Hirano Sakura Matsuri au sanctuaire entre mars et avril

Hirano-jinja

Les cerisiers en fête au nord de Kyoto

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Hirano-jinja est un petit sanctuaire shinto situé dans l’arrondissement de Kita, non loin du pavillon d’or au nord-ouest de Kyoto. Il figure parmi la vingtaine de sanctuaires qui protégèrent le pouvoir impérial durant la période Heian (794 - 1185). Il est réputé pour son jardin de plusieurs centaines d'espèces variées de cerisiers, qui fleurissent pendant un mois entre mars et avril. Durement touché par le typhon Jebi en septembre 2018, le pavillon cérémoniel Haiden de style kasuga-zukuri est aujourd'hui détruit.

🚧 Accès restreint

Pavillon Haiden détruit par le typhon Jebi en septembre 2018 (reconstruction en cours sans date précise de fin)

Autrefois fréquenté par la noblesse japonaise, Hirano-jinja est d'abord construit à Nara en 782, dans le but de protéger le pouvoir impérial en place et de lutter contre les esprits maléfiques qui rôdent dans l'ancienne capitale. En 794, il déménage à Kyoto en même temps que le pouvoir impérial, sur demande de l'Empereur Kanmu. Le sanctuaire vénère quatre dieux :

  • Imakinokami, qui confère vitalité et force de vie ;
  • Himenokami, pour l’énergie vitale ;
  • Furuakinokami, le dieu de l’exorcisme ;
  • et Kudonokami, qui protège les cuisines impériales.

Cerisiers en fleur au sanctuaire Hirano-jinja entre mars et avril 3

Le jardin aux sakura et son festival printanier

À l'époque et dans l’espoir d’accroître le succès et la prospérité de leurs familles respectives, il était de bon augure pour les nobles d’offrir un cerisier au sanctuaire en offrande. C'est ainsi que le jardin aux centaines de sakura 🌸 à Hirano est né. Ces arbres auraient la capacité d’augmenter la vitalité de ceux qui les plantent.

Depuis 985, Hirano-jinja célèbre la floraison de ses cerisiers lors de son Sakura Matsuri. Des stands de nourriture et des tables sont installés sous les arbres pendant environ un mois, pour le plus grand bonheur des visiteurs qui viennent alors nombreux fêter Ohanami. Le deuxième dimanche d'avril, une parade et un festival de musique et de danse ont également lieu dans l'enceinte du sanctuaire.

Le pavillon Haiden détruit par le typhon Jebi en 2018

Malheureusement, le 4 septembre 2018, Hirano-jinja subit du plein fouet la puissance du typhon 🌀 Jebi. Plusieurs de ses cerisiers sont déracinés et le pavillon de cérémonie Haiden, dressé en 1650 sur des piliers au milieu de l'enceinte, s'écroule. Une collecte est depuis mise en place pour récolter les fonds nécessaires à sa reconstruction.

Bâtiment principal style kasuga-zukuri du Hirano-jinja (Kyoto)

Une visite tranquille le reste de l'année

En dehors du printemps, le site se révèle tranquille et l'on peut ainsi prendre le temps pour admirer l'architecture particulière des lieux. Après avoir franchi l'entrée du sanctuaire par la grande porte torii ⛩️, une allée de jolies lanternes rouges mène les visiteurs jusqu'aux bâtiments religieux construits dans le même style architectural kasuga-zukuri que le sanctuaire Kasuga Taisha de Nara. On remarque tout de suite les splendides toits en écorces de cyprès recouverts de mousse.

Un peu en retrait de la scène principale aujourd'hui en travaux, un arbre gigantesque sacré, entouré d'une corde de chanvre et de petits éclairs en papier blanc, intéresse les fidèles. À son pied, on remarque également une pierre sanctifiée. Il s'agit du plus grand rocher de magnétite au Japon. En raison de ses propriétés magnétiques, les Japonais de l’époque féodale pensaient que ce rocher renfermait de mystérieuses forces, et de ce fait que l’esprit des dieux l’habitait. Il est ainsi conseillé de le toucher pour recevoir son énergie.

Située à quelques centaines de mètres du grand sanctuaire Kitano Tenmangu, la visite du Hirano-jinja offre une brève et paisible halte avant de retrouver la foule touristique des fameux temples Kinkaku-ji et Ryoan-ji, inscrits au Patrimoine de l'Unesco mais victimes de leur succès.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Hirano-jinja et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 27 avril 2020