Myozen-ji (Shirakawa-go)

Myozen-ji

Le musée-temple de Shirakawa-go

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Myozen-ji est un temple bouddhiste du courant Jodo (ou "secte de la Terre pure") fondé en 1744, situé dans le village d’Ogimachi rattaché à Shirakawa-go, dans la préfecture de Gifu au Japon. La visite comprend également la grande et ingénieuse demeure des moines à l’architecture gassho-zukuri.

Parmi les nombreux bâtiments traditionnels aux toits de chaume si reconnaissables, le site du Myozen-ji présente cette particularité d’être à la fois un temple mais également un lieu de vie et de culture paysanne.

L'ancienne ferme et résidence des moines

L’imposante maison des moines Kuri, construite il y a deux cent ans par les charpentiers de la région, s’élève sur cinq étages de plus en plus resserrés, le rez-de-chaussée faisant tout de même un "petit" 330m². Erigée sans aucun clou ni vis, son architecture est pourtant des plus solides, les piliers en bois de cyprès et zelkova étant choisis avec soin pour leur grande résistance.

Accueillis par le feu central qui ne s’éteint jamais, les visiteurs évoluent à travers les étages et découvrent des mises en scène de la vie quotidienne. Les moines, avec leur double casquette d’agriculteurs, exploitent ainsi les moindres espaces du grenier pour la culture du riz et l’élevage des vers à soie (sériciculture) depuis la fin de l’époque d’Edo.

Myozen-ji (Shirakawa-go), foyer de la maison Kuri

Le temple Myozen-ji

En passant près d’une rizière, le hall principal du temple Honden apparaît, recouvert par un majestueux et inédit toit en chaume épais. L’intérieur s’avère charmant même s’il ne se compose que d’une seule pièce. Richement décorée, il contraste avec la sobriété de la demeure des moines. Outre une représentation de Bouddha, on y retrouve des peintures de style nihonga sur portes fusuma de l’artiste Taisuke Hamada (né en 1932).

La visite débute et se termine sous le magnifique beffroi, Shoromon, couvert de sa toiture naturelle tout à fait originale. Il sert ainsi de porte d’entrée et l’on est invité à passer dessous pour admirer la cloche en métal qui date de l’après-guerre.

Véritable musée, Myozen-ji représente au mieux l’exigence et le savoir-faire artisanal des habitants de Shirakawa-go, le tout saupoudré d’une touche de spiritualité et de bienveillance bouddhiste.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Myozen-ji et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 26 avril 2021 Myozen-ji