Biens japonais au Patrimoine Mondial de l'Unesco

Depuis 1978, l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture) établit une liste de biens classés au Patrimoine de l'humanité. En 2013, 981 sites mondiaux y étaient inscrits, répartis dans 160 pays du monde. Parmi les états les plus représentés, on compte l'Italie (avec 49 biens), la Chine (45), l'Espagne (44), la France (39) et l'Allemagne (38).

Ce patrimoine naturel et culturel est considéré comme porteur d'une valeur exceptionnelle pour l’humanité et cette liste permet leur préservation. Pour les touristes, il permet l'identification de lieux immanquables et pas forcément les plus célèbres à l'international, à planifier dans leurs itinéraires de voyage.

L'archipel nippon, lui, a rejoint la convention en juin 1992 et voit fièrement s'inscrire une petite vingtaine de biens à la liste mondiale. L'ajout du Mont Fuji en 2013 avait fait grand bruit, cette année voit l'arrivée de Tomioka.

Les 19 biens japonais au Patrimoine de l'humanité

15 biens culturels :

  • Himeji-jo (1993) : le château de Himeji en rénovation jusqu'en mars 2015.
  • Monuments bouddhiques de la région d'Horyu-ji (1993) : à Ikaruga dans le Kansai.
  • Monuments historiques de l'ancienne Kyoto (villes de Kyoto, Uji et Otsu) (1994) : inutile des les présenter, tant ils sont parcourus des voyageurs.
  • Villages historiques de Shirakawa-go et Gokayama (1995) : moins accessibles en train, deux village très typiques.
  • Mémorial de la paix d'Hiroshima (Dôme de Genbaku) (1996) : le musée du souvenir des bombardements atomiques de 1945.
  • Sanctuaire shinto d'Itsukushima (1996) : le grand sanctuaire de Miyajima et son immense torii flottant.
  • Monuments historiques de l'ancienne Nara (1998) : le descriptif ne dit pas si les cerfs sont inclus !
  • Sanctuaires et temples de Nikko (1999) : sortie très appréciée depuis Tokyo.
  • Sites de la révolution industrielle Meiji au Japon (2015) : 23 lieux dont l'île de Gunkanjima / Hashima vue notamment dans James Bond Skyfall.
  • Sites Gusuku et biens associés du royaume des Ryukyu (2000) : sur l'île d'Okinawa.
  • Sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii (2004) : le Kumano Kodo et toute la péninsule, d'Ise à Osaka en passant par Koya-san et Yoshinoyama.
  • Mine d’argent d'Iwami Ginzan et son paysage culturel (2007) : dans la préfecture de Shimane au nord de Hiroshima.
  • Hiraizumi – Temples, jardins et sites archéologiques représentant la Terre Pure bouddhiste (2011) : au nord de Sendai.
  • Fujisan, lieu sacré et source d'inspiration artistique (2013) : inutile de le présenter à nouveau.
  • Filature de soie de Tomioka et sites associés (2014) : à Gunma, entre Tokyo et Nagano.

Et 4 biens naturels :

  • Yakushima (1993) : la célèbre île et sa forêt au sud de Kyushu, qui a inspiré Princesse Mononoke.
  • Shirakami-Sanchi (1993) : ses forêts non balisées, tout au nord de Honshu.
  • Shiretoko (2005) : parc national de la péninsule éponyme, au nord-est de Hokkaido et donc du Japon.
  • Iles d’Ogasawara (2011) : archipel paradisiaque très au large dans l'océan Pacifique, à plus de 1.000 km au sud de Tokyo.

11 biens de la "Liste indicative"

Ceux-ci viennent compléter la sélection principale :

  • Temples, Sanctuaires et autre structures de l'Ancienne Kamakura (1992) : très connue des touristes, à quelques dizaines de minutes de la capitale.
  • Hikone-Jo (1992) : le château de la ville éponyme qui donne sur le lac Biwa.
  • Églises et Sites Chrétiens à Nagasaki (2007) : suffisamment rares au Japon pour être listés.
  • Asuka-Fujiwara : Site Archéologiques des Anciennes Capitales du Japon et Propriétés Apparentés (2007) : à Nara.
  • Bâtiment Principal du Musée National d'Art Occidental (2007) : à Tokyo.
  • Sites Archéologiques Jômon à Hokkaido, Nord Tohoku, et autres régions (2009) : jusqu'à 17.000 ans avant l'ère commune.
  • Sites de l'Héritage Industriel Moderne à Kyushu et Yamaguchi (2009).
  • Île Okinoshima et Sites Liés dans la Région Munakata (2009) : dans la mer du Japon.
  • Kofungun de Mozu-Furuichi, Chapelets d'Anciens Tumulus (2010) : à Osaka.
  • Héritage du Complexe Minier de Sado, principalement des mines d'or (2010) : au large de Niigata.
  • Hiraizumi – Temples, Jardins et Sites Archéologique Représentant la Terre Pure Bouddhiste (extension) (2012) : dans le Tohoku au nord de Sendai.
Thématique intéressante ?
5/5 (13 votes)

Destinations au Japon pour Biens japonais au Patrimoine Mondial de l'Unesco

Informations pratiques

Comment s'y rendre

Commandez vos Japan Rail Pass (dès ~237€)

Découvrez les promos vols Japon

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Hébergement

Restez connectés avec un Pocket Wifi (10% de réduction)

Accompagnement privé

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Pour aller plus loin