Naramachi 10

Naramachi

Le vieux quartier traditionnel de Nara

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Naramachi est un quartier marchand aux allures traditionnelles, situé au sud du temple Kofuku-ji à Nara. Les machiya, anciennes maisons japonaises en bois, se dressent le long des ruelles et abritent désormais des musées, boutiques de souvenirs, restaurants ou encore des cafés.

Beaucoup de villes touristiques japonaises possèdent leur propre faubourg traditionnel et Nara ne déroge pas à la règle. Naramachi se présente comme l'archétype du petit quartier pittoresque, l'image même que le voyageur étranger se fait souvent du Japon moyenâgeux. En 710, le cœur de la nouvelle capitale se trouvait au palais Heijo où résidaient les grands personnages de l'époque. La banlieue de la ville se trouvait alors à l'extérieur de l’énorme enceinte du palais. Après le déménagement de la capitale à Kyoto, la ville a subsisté grâce à l'influence du clergé monastique, fort présent dans la région aussi bien moralement que matériellement. Un quart de cette banlieue, avec en son centre le temple Gango-ji, a hérité du nom de Naramachi (littéralement le "quartier de Nara").

Pendant la période d’Edo, il servait principalement de zone d’habitations pour les croyants bouddhistes de passage dans la ville pour le pèlerinage Oisemairi. Quelque temps plus tard, pendant les ères Meiji et Showa, il devint le quartier des commerces. Toutefois, après la seconde guerre mondiale, les activités diminuèrent peu à peu malgré l'apparition d'une ligne de train 🚅 rejoignant Nara à Kyoto et Osaka. Dans les années 1980, les jeunes résidents décident alors de faire renaître le vieux quartier et entreprennent la rénovation totale des environs.

Le pari est réussi puisque de nos jours, le quartier traditionnel compte plus d'une centaine de boutiques : magasins, cafés, restaurants ou encore musées. Il est même possible de visiter gratuitement de vieilles maisons traditionnelles afin d'avoir un aperçu de la vie quotidienne des Japonais à l'époque. Initialement construit à Asuka, le méconnu et sous-estimé temple Gango-ji s'avère l'un des plus anciens temples du Japon (et même le plus vieux selon certaines sources). Il déménagea en 718 dans la capitale, pour devenir l'un des sept temples les plus importants de la région avec les Todai-ji, Kofuku-ji, Horyu-ji, Saidai-ji, Yakushi-ji et Daian-ji. Un autre arrêt intéressant est le musée de l'artisanat de Nara qui présente entre autres des pinceaux, l'encre de Nara et les masques Kogakumen très célèbres à travers le Japon.

Au final, même s'il ne révolutionnera pas votre approche de l'archipel, Naramachi vous réservera son lot de surprises et vous revigorera après une longue journée de visites à travers les nombreux temples du parc de Nara. Naviguez dans son dédale de ruelles étroites et admirez l'architecture des maisons anciennes japonaises pour terminer agréablement votre balade dans la ville, une fois que les attractions touristiques principales ont fermé leurs portes.

Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Naramachi et autour.

Informations

Aujourd'hui 3 / 12°C
Demain -1 / 9°C
Après-demain 7 / 12°C

Se préparer

Aller à Naramachi

À pied :

  • environ 15~20 minutes depuis la gare JR
  • environ 10~15 minutes depuis la gare Kintetsu

Destination accessible avec le JRP : Commandez vos Japan Rail Pass (dès ~247€)

Rester connecté

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Sur place

Durée / période de visite

Compter environ 2 à 3h sur place

En japonais

奈良町 ou ならまち

Jours et horaires d'ouverture

Quartier toujours ouvert

Magasins jusqu'à environ 19h

Restaurants ouverts plus tard dans la soirée

Tarifs

Accès gratuit

Retirez vos Yens sans frais

Guide privé

Par Kanpai Publié en juin 2016 - mis à jour en décembre 2019