Oka-dera (Asuka), enceinte du temple au printemps et tour de la cloche Shoro-do

Oka-dera

Le temple du dragon protecteur à Asuka

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Oka-dera est un temple bouddhiste de l'école ésotérique Shingon, situé sur les hauteurs du village d'Asuka, dans la préfecture de Nara. Le site abrite une grande statue de Nyoirin Kannon et protège ses fidèles grâce à ses balles du dragon. Sa visite est particulièrement recommandée au printemps puis à l'automne, lorsque le paysage affiche ses plus belles couleurs.

Oka-dera, de son nom officiel Ryugai-ji (qui se compose des mots ryu pour "dragon" et gai pour "couvercle"), est fondé par le moine bouddhiste Gien en l'an 663.

Oka-dera (Asuka), dragonball ou balles du dragon pour faire un vœu

Un dragon légendaire devenu bienfaiteur du temple

La légende raconte que le moine aurait réussit à piéger un dragon qui terrorisait la région, en l'enfermant dans une mare qu'il recouvrit d'une large pierre. Le temple est édifié autour du plan d'eau, qui est d'ailleurs toujours présent et situé non loin du bâtiment principal.

Avec le temps, le dragon s'est assagit pour devenir le protecteur du site, capable de réaliser les vœux des fidèles. Oka-dera est ainsi réputé pour être l'un des premiers et plus importants temples exorcistes au Japon qui chassent le démon et repoussent la malchance, yaku en japonais.

Devant le pavillon principal du temple, on remarque suspendus aux arbres et sur des portiques de nombreuses petites boules en bois. Elles remplacent les classiques plaquettes votives ema et servent donc à prier pour accomplir ses souhaits. Oka-dera étant étroitement lié à son dragon divin, ces balles de bois sont appelées ryutama en japonais, ce qui se traduit en anglais par "dragonball".

Ainsi, il est dit que la légende du temple aurait inspiré Akira Toriyama pour son célèbre manga Dragon Ball. Les fans inconditionnels peuvent donc se rendre sur les lieux, réunir les sept fameuses boules de cristal et faire un vœu !

Oka-dera (Asuka), grande statue en terre de Nyoirin Kannon

Un grand Bouddha issu du courant Shingon

L'entrée du temple est marquée par la porte Niomon qui date de 1612. Elle est flanquée, de chaque côté, de ses gardiens Nio :

  • celui de droite avec la bouche ouverte qui symbolise la naissance ;
  • et celui de gauche, la bouche fermée, qui représente la mort.

Ensuite après plusieurs escaliers, on accède à une esplanade qui accueille la majorité des pavillons du temple.

En chemin, on s'arrête au pied la pagode à trois étages qui domine les alentours et offre aux visiteurs une vue imprenable sur Asuka ainsi que la campagne environnante. Brûlée en 1472, elle a été reconstruite en 1986 pour marquer le 1.150ème anniversaire du décès de Kukai ou Kobo-Daishi, le fondateur de l'école bouddhiste Shingon.

Le bâtiment principal hondo est remarquable en cela qu'il abrite le plus grand Bouddha en terre séchée du monde. La statue représente le boddhisattva Nyoirin Kannon assis et mesure presque cinq mètres de hauteur. Elle aurait été réalisée au VIIIe siècle en mélangeant de la terre provenant du Japon mais également de Chine et d'Inde, par le moine Kukai. À ses côtés et placés en hauteur, on retrouve deux Fudo Myo-o, l'air menaçant avec leurs dents qui sortent de leur bouche.

Oka-dera (Asuka), enceinte du temple au printemps et torii shinto

Les meilleures saisons pour visiter Oka-dera

Nichée dans la forêt, à l'ombre des arbres, l'enceinte extérieure d'Oka-dera est reposante toute l'année et particulièrement jolie :

  • à l'automne, pour admirer le tunnel d’érables (momiji 🍁) et ses feuilles rouges (koyo) ;
  • et au printemps 🌸, pour contempler les 3.000 rhododendrons en fleurs ainsi que de nombreuses pivoines.

Un peu à l'écart du centre-ville d'Asuka, le temple se dresse comme un incontournable de la destination, avec comme point d'orgue la contemplation d'un grand Bouddha authentique et peu connu des touristes.

Cette fiche de visite a été réalisée dans le cadre d'un séjour organisé et financé par la préfecture de Nara. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Oka-dera et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 09 novembre 2020