèrent assez attirantes à l'orée avec des magasins globalement rénovés, elles se dégradent rapidement au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la gare, avec une pelletée de magasins fantômes et des locaux qui vous regardent comme s'ils n'avaient jamais vu d'étrangers.

Se pose d'ailleurs la question de savoir pourquoi la ville de Takamatsu ne construit pas de plages 🏖 ? Le climat, l'ensoleillement et les températures s'y prêteraient bien et les paysages restent superbes...

Autre déception : le château 🏯 de Takamatsu (Tamamo) n'offre quasiment rien à voir. Construit à la fin du XVIè siècle et détruit pendant l'ère Meiji, il est actuellement en reconstruction. Certes, on peut se balader dans le (petit) parc et voir deux tourelles, mais il serait plus honnête de ne pas faire payer l'entrée d'un parc où les grues sont en fond de beaucoup des photos... Et l'on ne parle pas d'origami !

Malgré ces critiques, la ville ne manque pas de charme et peut agir comme havre de repos entre deux destinations plus agitées du Japon. Les découvertes des îles et visites environnantes, telles que Shodoshima, Teshima, Konpira ou encore Zentsuji aura de quoi ravir le voyageur averti. N'espérez juste pas y bouger comme à Osaka, par exemple.

Au rayon des bons points, Takamatsu est absolument imbattable sur les vélos. On en croise peut-être encore plus qu'ailleurs au Japon, mais c'est surtout son système de location qui impressionne : ouvert de 7h30 à 22h via plusieurs points dans la ville, la ville facture 100¥ (~0,81€) pour vingt-quatre heures de location (si si !) et même 2000¥ (~16,10€) seulement pour le mois entier ! Il est rare de voir aussi bon marché au Japon.

Enfin, au rayon culinaire, n'oubliez pas de goûter la spécialité : Sanuki Udon, un bol de nouilles locales assez savoureuses.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Takamatsu et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 21 septembre 2020 Takamatsu