Kunozan Toshogu

Le lieu saint de Shizuoka

Le Kunozan Toshogu est un sanctuaire shinto à la gloire de Tokugawa Ieyasu, situé sur la côte pacifique japonaise au sud-est de Shizuoka. Son bâtiment principal est classé Trésor National, tandis que treize autres pavillons accèdent au rang de Patrimoine Culturel du Japon. Ce lieu chargé d’histoire est connu pour ses magnifiques peintures et ornements.

La construction du Kunozan Toshogu date de 1617. Le fils du général Ieyasu l’a fait installer afin de glorifier les actes de son père mort un an plus tôt. Il faut dire que Tokugawa Ieyasu est l’unificateur du Japon et le premier grand seigneur d’Edo (1603 – 1868). Son inhumation a donc eu lieu ici, selon ses souhaits. Ce n’est qu’une année après son décès, et à la suite de son élévation au rang de dieu, qu’une partie de son âme a été transférée vers le site de Nikko, au nord de Tokyo. On retrouve ainsi un Toshogu, tombe de la famille des Tokugawa, à Nikko et ailleurs sur l'archipel, mais l'originel s'avère bien celui du Kunozan.

À découvrir également :

Toshogu - La perle de Nikko

Deux chemins sont possibles pour accéder au sanctuaire. L’un passe le plateau de Nihondaira qui offre un beau panorama sur les alentours jusqu'au Mont Fuji, par temps dégagé. On peut alors descendre en téléphérique jusqu’au Kunozan. Le deuxième sentier commence au pied du petit Mont Kuno, tout près du bord de mer. Après une intersection autour de laquelle se regroupent quelques restaurants et vendeurs de fraises, spécialité de la région, une porte torii marque l’entrée du site sacré. L'ascension pédestre par la colline compte exactement 1.159 marches et requiert environ une vingtaine de minutes.

Arrivés sur le site du Kunozan, on est tout de suite récompensés par une belle vue sur la côte maritime. L'entrée pour les visiteurs, quelques pas plus haut, annonce le début de la découverte des divers bâtiments du mausolée. Il faut encore continuer de grimper jusqu’à la grande entrée sacrée, d’un rouge rutilant, pour aboutir sur une succession de petites esplanades. Chacune abrite quelques pavillons, certes pas énormes, mais déjà bien décorés.

Le bâtiment principal, entouré de son enceinte privée, détone par ses riches couleurs. De nombreux éléments dont les toits recouverts de feuilles d’or, les multiples peintures aux couleurs vives sous la toiture ainsi que le somptueux rouge des parois en font en édifice exceptionnel. En montant encore quelques escaliers, on arrive enfin au tombeau de Ieyasu. Ce dernier, sobre et uniquement en pierre, tranche avec le faste du hall central situé juste en-dessous. À noter : un petit musée, non loin de l’entrée, expose des armures et des épées ayant appartenues au shogun Tokugawa Ieyasu.

Majoritairement d'époque, l'architecture en bois des bâtiments reste extrêmement bien entretenue, car repeinte tous les cinquante ans. L'on recommande de prendre son temps autour du pavillon principal afin de contempler les détails des ornements et la finesse des traits de peinture. On ne peut que difficilement admirer meilleur travail de préservation que celui-ci.

Ce sanctuaire vaut largement son millier de marches pour y accéder. On est bien en présence de l'un des plus beaux sites sacrés du Japon au niveau de la richesse de la décoration. Il fait clairement écho à l'exubérance du Toshogu de Nikko, la fréquentation touristique en moins. Situé hors des sentiers battus, le Kunozan Toshogu s'affiche donc comme un lieu très appréciable pour son calme ; une petite perle à visiter si l’on est de passage dans la région.

Notez cette destination
5/5 (6 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Kunozan Toshogu

  • Kunozan Toshogu 6
  • Kunozan Toshogu 1
  • Kunozan Toshogu 2
  • Kunozan Toshogu 3
  • Kunozan Toshogu 4
  • Kunozan Toshogu 5
  • Kunozan Toshogu 7
  • Kunozan Toshogu 8
  • Kunozan Toshogu 9
  • Kunozan Toshogu 10
  • Kunozan Toshogu 11
  • Kunozan Toshogu 12

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Kunozan Toshogu

Depuis la gare JR de Shizuoka :

  • Accès par la montée des marches : ~50 minutes de bus, ligne Shizutetsu Justline, quai 22, direction Kunoyama shita, arrêt "Foot of Kunozan" / Kunosan shita, puis 5 minutes à pied pour trouver l’entrée du chemin sur la gauche côté montagne
  • Accès par Nihondaira : ~50 minutes de bus, ligne Shizutetsu Justline, n°42, quai 11, arrêt Nihondaira puis ~5 minutes de téléphérique jusqu’au Toshogu

Attention : faible fréquentation des bus, se renseigner sur les horaires depuis la gare

Destination non accessible avec le JR Pass

S'y rendre en voiture de location ou avec la carte Suica

Tarif

  • Adultes : 500¥ / ~3,90€ (800¥ / ~6,25€ avec le musée)
  • Enfants : 200¥ / ~1,56€ (300¥ / ~2,34€ avec le musée)

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Ouvert tous les jours de 9h00 à 17h00

Fermeture annuelle du téléphérique pour Nihondaira en décembre pour entretien

Durée / période de visite

Compter deux heures

En japonais

久能山東照宮

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Site officiel (en anglais)

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article