Thérapie en forêt de Yoshino, point de vue sur le lac Tsuburo

Thérapie en forêt de Yoshino

La pratique du shinrin-yoku à Nara

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

La thérapie en forêt est une pratique médicale japonaise et une activité de bien-être à découvrir en l'occurrence dans la forêt de cèdres de Yoshino, située dans la préfecture de Nara. En pleine nature, on part se ressourcer et se relaxer auprès des arbres, le temps d'une balade guidée dans la campagne japonaise.

La thérapie par les arbres, dite sylvothérapie ou shinrin-yoku (森林浴) en japonais, est une pratique médicale alternative populaire au Japon et également en Europe depuis ces dernières années. On reconnaît notamment aux arbres un pouvoir anti-stress sur les personnes qui se rendent en forêt pour y marcher. Ce bain forestier est bénéfique aussi bien pour la santé physique que morale. Le Japon, qui pratique cette thérapie depuis longtemps, s'est doté de parcours forestiers officiels, établis par des spécialistes à travers tout l'archipel.

Au cœur de la préfecture de Nara, la petite ville de Yoshino tente depuis plusieurs années de relancer son attractivité touristique. Réputée pour ses grands espaces naturels, la région est occupée par une belle forêt de cèdres entretenue depuis plus de 400 ans. Deux chemins de thérapie forestière sont aujourd'hui balisés et à effectuer avec des guides japonais expérimentés :

  • Yoshino Miyataki Manyo Course (吉野宮滝万葉コース) est une randonnée en montagne de 7,7km qui part des ruines Miyataki au bord de la rivière Yoshino jusqu'au sommet du mont, site sacré particulièrement populaire en avril lors de la floraison de ses 30.000 cerisiers ;
  • Shinsenkyo Ryumon no Sato Course (神仙峡龍門の里コース) est une marche initiatique à la thérapie par les arbres de 6,6km qui débute autour du lac Tsuburo pour s'enfoncer dans la forêt jusqu'à la cascade Ryumon.

Nous vous proposons de découvrir ce deuxième sentier après en avoir fait l'expérience un jour de décembre.

Thérapie en forêt de Yoshino, pont suspendu du lac Tsuburo

Une première marche facile autour du lac Tsuburo

Quel que soit le parcours choisi, le guide qui nous accompagne nous fait commencer par une petite séance d’étirements afin de s’échauffer un peu et de faire connaissance avec son groupe.

C'est parti ensuite pour le début du parcours le long du lac Tsuburo. Il s’agit d’une balade sans dénivelé, dont une partie se déroule avec vue sur le lac. Deux ponts suspendus permettent de passer au-dessus de l'étendue d'eau et d’avoir ainsi un point de vue dégagé magnifique sur les environs. On pourrait préciser un bémol à ce chemin : celui de passer également par des petites routes où l'on peut croiser quelques voitures 🚙. On ne se sent pas toujours à 100% dans la nature mais il a le mérite d'être accessible aux personnes à mobilité réduite. L'itinéraire passe par ailleurs au milieu de la campagne japonaise.

Nous avons d'ailleurs été surpris de voir de nombreuses clôtures électriques aux abords des champs. Les locaux constatent ces derniers temps que les daims et les sangliers ont tendance à quitter la montagne pour tenter de trouver de la nourriture en ville. Les clôtures servent donc à les empêcher de détruire les cultures des agriculteurs. D’après notre guide, cette situation s'explique selon plusieurs facteurs :

  • l'absence de loup (donc de prédateur) dans la forêt ;
  • le typhon Jebi en septembre 2018 qui a détruit une partie de l’habitat naturel ;
  • et le fait qu'il y ait moins d'habitants en ville donc de chiens qui chassent la faune sauvage.

Ce phénomène n’est d'ailleurs pas visible uniquement à Yoshino, mais partout dans le Kansai et notamment à Ohara, dans le nord de Kyoto.

Thérapie en forêt de Yoshino, hamacs pour la pratique Shinrin-yoku

Une immersion dans la forêt de Yoshino à flanc de montagne

Nous avons préféré la deuxième partie du sentier qui s'enfonce dans la forêt à flanc du mont Ryumon-dake. L'ascension commence par le charmant petit sanctuaire Yoshinoyamaguchi qui date du VIIe siècle. On contemple la délicatesse du toit réalisé avec des écorces de cyprès.

Puis, le chemin serpente entre les cèdres centenaires de la forêt de Yoshino ; l’immersion dans la nature est totale. La thérapie forestière prend alors toute sa dimension et nos cinq sens se mettent en éveil :

  • le toucher, en palpant les différences entre les troncs des arbres et le sol sur lequel nous marchons ;
  • la vue, en profitant des rayons du soleil qui filtrent au travers des arbres et en regardant les feuilles frémir au vent ;
  • l’odorat, en distinguant les parfums qui viennent des différentes espèces de végétation présentes. En effet, nous constatons clairement qu’en fonction des endroits où nous nous arrêtons, les parfums changent beaucoup ;
  • l'ouïe, en écoutant les chants des oiseaux, le bruit du vent, et le bruissement de nos pas sur les feuilles mortes ;
  • le goût, en profitant d’un délicieux plateau-repas bento 🍱 pour le déjeuner, puis d'un thé accompagné de petites pâtisseries pour le goûter.

La gastronomie japonaise joue en effet un rôle important dans la pratique shinrin-yoku ! Ainsi, notre guide possèdait les clés d’un petit cabanon où sont entreposés quelques chaises et les ustensiles nécessaires à la préparation du thé.

Au même endroit, on trouve des hamacs en libre-service tendus entre deux arbres. Cela reste la meilleure expérience du circuit pour nous : s’allonger dans un hamac en pleine forêt et ressentir une harmonie avec la nature autour de soi. Enfin, la marche se termine avec la cascade Ryumon où il est recommandé de s'arrêter pour méditer. Non loin, il est possible de visiter les ruines d’un ancien temple et sa pagode.

L'effet de ce bain forestier est immédiat sur le corps et l'esprit, on en revient nettement plus détendu qu'au début de la journée. De plus, ce bien-être perdure les jours qui suivent avec une sensation globale de sérénité et l'observation constatée d'une baisse de la fréquence cardiaque et de la tension, à notre grande surprise.

---

L'été constitue une bonne saison pour s'adonner à la sylvothérapie en forêt de Yoshino. À l'ombre des arbres, la température est en moyenne de 25°C contre plus de 30 en ville. Cette expérience insolite et dans un lieu à l'écart des circuits touristiques reste une belle rencontre avec la nature et ceux qui reconnaissent ses bienfaits.

Cette fiche de visite a été réalisée dans le cadre d'un séjour organisé et financé par la préfecture de Nara. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Thérapie en forêt de Yoshino et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 29 juin 2020