Kumano Nachi Taisha, pagode du Seiganto-ji et chutes d'eau Nachi no Taki

Kumano Nachi Taisha

Le sanctuaire grandiose dans les montagnes

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Kumano Nachi Taisha est l'un des trois grands sanctuaires du pèlerinage de Kumano Kodo situé à Nachikatsuura, dans la préfecture de Wakayama. Doté d'une pagode vermillon et d'une cascade sacrée, le complexe est l'une des images les plus célèbres du Japon traditionnel et spirituel. La beauté de ses bâtiments et de son environnement naturel dans la montagne rend la visite magique.

Kumano Nachi Taisha date du Ve siècle et tirerait ses origines sacrées de la cascade Nachi no Taki, l'une des plus belles chutes d'eau du Japon qui, par sa hauteur impressionnante de 133 mètres, connecterait le monde des humains avec celui des esprits et du cosmos.

Le complexe, que l'on surnomme affectueusement Nachi-san, s'étend sur une vaste superficie de 3.000 m² environ au cœur des montagnes de Wakayama et à une altitude maximale de 350 mètres au-dessus du niveau de la mer. Il est, à juste titre, qualifié de plus beau sanctuaire du pèlerinage de Kumano Kodo.

Plusieurs moyens de transports (à pied, en bus ou en voiture 🚙) permettent à un large public d'y accéder. Néanmoins la visite de l'enceinte, faite d'escaliers en pierre et de chemins vallonés, nécessite d'être en bonne condition physique pour marcher. On recommande chaudement d'arriver par l'ancien sentier pavé Daimonzaka qui traverse une forêt de cèdres multi-centenaires et appartient au réseau des routes sacrées de Kumano Kodo.

Il faut compter au minimum 2 heures pour faire le tour des principaux bâtiments et sites naturels à voir. Aux entrées du sanctuaire, on trouve des petites boutiques locales ainsi que des cafés qui servent de quoi se restaurer sur place, pour le déjeuner et le goûter, puis ferment à la tombée de la nuit.

Il règne au sanctuaire Nachi-san une grande sérénité et sa renommée n'entraîne pas une fréquentation touristique trop importante, qui gênerait la quête de calme et de spiritualité des pèlerins de Kumano.

Kumano Nachi Taisha, bâtiment de culte Haiden du sanctuaire 2

Complexe shinto et bouddhiste

L'esplanade principale du sanctuaire accueillent de nombreuses constructions vermillons dont les plus remarquables sont :

  • le pavillon principal hondo qui est en réalité un ensemble de 5 halls shinto ;
  • et le bâtiment du culte haiden qui accueille les prières des fidèles et au sein duquel on peut assister à des rituels donnés par les prêtresses miko du Kumano Nachi Taisha.

On complète le tour avec le grand camphrier sacré, un arbre âgé de 850 ans et dont le tronc dispose d'un passage pour pénétrer à l'intérieur, contre une offrande de 300¥ (~2,35€) à faire. On recommande cette expérience magique où l'on est portés par une énergie incroyable provenant de la nature.

Le site qui était autrefois syncrétique mêle toujours des édifices bouddhistes regroupés sous le nom du temple Seiganto-ji. C'est ainsi que l'on poursuit la visite vers la grande pagode, l'un des symboles de Nachi-san.

Kumano Nachi Taisha, pagode du Seiganto-ji

Pagode vermillon du temple Seiganto-ji

La pagode à 3 étages du Seiganto-ji s'impose au milieu d'une petite place dégagée avec en fond un paysage de montagne et les chutes d'eau de Nachi. Le panorama se révèle impressionnant et par temps clair, on peut voir jusqu'à l'océan.

L'ascension de la tour est payante et offre une plateforme d'observation en hauteur intéressante sans pour autant être indispensable. On préfère prendre le temps de s'asseoir à l'une des tables de pique-nique disposée en bas des marches pour profiter de ce spectacle à la fois naturel et spirituel. Le grande cascade que l'on aperçoit au loin appelle les visiteurs à se rapprocher d'elle.

Kumano Nachi Taisha, chutes d'eau Nachi no Taki

Chute d'eau sacrée de Nachi

Le voyage mystique continue dans la forêt où l'on s'enfonce pour aller à la rencontre de l'une des cascades les plus emblématiques du Japon. La plus grande chute d'eau, baptisée Nachi Otaki, mesure 133 mètres de haut pour 13 mètres de large. Considérée comme une entité divine à part entière, où serait apparu le kami Okuninushi, elle est le pavillon principal de son propre sanctuaire secondaire Hiro-jinja.

Une plateforme d'observation, payante également, est accessible sur le côté de la chute et offre un meilleur angle de contemplation. Pour 100¥ (~0,78€) supplémentaires, on peut également boire l'eau sacrée depuis une fontaine en forme de tête de dragon et au moyen d'une jolie coupelle gravée, que l'on garde ensuite comme souvenir. L'eau miraculeuse apporterait longue vie et bonne santé.

Site classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le sanctuaire Nachi-san par sa grandeur visuelle se dresse sans aucun doute comme une visite importante du trio Kumano Sanzan. Pour bien prendre son temps et s'imprégner de son atmosphère mystique, on recommande de le visiter tôt le matin. On profite alors des températures plus fraîches en été, de la brume matinale et d'être quasiment les seuls visiteurs dans l'enceinte.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Kumano Nachi Taisha et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 18 octobre 2021