Korakuen Okayama 8

Koraku-en

Le beau jardin japonais d'Okayama

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Koraku-en est l’un des trois plus beaux jardins du Japon, situé à proximité de château d’Okayama au sud de la région de Chugoku sur l’île principale Honshu. Achevé en 1700 à la demande d’un seigneur féodal de l’époque Edo (1603 - 1868), il s'avère éminemment bien entretenu sur l'ensemble de sa superficie pourtant très étendue.

Datant de la fin XVIIè siècle et dont l’aménagement aura prit plus d’une dizaine d’années, à l'époque pour le daimyo local Ikeda Tsunamasa et sa famille, Koraku-en revint à la préfecture d’Okayama en 1884 qui l'ouvrit alors au public. Conservé depuis "dans son jus", le jardin est un bel exemple de parc seigneurial de l’époque Edo, qui servait aussi bien de lieu de repos que de décor pour y organiser des réceptions d’apparat.

Un grand espace vert protégé en centre-ville d’Okayama

Accessible facilement à pied ou en tram depuis la gare JR d’Okayama, Koraku-en occupe une bande de terre de 14 hectares entre deux bras de la rivière Asahi.

Bâti autour d'un grand plan d'eau baptisé Sawa-no-ike et surmonté de la colline artificielle Yuishinzan, ce sublime jardin paysager dévoile des étendues de pelouse, une forêt de bambous, des constructions minimalistes traditionnelles, ainsi qu'un torii ⛩️ shinto ou encore des rizières et autres plantations de thé. On y découvre même un stand de tir à l'arc !

Très vaste et particulièrement aéré, l'atmosphère s'y avère évidemment extrêmement calme car les touristes et locaux y viennent pour sa splendeur et la sérénité qu'il inspire. Visite immanquable d'Okayama, le parc prend à cœur de mériter son titre de plus beau jardin japonais du l'archipel.

Des illuminations nocturnes (jusqu’à 21h30) et des animations culturelles viennent agréablement compléter la visite du jardin durant les soirées d’été.

Des floraisons à admirer au fil des saisons

En toute saison, Koraku-en dévoile ses charmes avec des nombreuses floraisons tout au long de l'année. Mais il se paye le luxe de faire profiter ses visiteurs des trois floraisons les plus appréciées des Japonais :

  • les pruniers (un bosquet de 100 ume aux fleurs blanches et rouges) à la fin de l’hiver ;
  • les cerisiers (280 sakura 🌸 de variété yoshino) au printemps ;
  • ainsi que les érables (une centaine de momiji 🍁 compose le bois de Chishi-no-mori) à l'automne.

Avant d'initier la visite directement au cœur du jardin, il est possible de l'admirer à travers les ouvertures au sommet du château 🏯 d'Okayama, attenant car juste de l'autre côté de la rivière Asahi.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Koraku-en et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 17 décembre 2020