Inami (Nanto, Toyama), rue Yokamachi

Inami

La cité de l’art de la sculpture sur bois à Toyama

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Inami est un bourg rattaché à la ville de Nanto, situé à l’ouest de la préfecture de Toyama dans les Alpes Japonaises. La petite cité est reconnue au niveau national pour son savoir-faire concernant l'art de la sculpture sur bois. Les visiteurs partent ainsi à la rencontre des artisans de la rue Yokamachi, puis rejoignent l'enceinte du majestueux temple Zuisen-ji.

Le bourg d'Inami se développe aux abords du temple Zuisen-ji, fondé en 1390 par l'école bouddhiste Jodo, dite de la Terre Pure. À la suite d'un important incendie qui endommage grandement ses pavillons en bois, le temple est reconstruit au milieu du XVIIIème siècle sous la supervision de Maekawa Sanshiro, un maître réputé de la sculpture sur bois originaire de Kyoto. Les nombreux artisans et apprentis charpentiers qui collaborent avec Sanshiro finissent pas s'installer définitivement à Inami et continuent de parfaire leur art. De petite cité religieuse dans les montagnes forestières de Toyama, Inami devient ainsi la capitale japonaise de l'art de la sculpture sur bois.

Inami (Nanto, Toyama), porte d'entrée Sanmon du temple Zuisen-ji

Yokamachi : la rue traditionnelle des artisans

Yokamachi-dori désigne l'allée commerçante et rectiligne qui permet de rejoindre l'entrée du temple Zuisen-ji. Elle est bordée par de jolies bâtisses à l'architecture traditionnelle et toutes décorées de sculptures en bois. Les visiteurs s'amusent ainsi à retrouver la vingtaine de représentations de chats 🐈 qui se cachent dans le paysage. On détaille également le panneau d'arrêt de bus, entièrement réalisé en bois, ainsi qu'une magnifique cabine téléphonique aux accents rétro.

À l'intérieur des bâtiments qui sont pour la plupart des ateliers, on observe les artisans à l'œuvre, en train de travailler assis par terre sur un sol en tatami. Il est possible de les photographier avec leur accord au préalable. Le bruit des outils qui façonnent la matière et l'odeur boisée qui s'en dégage éveillent les sens.

On reste admiratif du savoir-faire et l'on peut d'ailleurs participer à un atelier de fabrication d'un petit objet pour débutant. De cette façon, la réalisation d'un verre à saké 🍶 se fait en une petite heure, puis l'on est invité(e) à tester directement son produit au sein de la fabrique Wakakoma pour la dégustation de nihonshu locaux. Quelques restaurants le long de Yokamachi et dans les rues adjacentes sont également présents.

Inami (Nanto, Toyama), atelier de création d'un verre à saké en bois

Zuisen-ji : le grand temple en bois de la ville

Le temple Zuisen-ji se dresse majestueusement au bout de la rue Yokamachi. On traverse la 1ère grande porte baptisée Sanmon et qui date de la reconstruction du XVIIIème. De cette façon, on y retrouve la représentation d'un dragon finement sculpté par l'artiste Maekawa Sanshiro lui-même. La légende raconte que lors d’un autre incendie important, au moment où le feu 🔥 allait atteindre la porte, le dragon alla aspirer l’eau du puits puis la reversa sur les flammes pour sauver l’édifice.

Le pavillon principal Hondo impressionne les visiteurs par ses dimensions : 45 mètres de long pour 40 mètres de large. À noter que 450 tatamis couvrent la totalité de la surface intérieure. L'accès reste interdit au public qui peut toutefois déambuler en chaussettes le long de la coursive en bois jusqu'au pavillon secondaire Taishido. On peut voir au sein de ce dernier de jolies sculptures sur bois recouvertes d'or.

On apprécie les détails des ornements tout en bois brut, qu'ils soient anciens et mythologiques ou bien purement pratiques ; on pense par exemple aux panneaux de localisation d'extincteur et d'interdiction de fumer qui se fondent ainsi très bien dans le décor du temple.

Inami (Nanto, Toyama), pavillon principal du temple Zuisen-ji

Dans les environs (jusqu'à 30 minutes à pied de Zuisen-ji), on peut continuer la découverte d'Inami avec notamment le sanctuaire Hachiman-gu local, le petit parc de Daimongawa au bord de la rivière et plus loin celui de Kanjoji, qui offre une vue en hauteur sur la cité et dispose de terrains de camping 🏕️ ouverts en été.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par le gouvernement métropolitain de Tokyo pour la promotion de la destination #HOKURIKU×TOKYO. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Inami et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 18 novembre 2022