Kiyomizu-dera en février 2020, après rénovation

Kiyomizu-dera

Le grand temple de l'eau à Kyoto

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Kiyomizu-dera est un complexe syncrétique comprenant un temple bouddhique et un sanctuaire shinto, situé dans le quartier de Higashiyama à l'est de Kyoto. Très prisé au printemps et à l'automne, il constitue l'une des visites les plus populaires de la ville, avec notamment la vue du bâtiment principal construit à flanc de montagne et classé au Patrimoine de l'Unesco depuis 1994.

🚧 Accès restreint

Rénovations par étapes depuis 2008 sur 9 des 16 bâtiments classés (coût total de 4MM¥ / ~31,6 millions d'euros). Le temple principal (photo de une) a été recouvert d'un sarcophage de février 2017 à février 2020.

Les travaux de remplacement du plancher de la plateforme du bâtiment principal débutent à l’été 2020. Le bâtiment restera accessible pendant les travaux.

Ce gigantesque espace bouddhiste bâti en 780 (et reconstruit en 1633 après un incendie) est surtout connu pour son majestueux temple principal : Kiyomizu-dera Hondo, dont la plateforme flotte à treize mètres au-dessus du sol (voir photo de une). Mais c'est avant tout une balade qui débute avec Kiyomizu-michi, Ninenzaka et Sannenzaka, les fameuses allées piétonnes commerçantes.

En passant la sublime porte principale, l'entrée de Kiyomizu-dera s'ouvre vers la visite complète. Le complexe est constitué de plusieurs temples, pagodes et même une cascade (Otoma), tous construits autour du pavillon principal. On y trouve même un sanctuaire shinto, Jishu-jinja, dédié à l'amour et aux rencontres.

Cet ensemble de temples majestueux, dont le superbe pavillon principal, ainsi que la balade tout autour offrent un panorama très agréable et reposant.

Visite du Kiyomizudera en nocturne momiji (érables)

En toute saison, le Kiyomizu-dera fait partie des immanquables de Kyoto. Mais deux fois par an, le complexe organise un évènement spécial saisonnier : pour les sakura 🌸 (cerisiers) au printemps et pour les momiji 🍁 (érables) à l'automne.

Nous avons eu l'opportunité de pouvoir le visiter lors de cette période où les érables sont ornés d'un rouge magnifique, et nous tenions à faire un crochet par cette nocturne. De mi-novembre à début décembre, le Kiyomizu-dera comme d'autres temples de la ville profitent de l'ouverture spéciale pour effectuer ce qu'ils appellent un "light-up" : placer l'ensemble de la visite dans le noir et disposer des spots uniquement aux endroits stratégiques (sur les temples et les branches des arbres).

Attention : ces évènements spéciaux sont évidemment très appréciés des locaux et des touristes qui n'hésitent pas à s'agglutiner et patienter des heures pour admirer les momiji. Heureusement, le Kiyomizu-dera compte parmi les temples les plus vastes de Kyoto. Avec 5,5 millions de visiteurs par an, il relèvera tout de même de la gageure d'apprécier cette visite dans le calme et sans personne sur les photos. D'autant que les trépieds, pourtant indispensables pour photographier dans un cadre aussi sombre, sont peu appréciés du personnel.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Kiyomizu-dera et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 09 juillet 2020 Kiyomizudera