Mont Fuji vu de la ville de Fujinomiya (Shizuoka)

Fujinomiya

La cité tranquille sur le versant sud-ouest du Mont Fuji

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Fujinomiya est une petite ville japonaise située au sud-ouest du Mont Fuji, dans la préfecture de Shizuoka entre Tokyo et Nagoya. Les visiteurs bénéficient sur place de visites touristiques variées qui mêlent sites sacrés, balade dans la nature et gastronomie locale.

Fujinomiya est le pendant sud de la ville de Fujiyoshida située au nord du Fuji-san. Petite cité tranquille, elle possède un centre-ville touristique et pratique autour de sa gare JR qui permet de rejoindre Tokyo en moins de deux heures.

C'est également une excellente adresse pour admirer le Mont Fuji 🗻, puisque ce dernier surplombe toute la ville qui est accrochée à ses pentes. On apprécie particulièrement le caractère majestueux de ce cône volcanique symétrique qui se donne à voir à chaque coin de rue. En hiver, le temps se montre en général plus sec, sans nuage et ensoleillé. Janvier et février sont donc les mois les plus propices pour voir le sommet enneigé de la montagne sacrée.

Chutes de Shiraito et Mont Fuji à Fujinomiya (Shizuoka)

Les meilleurs spots pour profiter du Mont Fuji

Lorsque la météo est dégagée, le lac Tanuki-ko et les cascades d'eau Shiraito offrent un cadre naturel spectaculaire pour contempler le Mont Fuji. L'eau reflète la montagne et c'est avec un grand plaisir que l'on part en balade à la découverte de cette région rurale où la simplicité des habitants rime avec la grandeur des paysages.

Excentrés du centre-ville, ces deux destinations sont accessibles en bus depuis Fujinomiya, mais attention aux horaires et à la fréquence. On recommande ainsi de se renseigner en amont à l'office du tourisme qui dispose de toutes les informations nécessaires en anglais.

Le centre-ville de Fujinomiya s'est déployé autour de son sanctuaire principal, Fujisan Hongu Sengen Taisha, situé entre les gares Nishi-Fujinomiya et Fujinomiya. Bien connu des Japonais, le site sacré est dédié à Konohana Sakuya-Hime, la divinité shinto qui règne au sommet du Fuji-san. Il marque également le point de départ pour l'ascension de la montagne sacrée par le sud, sur le sentier Fujinomiya.

Dans un cadre plus international, on trouve à quelques mètres du sanctuaire le musée Mt. Fuji World Heritage Center, Shizuoka. Le majestueux établissement en bois de cyprès et en verre rend un hommage vibrant à la montagne, avec une façade qui représente son cône inversé. À l'intérieur, l'exposition retrace l'expérience des grimpeurs jusqu'au sommet. Ce centre a été construit en 2017, à la suite de la désignation du Mont Fuji et de vingt-cinq sites complémentaires au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Ces deux sites importants se visitent facilement à pied depuis la gare. On apprécie la balade dans les petites rues typiques où l'on déniche quelques belles maisons en bois et les habituelles plaques d’égouts joliment décorées.

Plaque d'égout de la ville de Fujinomiya (Shizuoka)

Les bonnes adresses du centre-ville

Le cœur commercial et artisanal de la ville se résume en une grande avenue située entre le sanctuaire Fuji Hongu Sengen Taisha et le musée du Mont Fuji. Les trottoirs couverts abritent de nombreuses petites boutiques locales et autres restaurants typiques. Peu de monde circule dans les rues, l’atmosphère y est donc tranquille. Beaucoup de commerces sont tenus depuis plusieurs générations par la même famille. On retient les enseignes suivantes :

  • Le magasin Daimaru Gofukuten propose la location d'un kimono traditionnel pour la journée (réservation nécessaire) ;
  • Un peu plus à l’est, la grande papèterie Rihei (文具の蔵) abrite en son sein un petit bout du canal avec l’eau du Mt. Fuji qui coule au milieu de la boutique. Cela prend tout son sens lorsque l’on sait que l’eau pure de cette montagne est depuis longtemps utilisée pour la fabrication de papier japonais Washi.

Côté gastronomie, voici quelques bonnes adresses à tester :

  • La boutique Tôtarô Honten (藤太郎本店) est spécialisée dans la confection artisanale de wagashi, les pâtisseries traditionnelles japonaises que l’on déguste avec le thé sencha. Le gérant organise lui-même un atelier de cuisine où l’on apprend à réaliser un wagashi (réservation nécessaire) ;
  • Le restaurant SAKUYA Nagayamon Dining (さくや長屋門ダイニング) propose un buffet de saison savoureux à composer soi-même, le tout dans une ambiance chaleureuse ;
  • L'izakaya Tokiwatei (居酒屋ときわ亭) est très bon restaurant de brochettes yakitori où l'on goûte à une viande de qualité qui provient de la région de Fujinomiya et Fuji. Le menu est écrit en japonais et avec un peu de courage on demande au chef : "Osusume no Yakitori wo onegai shimasu (おすすめの焼き鳥をお願いします)", ce qui signifie "les recommandations s’il vous plaît". Il y a alors de quoi faire de bonnes découvertes culinaires ;
  • Une fierté de la ville reste les nouilles sautées yakisoba de Fujinomiya qui ont déjà été primées à des concours gastronomiques devant les fameuses yakisoba d’Osaka. Une centaine de restaurants disposent d’une certification "Yakisoba de Fujinomiya" et affichent fièrement le petit drapeau qui le prouve. Celui de Soba Jinenbou (じねん坊) est intéressant pour le système de plaque de cuisson où l’on peut cuisiner soi-même divers petits plats en plus des fameux soba ;
  • Enfin, situé au sud du sanctuaire Sengen, le populaire quartier Yokocho regroupe plusieurs petits bistrots accolés les uns aux autres. On y déguste plein de petits plats typiques accompagnés d'un verre dans une ambiance décontractée et chaleureuse.

Il ne faut pas hésiter à pousser les portes de ces différents commerçants locaux afin de découvrir leur univers et y faire de belles rencontres. Fujinomiya est une destination propice à la découverte approfondie du Mont Fuji, où le patrimoine géologique et le sacré se mêlent avec plaisir.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par les villes de Fuji et Fujinomiya. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Fujinomiya et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 27 octobre 2020