Takayama Matsuri 6

Takayama Matsuri

L'un des trois plus beaux festivals du Japon

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Takayama Matsuri est l'un des trois festivals japonais les plus réputés, qui se déroule à Takayama, préfecture de Gifu, au centre de l'île principale de Honshu. En avril puis en octobre, la ville revêt ses habits traditionnels et met à l'honneur ses coutumes locales : procession de chars, parade musicale et chorale des enfants.

Le festival de Takayama est en réalité un évènement bisannuel :

  • Sanno Matsuri au printemps, autour du sanctuaire Hie-jinja ;
  • et Hachiman Matsuri en automne, autour du sanctuaire Sakurayama Hachimangu.

C'est l'un des trois plus grands festivals du Japon, aux côtés de Gion Matsuri (Kyoto) en juillet et de Chichibu Yomatsuri (nord-ouest de Tokyo) début décembre. Si sa datation précise est peu évidente, les parades de Takayama Matsuri remonteraient à la fin du XVIe siècle voire un peu plus tard, à cheval entre la période Azuchi–Momoyama et le début de la période Edo.

Ses défilés rassemblent de longs cortèges de plus de mille participants au total, en habits traditionnels du XVe siècle hauts en couleurs. Pour les contempler, la foule se presse très nombreuse (on parle de plusieurs centaines de milliers de spectateurs au total) le long de la rivière Miyagawa dans les quartiers anciens. Ainsi, les réservations d'hébergements dans la région sont souvent complètes très longtemps à l'avance, a foriori si cela tombe un week-end.

Le gros des festivités consiste en une procession de chars sur roues appelés Yatai, classés "Biens immatériels de la culture japonaise" par l'UNESCO en 2016, au nombre de douze en avril et onze (autres) en octobre. Composés de plusieurs étages, leurs niveaux supérieurs sont généralement occupés par des enfants qui chantent ou jouent de la musique. Le cœur réside dans le défilé plus rare du Mikoshi, un temple portatif qui fait le tour de la vieille ville depuis son sanctuaire d'origine cité plus haut.

Si le festival se déroule sur deux jours, une apothéose se tient le premier soir : les chars de Takayama sont alors décorés d'une centaine de lanternes en papier qui les illuminent avec grâce. Par temps de pluie en revanche, le festival tel que décrit s'avère tout simplement annulé ; dans ces conditions; les Yatai sont exposés dans des baraquements de stockage ouverts pour la contemplation des visiteurs. C'est également le cas tout au long de l'année dans le cadre de "Matsuri no Mori", par rotations de quatre chars changés en mars, juillet et novembre.

Mais leur vrai hall d'exposition reste le "musée" Yatai Kaikan, légèrement excentré au nord-est, où l'histoire du festival vient compléter les majestueuses expositions. Sur demande, une jeune femme du Sakurayama Hachimangu fait ici revivre la parade aux touristes.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Takayama Matsuri et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 17 juin 2020 Takayama Matsuri