Vue sur le Mont Fuji depuis Mt. Fuji World Heritage Centre (Shizuoka)

Mt. Fuji World Heritage Centre (Shizuoka)

Le musée du Fuji-san

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Mt. Fuji World Heritage Centre est une galerie d'exposition dédiée au Fuji-san, située à Fujinomiya dans la préfecture de Shizuoka au Japon. Inauguré en 2017 au sein d'une élégante construction contemporaine, le musée présente le Mont Fuji sous de nombreux aspects : géologique, environnemental, artistique et religieux.

Le musée du Mont Fuji 🗻, de son nom complet et officiel "Mt. Fuji World Heritage Centre (Shizuoka)", a pour but de promouvoir la montagne sacrée japonaise auprès des générations futures pour assurer sa protection et sa conservation. L'inauguration de ce centre en 2017 se fait à la suite de l'inscription du Fuji-san et de vingt-cinq de ses sites voisins au Patrimoine Mondial de l’Unesco en 2013. L'exposition s'attache à raconter l'histoire de la montagne à travers les âges ainsi que son caractère divin auprès du peuple japonais.

Architecture extérieure du Mt. Fuji World Heritage Centre (Shizuoka)

Un élégant bâtiment en forme de cône inversé

Signé de la main du talentueux architecte japonais Shigeru Ban, auteur entre autres de la terrasse du Centre Georges-Pompidou à Paris, le site vaut le détour rien que pour son design. Depuis l'esplanade extérieure, on admire l’impressionnant cône inversé recouvert d'un treillis en bois de cyprès qui évoque à merveille le Mont Fuji lui-même. Lorsqu’il n’y a pas de vent, la structure se reflète dans le miroir d’eau situé à ses pieds, ce qui donne ainsi naissance à la même forme conique et parfaite que celle du volcan 🌋. Juste à côté, une grande porte torii ⛩️ d'un rouge éclatant rappelle le côté sacré de la montagne, comme si l'on pénétrait un sanctuaire shinto.

En s'approchant de l'entrée, on respire avec plaisir l'odeur du cyprès qui se dégage encore de la construction. Le bois provient logiquement des forêts environnantes au Mont Fuji.

Une ascension virtuelle jusqu'à l'observatoire sur le Mont Fuji

L'exposition permanente du musée se tient à l'intérieur même de la grande ossature cylindrique et amène le visiteur à monter une douce pente en spirale, à l'image de la véritable ascension du Mont Fuji jusqu'à son sommet.

Tout au long du parcours de visite, des écrans font défiler des images de la montagne ; d'abord des vues de la vallée puis du cratère du volcan éteint. Les spectateurs sont également accompagnés de randonneurs virtuels, munis de sacs à dos et de bâtons, qui grimpent le mont au fur et à mesure. Présentes tout au long de l'ascension, les silhouettes font des pauses pour se restaurer, enfilent un anorak pour se protéger du froid et l'on a ainsi l'agréable sensation de marcher à leurs côtés.

Arrivé(e) dans la salle d'exposition supérieure, les écrans disparaissent pour laisser la place au son du vent, enregistré directement au sommet du Mont Fuji, accentuant encore l’impression d’immersion.

Ce dernier étage est le clou du musée : de grandes baies vitrées révèlent une vue imprenable sur le Fuji-san par beau temps. La montagne qui se reflète sur le sol de la salle donne un effet miroir saisissant. Les baies sont parfois ouvertes et on apprécie encore davantage le panorama totalement dégagé. Lorsque la montagne se cache derrière les nuages par mauvais temps, une photo est gentiment posée sur une chaise pour que les visiteurs puissent imaginer le rendu.

Sur les côtés de la salle, on retrouve notamment une carte du Japon qui montre les points les plus lointains depuis lesquels le Mont Fuji peut être vu. On apprend, par exemple, qu’il est possible de l’observer depuis la chaîne de montagnes de Tateyama, située dans la préfecture de Toyama, à plus de 165 kilomètres de là.

Vue sur le Mont Fuji depuis Mt. Fuji World Heritage Centre (Shizuoka) 2

Des expositions thématiques autour du Fuji-san

En complément de l'ascension virtuelle, différents espaces thématiques permettent d’en apprendre plus sur les origines volcaniques et la dimension sacrée de la montagne :

  • La formation du volcan est expliquée via un petit film didactique bien réalisé. Une surprise au visionnage attend notamment les spectateurs, le cône du mont n'ayant pas toujours été aussi symétrique et parfaitement formé ;
  • Le caractère sacré du site constitue un thème d'exposition important et se révèle très intéressant pour les amateurs. De nombreuses légendes et histoires mythologiques autour du volcan sont présentées sur écrans tactiles faciles d’utilisation. On prend ainsi son temps pour les lire (une version anglaise est disponible) et les mettre en perspective avec les principaux courants religieux au Japon que sont le shintoïsme, le bouddhisme ou encore le shugendo (un syncrétisme entre les deux précédentes).
  • Un autre espace met en avant l’art et les créations artistiques autour du fameux volcan, à travers le même système d’écran. On y retrouve par exemple des estampes, divers objets d’art et des poèmes. Ces derniers sont également traduits en anglais, ce qui est ici très appréciable.
  • Le musée comprend également une petite salle de cinéma qui projète trois films différents de quinze minutes chacun. L’un d'eux met par exemple le spectateur dans la peau d’un oiseau, offrant alors de superbes images en hauteur du volcan.
  • Une dernière salle est dédiée à l’avenir de ce site classé au patrimoine mondial. Les visiteurs sont invités à laisser un message au Mont Fuji, avec un petit mot écrit à accrocher à une structure métallique. On retrouve ici le principe des ema, les plaquettes votives présentes dans les temples et sanctuaires.

Mt. Fuji World Heritage Centre s'avère une très bonne adresse pour ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances sur le Fuji-san. La beauté de son architecture et l’agencement de son intérieur font de ce musée un site très agréable à visiter, que l'on ait déjà ou non fait l'ascension du mont.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par les villes de Fuji et Fujinomiya. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Mt. Fuji World Heritage Centre (Shizuoka) et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 06 avril 2020