Nigatsudo Nara 2

Nigatsu-do

Le temple de Nara sur pilotis

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Nigatsu-do est un temple bouddhiste rattaché au complexe du Todai-ji et situé sur les pentes de la montagne Wakakusa, à l'est de Nara. Littéralement "le bâtiment du deuxième mois", il doit son nom à son impressionnante cérémonie annuelle de feu et d'eau baptisée Omizutori. De plus, la belle vue panoramique sur l'ancienne capitale du Japon vaut l'ascension jusqu'au balcon de son bâtiment principal.

Les bâtiments originaux du complexe Nigatsu-do seraient datés du milieu du VIIIe siècle. Entièrement brûlés par un incendie en 1667, ils sont reconstruits à l'identique deux ans plus tard. Avec ses faux airs de Kiyomizu-dera, le pavillon principal monté sur pilotis est désigné Trésor National de Japon. Néanmoins, ce n'est ni pour l'architecture ni pour la contemplation des statues de Kannon (qui sont ici qualifiées de 秘仏 hibutsu "Bouddha secrets", ce qui signifie qu'elles restent cachées du regard) que l'on pousse la balade jusqu'à cette contrée éloignée du flux touristique habituel.

On vient tout d'abord au Nigatsu-do pour son joli observatoire sur Nara depuis le balcon en bois du bâtiment principal. Beaucoup moins fréquenté que son voisin géant du Todai-ji, le temple situé un peu en hauteur, après plusieurs escaliers de pierre, propose un panorama intéressant sur le centre-ville. On peut ainsi prendre son temps au calme pour contempler le paysage et s’imaginer un instant à quoi l’ancienne capitale avait bien pu ressembler.

En journée, on vous recommande d’être sur place un peu avant midi, l'heure où les moines du temple chantent la prière. Entre la vue et les fidèles qui se joignent aux chants monastiques, on plonge immédiatement dans une ambiance mystique et authentique. Avant de redescendre par l’escalier couvert, le temple met à disposition dans les anciennes cuisines, transformées en petite aire de repos, de l’eau et du thé (chaud ou froid selon la saison). Bien sûr, il faudra nettoyer son verre avant de repartir.

Par ailleurs le Nigatsu-do, qui laisse ses portes ouvertes le soir, devient alors une bonne adresse pour admirer le soleil se coucher, le tout à la lueur de quelques lanternes allumées.

La deuxième raison qui attire les Japonais est sa cérémonie traditionnelle, baptisée Omizutori, qui a lieu du 1er au 14 mars. Cette cérémonie de repentance des moines fut introduite par le moine Jichu en 760 à Nara. Célébrée tous les ans et sans interruption, elle est d'abord programmée en février et sous le nom de Shuni-e pour la "cérémonie du deuxième mois". Puis, au fur et à mesure du temps, ce matsuri un peu spécial est surnommé par les habitants Omizutori, qui signifie "prendre l'eau sacrée". Ce nom est en rapport avec le dernier temps fort du rituel, lorsque les moines vont chercher de l’eau dans un puits caché du temple pour l’offrir à la déesse la compassion Kannon.

Enfin, le spectacle le plus attendu intervient chaque soir du festival vers 18h30 - 19h, lorsque d'imposantes torches de pins accrochées au balcon du bâtiment principal sont enflammées. Le soir du 12 mars est généralement le plus fréquenté car la cérémonie, qui court habituellement pendant une vingtaine de minutes, dure ce jour-là quarante-cinq minutes.

Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Nigatsu-do et autour.

Informations

Aujourd'hui 4 / 7°C
Demain 3 / 12°C
Après-demain 2 / 8°C

Se préparer

Aller à Nigatsu-do

À pied -- Environ 5 minutes vers l'est depuis le pavillon Daibutsu-den du Todai-ji

Possibilité également de visiter le Nigatsu-do sans passer par le Todai-ji

Destination accessible avec le JRP : Commandez vos Japan Rail Pass (dès ~247€)

Rester connecté

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Sur place

Durée / période de visite

Compter entre 30 à 40 minutes

En japonais

二月堂

Jours et horaires d'ouverture

Accès libre

Tarifs

Gratuit

Guide privé

Par Kanpai Publié en Mai 2019 - mis à jour en décembre 2019 Nigatsu-do